Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 07:06

Bienvenue dans le Monde des Ténèbres²

On ne naît pas goule, une goule a en général avant d’en devenir une vie, une famille, des amis des occupations et des passions. Avoir une nouvelle vie, plutôt traumatisante n’est pas facile à gérer, surtout qu’il est préférable d’être discret sur celle-ci. Expliquez a votre femme que vous sortez toutes les nuits pour travailler… Etre une goule ressemble à une étape pour devenir véritablement un membre de la famille, et beaucoup de goules le désirent. Une vie surbookée, manque de sommeil, obsession naissantes et autour de la goule des questions… Il/ elle a changé… Drogué(e)s ? En dépression nerveuse ? Pire ? Mais parfois le régnant ne veut pas s’embarrasser de cela et retire la goule de son milieu, car son but et de le servir tout simplement mais en général les vampires préfèrent des goules plus utiles que de simples valets de chambres. Mais au final s’extraire de la société mortelle est la solution la plus simple, mais aussi la plus douloureuse pour servir au mieux son régnant. Entrer dans le monde des ténèbres n’est en rien un plaisir, de nouvelles choses à apprendre des intrigues qui nous dépassent etc…

 

Qu’est ce qu’une goule ?

Lorsque l’on cite le mot goule on pense à une créature qui hante les cimetières rongeant la chair sur les os des derniers morts, mais cette légende nous proviendrait d’une lignée Nosfératu vivant en Turquie et pas de nos braves goules occidentales. Bien plus utiles que de simples charognards, et parfois un élément vital pour la Famille. Les goules sont en fait des humains qui consomment du sang vampirique et qui n’est souvent que l’extension de la volonté de son Maitre. Il existe bien d’autres créatures qui peuvent devenir des goules… les animaux moins populaires car bien plus limités et aussi les plantes qui peuvent voir leurs propriétés modifiées par le sang des vampires. Alors que dans Vampire la Mascarade seuls les Nosfératus se sont intéréssés aux plantes, dans Vampire le Requiem les illuminés qui arrosent leurs plantes à grand coup de vitae sont de tous les clans, toutes les lignées !

Une goule reste la même chose que dans les éditions précédentes de Vampire, des humains dépendantes du sang de leur régnant, dépendante de sa présence et de son attention lié d’un amour artificielle et quasi indomptable. En plus de n’être que des junkies obsédés par le moindre désir de leur régnant. Loin d’être au trente cinq heures les goules après leur journée doivent souvent effectuer leur nuit, ou prendre leurs ordres et assurer le service de leur régnant. Des services des plus serviles à ceux qui peuvent pousser dans les plus profonds gouffres de l’inhumanité.

Si dans la Mascarade elles étaient vulnérable aux désires de la bête ce n’est plus le cas dans le Requiem. Au lieu de cela les goules assimilent les disciplines et les utilisent souvent sans même le désirer, de façon instinctive, que cela demane ou non du sang. Goules signidie souvent de se mettre à l’écart des mortels qui n’ont jamais gouté le sang d’un vampire, de peut d’être vue comme une personne trop différente dans le meilleur des cas… Et dans le monde de la nuit n’être que des serviteurs quand ce n’est pas moins que cela. A cheval entre la vie nocturne et son sombres Saigneurs, mais aussi une activité de jour, des services et des choses à faire qui ne se font pas la nuit au grand dam de leur maîtres. Souvent dépendantes au sang de leur maître elles n’arrivent pour la plupart pas a briser leurs chaînes et retourner dans la vie actives… Et s’il y en a qui se libèrent vraiment, comment pourrait elle vivre en sachant ce qui se cache dans les ténèbres ?

 

Les Goules, des Junkies en puissance ?

