Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 19:25

L’abbaye De Carfax

Connue comme étant le refuge londonien du comte Dracula. Celle-ci est contiguë à l'asile d'aliénés tenu par le Docteur Seward, dans le domaine de Purfleet... une petite localité à environ 25 km du centre de Londres. Carfax et ses quatre hauts murs qui entourent une construction fort ancienne de lourdes pierres, en ruine depuis des lustres... Le domaine s'appelle Carfax, sans doute une forme corrompue du vieux français "quatre faces", étant donné que la maison tourne chacun de ses côtés en direction d'un point cardinal. Carfax comprend quelque vingt acres de terres entièrement ceintes par un solide mur de pierre... La maison fort grande remonte au Moyen Âge... et comporte quelques fenêtres haut placées, protégées de barres de fer. On jurerait un vieux donjon jouxtant une ancienne église ou chapelle.

En fait le nom de Carfax (quatre faces ou quatre côtés) serait peut-être inspiré par une vieille superstition populaire qui voulait que les suicidés soient enterrés à un carrefour et que toute personne ayant choisi cette mort soit susceptible de devenir vampire après celle-ci. Haut lieux de la scène résurgente de Londres, ce club récemment ré ouvert est également le lieu de réunion de la population grandissante des Anarch londoniens. Il accueille en général des personnes habillées en noir, de dentelles, et couvertes de fond de teint blanc. Carfax Abbey fournit aussi un lieu de ralliement pour les nouveau-nés mécontents (et pour les Anarch du dimanche) – Ventrues et Tremeres s’y rendent parfois pour grignoter, l’Abbaye étant ouverte à tous les caïnites à condition de savoir se tenir.

Se nourrir est très facile à cet endroit, même si les accidents, sont mal vus, ils seront vite maquillés ou dissimulés, et ce de façon très discrète (sans parler de faveurs de réparation). L'abbaye de Carfax est dirigée par Joy, qui rêve de faire raisonner la nuit de la gloire d'Oscar Wilde, de Stravinsky, de Johnny Rotten et de l’école du Bauhaus (pas nécessairement dans cet ordre). Ce lieu de rencontre fut longtemps interdit par Lady Anne pour “mise en danger de la mascarade”, Holden est ces alliés ont réussit à faire comprendre que le meilleur endroit pour que des vampires se cachent parmi le bétail, serait un lieu où celui-ci se ferait passer pour des vampires. Il semblerait que Lady Anne semble maintenant le tolérer. En fait, elle, tout comme la plupart préfèrent voir les Anarchs se rassembler en un seul lieu, surtout quand celui ci n’est pas dans Londres même.

L’abbaye de Carfax avant d’être la scène du mouvement underground, était réellement une abbaye. L'Abbaye est un labyrinthe rempli de passages, d’alcôves avec des coussins noirs pour des liaisons de diverses sortes, des peintures, des statues dont une grande partie érotiques ou obscènes, (selon le goût), objets pour fétichistes (louables à l'heure) et autres “bibelots” nocturnes. Trois grands bars, une sonorisation dernier cri, une piste de danse avec possibilité d’agrandissement (à l’occasion), une scène pour les concerts en live et un balcon pour les V.I.P. complétant le sombre Xanadu. Les chahuteurs sont jetés poliment par les goules de Holden, qui ont toutes eu une initiation à la Célérité. Plus sérieusement, les problèmes des vampires, sont gérer par Ian Corso un gros Brujah du genre balèze, qui apporte sa touche personnelle à la sécurité.

En ce qui concerne la musique et les affaires, cela marche très bien, L’abbaye de Carfax est un mélange éclectique de musique Goth, Darkwaves et Indus. Assez étrangement, du Reggae et du Ska peuvent être quelques fois entendus. Holden en donne pour tous les goûts, et même Sullen, la plus provocante des Goth est aux abois pour balancer des coups de pied sur Madness "House of Fun" joué à 80 décibels.

La majeure partie de la clientèle de l'Abbaye de Carfax est, naturellement, humaine. Un grand nombre de groupes s’y produisent de temps à autre. Children on Stunt, Das Ich, Corpus Delecti, Leather Strip, Psychic TV, The Wake, Gitane Demone et d’autres encore ont déjà joué dans les sombres caveaux de l'abbaye, leurs mélodies se répercutent encore via le plafond voûté et caverneux du club et de ces alcôves.  Un groupe local, dont la popularité augmente, se distingue cependant non seulement par sa musique de déterrés mais aussi par ses membres… Les Caïnites ont conscience que le groupe Persephone Seed n’est pas qu’un simple groupe Gothique mais aussi une association de vampires. Dans leurs chansons les Persephone Seed dépeignent en général la population vampirique locale, qui d’ailleurs y vient pour voir leurs semblables faire trembler la Mascarade sous les nez des aînés.