Le sang des vampires renferment de nombreuses capacités, de nombreux pouvoirs et encore bien plus de choses connus que par une très petite minorité de vampires. La Vitae renferme donc bien des mystères et des avantages pouvant contre balancer la malédiction qui va avec. Pour les hommes, le sang vampirique ne damne pas obligatoirement, et ne fait pas automatiquement du consomateur une goule. Mais la Vitae vampirique a des prorpiétés fortement addicitives, une seule consomation suffit aux plus faible de plonger dans une spirale infernale, alors que d’autres devront en consomer deux, voir trois fois et les plus fort parfois bien plus encore. Dépendante physiquement comme mentalement de leur maître, elles peuvent tout lui sacrifier mais dans leur esprit elles gardent leur libre arbitre. Cette dépendance soumet autant les animaux que les mortels, les poussant à faire tout et n’importe quoi pour avoir leur dose. Boire le sang de mortel ou d’animaux et une possibilité pour les satisfaire momentanément. Le syndrome de Rendfield est le nom donné à un dérangement similaire. Une autre gène dans le fait de se fier a une goule et qu’elle fera tout pour satisfaire son régnant, son esprit est obsédé par cela, donc une goule est partielement déconcentrés, et pour des activités intellectuelles cela représente un malus non négligeable. Le plaisir de boire le sang de son régnant apporte un plaisir bien supérieur a l’acte sexuel ce qui explique l’ambiguïté de loyauté/ amour de la plupart des goules, avec les vices qui peuvent en découler tel que la jalousie/ possessivité… Il arrive même qu’une goule détruise une autre goule et parfois même le sujet de son obsession. Un vampire dépendant sera très rapidement attiré vers la diablerie, passant souvent par la même étape que les goules de boire leur propre sang.

 

En termes de Jeu : La personne buvant la Vitae d’un vampire doit effectuer un jet de Résolution + Calme à chaque fois qu’il consomme du sang vampirique, mais acquiert une pénalité de -1 a chaques fois qu’il boit de la Vitae vampirique. Un Echec a ce jet indique que la personne est maintenant dépendante, tandis qu’un echec critique inflige un dérangement en plus de sa dépendance (voir Vampire : Le Requiem p184) Un succés exceptionnel par contre anulle sa cumulation de malus comme si c’était la première fois qu’il buvait du sang.

 

Boire du sang, et aucuns pouvoirs ?

Rien n’est plus important que le sang, il devient l’élément principal de la vie d’une goule tout comme son régnant. Le sang des Vampires et un poison, un pouvoir qui créer une dépendance physique mais aussi et surtout psychologique. Pour devenir une goule, il faut un réel investissement de la part du vampire, en plus du sang qui rend dépendant goules commes non-goules, le futur régnant doit investir un point de volonté et ce, une fois par mois. Ce « statut » de goule est donc fragile et en cas de perte d’interêt de la part du régnant, la goule ne pourra maintenir que très peu de temps ses pouvoirs. A la fin du mois elle pert toutes ces capacités, mais pourra les récupérer si elle retrouver grace auprés de son régnant ! Ou d’un autre…

 

Je signe, mais j’ai quoi comme pouvoir ?

Etre une goule apporte de nombreux avantages, même si cela n’équilibre pas avec les inconvéniants, être une goule apporte en effet de nombreux avantages. A la différence des vampires elles peuvent sortir de jours, comme les non-goules cela semble ne pas être un véritable pouvoir mais c’est un avantage non négligeable. Elles acquièrent des capacités surnaturelles, les Disciplines physiques de leur régnant, et les mentales, parfois même des disciplines rares et dit-on des magies du sang aussi, elles peuvent se soigner avec la vitae de leur régnant et augmenter leurs attributs physiques. Un autre avantage et l’arrêt de l’avancée de l’âge.Tant que la goule a sa consomation mensuelle elle garde l’apparence de sa première fois, même si elle est soumise pendant une centaine d’année, elle gardera son teint de la première fois. Un enfant goule restera enfant, une femme enceinte restera grosse mais finira par perdre le fœtus, un adolescent boutonneux le restera etc. Les goules ont aussi un pouvoir important, a la différence des vampires leurs blessures se resorbent naturelement comme tout mortels, mais ils peuvent faire appel au sang pour se soigner. Si la goule a une maladie grave, cette maladie est gelée, et n’évoluera plus, des maladies plus bégnine auront tendance a etre soignée par le sang. Un oubli de sang et de volonté, et la goule reprend un an/ jour jusqu'à ce qu’elle soit reprise en main, ou qu’elle meurt et retourne plus vite que prévu en poussière. Une goule étreinte garde toutes les Disciplines qu'elle possédait avant son étreinte, ainsi que toutes ses addictions et Vinculums.

 

L’Eucharistie

Le système compliqué d’ingestion du sang de Mascarade est réglé, dans vampire le Requiem les goules peuvent absorber un nombre de point de sang égal à leur vigueur maximum. La Vitae suit le système digestif etne se répend dans le corps que si celui l’en appel, pour augmenter la force ou faire fonctionner une discipline, de façon instinctive et naturelle. La dépense d’un point de vitae, la goule a peu de stigmates de cela, si ce n’est parfois une impression bestiale dans le regard. Une goule ne pourra jamais dépenser plus d’un point de Vitae par tour et ce quelque soit son âge. Elle ne peut pas consommer son propre sang, ni consomer celui d’autres goules pour les dons particulier qu’elle voudrait activer. Seule l’aura d’une goule la trahi, des veines plus pales striant l’aura, mais pour les percevoir il faut un malus de -2 dés.

Note de MaëL : Les goules ayant des fonctions athlétiques peuvent avoir quatre points de sang, les autres seulement deux.

 

C’est un CDD ou un CDI ?

Si vous n’avez pas lu toutes les closes du contrat c’est normal, les petites lignes n’attirent pas souvent l’attention. Mais devenir un dépendant à la vitae comme a d’autres drogue fortes ont ne s’en sort jamais facilement, seule la mort assure que cette dépendance prenne fin. De manière générale devenir une goule ou un simple junkie a la Vitae c’est pour la vie.

 

Les Disciplines des goules

Le Principal avantage d’être une goule et bien l’accès aux pouvoirs du sang que lui donne son sire. Une goule peut avoir accès a toutes les disciplines si son sire est bien disposé pour, ou du moins si cela sera utile a la goule. Les Disciplines les plus accessibles aux goules sont les disciplines physiques qui sont la Célérité l’Invulnérabilité et la Puissance. Plus simple d’accès car elles ne demandent pas d’enseignement particulier pour les apprendre. Mais elles demandent aussi beaucoup de vitae et de par leur nature « instinctives » peuvent très vite assoiffer la goule. Alors qu’un vampire entrerait en frénésie, la goule utiliserait malgré elle tous les pouvoirs à sa disposition pour prendre le dessus.

Optionnel : Utilisez le système de frénésie des vampires aux goules, pour qu’elles utilisent leur potentiel à son maximum si elles en ont la capacité. Dépenser du sang pour augmenter leur force ne veux pas dire que la goule y cedera obligatoirement, mais le sang sera dépenser tout de même.

 

Animalisme

Une discipline très utiles pour une goule, bien que trop souvent négligée par celle-ci, les Ventrue eux n’ignorent pas l’intérêt de l’apprendre à leurs goules. Dresser des chiens pour la chasse ou la sécurité est bien plus facile quand on peu leur expliquer exactement ce qu’ils doivent faire et se faire comprendre de manière générale.

 

•••• Soumettre l’esprit infèrieur (p. 117)

Quand une goule emploie ce pouvoir elle ne peut pas l’employer aussi longtemps qu’un vampire. Avec ce pouvoir la goule est morte pendant l’exercisse de ce pouvoir et il faudrait un diagnostique très poussé pour percevoir encore une étincelle de vie. Le corps commence a mourir tout doucement. La goule ne peux exceder Vigueur = 15 minutes en dehors de son corps, au dela elle ne peut plus réintégrer son corps.

 

••••• Contrôler la bête (p. 118)

La goule n’ayant pas de bête elle ne peut pas exercer ce pouvoir sur elle-même.

 

Auspex

Aiguiser ses sens et l’un des pouvoirs les plus remarquables pour une goule. Entendre ce qui se dit chez le voisin du dessous, ou ce que chuchotent des gens au loin c’est l’idéal. La discipline devient instinctive quand la curiosité ou la peur surgit. Un problème pour porter son attention quand ses sens sont au maximum, ayant un malus de 2dés.

 

••••• Projection du crépuscule (p. 122)

Comme pour Animalisme 4, elle ne peut rester très longtemps à l’extèrieur de son corps. Quand son corps meurt l’âme disparaît.

 

Crúac

La magie du sang est interdite aux goules, de plus la sorcellerie Crúac a démontré que les goules perdent la raison dans l’apprentissage de ces rituels. Le Cercle de la Sorcière interdit formellement l’apprentissage de cette discipline sous peine de faire détruire le vampire qui a fauté. Mais une chose est sure, les goules sont tout autant capable que les vampires de pratiquer cette sorcellerie et l’ont dit même qu’ils arrivent à ne pas dépenser de Vitae, mais de la volonté pour pratiquer ces rituels. Si un personnage veut avoir Crúac, son joueur doit l'acheter à la création du personnage, et avori un point en statut dans la ligue du Cercle de la Sorcière. Le premier point de Cruac est le second point de discipline que le personnage acquiert. Pour chaque point de sang utilisé, la goule doit dépenser un point de sang à elle, infligeant un blessure létale pour la coupure et une pour le sang perdu.

 

•• Cheval (p. 144)

La goule entre dans un état de transe et chevauche ainsi les sens d’une autre personne. La goule n’est pas limité dans la durée de son utilisation tout comme les vampires.

 

•• La tête de l’Hydre (p. 144)

Si une goule emploie ce rituel, elle transforme son propre sang en poison mortel comme les acolytes. A la différence qu’elle s’empoisonne aussi et finit par mourir mais son sang restera toxique.

 

•••• Prix du sang (p. 144)

Quand une goule emploie ce rituel sur un vampire, il lui vole sa Vitae et se l’accapare. La

Goule peut employer cette Vitae pour son entretien mensuel, mais elle doit dépenser sa propre volonté. Cela fonctionne aussi sur les goules mais elle ne vole que la vitae vampirique.

 

••••• Infection du Sang (p. 145)

Une goule affligée par ce rituel subit les dommages et perd le Vitae normalement, mais son propre sang n’est pas absorbé.

 

Domination

L’apprentissage simplifie bien des choses, mais la goule qui apprend cette discipline finit par se couper complètement de l’humanité qui est devenue si aisément influençable. Les Ventrues pour cela évitent de l’apprendre à leurs goules, a moins que cela soit vraiment nécessaire. De plus échoué a une domination peut briser a tout jamais la volonté d’une personne ce qui est parfois trop dommageable. Les goules ne peuvent en aucun cas dominer un membre de la famille. Les goules peuvent néanmoins dominer des mortels, d’autres créatures surnaturelles et même d’autres goules, mais celle-ci ont une protection de 1dé du fait de la volonté de leur régnant en elle.

 

••• Esprit distrait (p. 131)

Une goule ne peut pas reconstituer les mémoires originales qui ont été volées ou récrit par une utilisation de la Domination d’un Vampire. Il ne peut pas altérer le travail d’un vampire sur un esprit, mais peu réecrire des souvenirs non modifiés.

 

•••• Conditionnement (p. 132)

Les goules avec ce pouvoir peuvent identifier quand quelqu'un tente d’utiliser ce pouvoir à leur insu. Si le régnant utilise ce pouvori sur la goule, il double les succés d’activation du pouvoir, même si la goule ne maitrise pas domination.

 

••••• Possession (p. 133)

Tout comme Animalisme 4 et Auspex 