 

L'Elysium

 

Pour la sécurité de tous, la Régente a nommé de nombreuses personnes chargées de veiller à la sécurité de tous, que ce soit en Elysium ou non. Pour cela, plusieurs postes ont été mis en place. Il y a deux Gardien de L’Elysium, qui sont nommées à ce poste, possédant toutes les mêmes pouvoirs. Leur supérieur étant le Gardien de la Tradition des Domaines. Ils sont chargés de faire respecter les lois de l'Elysium, lorsque le lieu a été déclaré comme tel. Ainsi, tout acte de violence physique ou verbale y est strictement interdit, tout comme l'utilisation abusive des disciplines (les visibles). Par ailleurs, ils sont les gardiens des Traditions de la Camarilla et se doivent de punir ceux qui viendraient à les bafouer. Leurs rôles sont avant tout préventif et protocolaire. Les Gardiens de l'Elysium peuvent nuire au statut à quiconque briserait les règles de l'Elysium. Les Sentinelles sont nommées par le Shérif pour l'assister dans sa tâche. Ils sont présents lors des soirées pour stopper physiquement et sanctionner tout débordement aux lois de l'Elysium que les Gardiens n'auront su empêcher. Ils sont le dernier avertissement avant l'intervention du Sheriff voir du Fléaux...

Les Sentinelles ne sont pas immunisées au pouvoir des Gardiens de l'Elysium. Le Shérif est chargé de la sécurité et de l'ordre dans la Cité. Il est habilité à juger tout bris des Traditions ou de l'Ordre de la Camarilla et à appliquer les sentences qui s'imposent. Pour l'épauler, il choisit et nomme des Sentinelles, ainsi qu’un chef de ceux-ci. Ses interventions sont plus expéditives et sans appel. En ce qui concerne les Jugements et Sentences lourdes de conséquences, son pouvoir est délégué au Bailli. Le Shérif peut ôter un point de statut à quiconque refuserait d’obtempérer à ses requêtes en ce qui concerne l'Ordre. Le Shérif est immunisé au pouvoir du Gardien de l'Elysium.

 

Les Salons a Londres

C’est à l’un des Gardiens de l’Elysium, qu’incombent la tâche d’accorder à un vampire le droit d’organiser des soirées dans l’Elysium. Elle apporte fréquemment son aide lors de ces évènements pour que le futur hôte ne perde pas de statut pour une erreur minime. Le Gardien de l’Elysium peut accorder d’utiliser des œuvres d’art appartenant à la couronne ou à l’un des nombreux musées de Londres.

Une des particularités du milieu vampirique de la ville est la distinction que la Régente créa dès son ascension au pouvoir entre les rassemblements officieux de vampires (les coteries) et des groupes officialisés par lui sous le nom de (Salons). Un Salon est une coterie ayant sollicité une officialisation auprès de la Régente. Le groupe devra donner le nom de chacun des membres et décliner le thème du Salon. La Régente peut opposer son veto à la proposition de nouveaux membres. Tous vampires londoniens entendant parler au nom d’un groupe se verra demander qui il représente. Si sa légitimité et celle de ses arguments ne provient pas d’un Salon, ses dires seront tout simplement pas pris en compte et il sera alors traité comme un simple agitateur. Construire son propre Salon avec des alliés est encore le meilleur moyen de trouver ses appuis pour réaliser ses buts, gagner du statut, se faire des contacts, effectuer des alliances, bref comploter…

 

Les lois de l'etiquette :

-           Il est considéré comme impropre de demander à quelqu’un son Clan ou sa génération. Après tout si le vampire en question voulait vous faire entrer dans son intimité, il vous en aurait informé de lui-même. Seul la régente peut prendre se droit lors de l'arrivé d'un nouveaux en ville.

-           Il n'y a d’interdit, que ce qui n’est pas fait avec style. S’opposer verbalement à la régente ou à l’un de ces conseillés est même envisageable si cela est fait avec panache (Les gardiens et les Harpies se faisant juge de cela). Cette règle est cependant soumise à mains alinéas et exceptions allant de certains sujets particulièrement houleux (comme le rôle de la régente ou la présence de sabbatique à Londres) à l’humeur du Gardien de l’Elysium. Réagir avec violence est très, très, mal vu aussi bien pendant, qu’après la réunion (Rien n’empêchant toutefois soit une petite vengeance discrète)

-           Tout vampire résidant à Londres se doit de respecter les édits de la régente. Peu importe qu'il ne soit pas affilié à la camarilla, les lois sont faites pour tous.

-           Ne pas porter une tenue correcte, user d’un langage courtois peut être interprété comme une insulte aux Gardiens de l’Elysium, à la Régente ainsi qu’à l’hôte de la soirée et des Harpies.

-           Il n'est pas autorisé de se présenter avec des goules sans l'accord des Gardiens de l’Elysium de la régente et de l’hôte, et doit être justifié par écrit.

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans MDT - Londres
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche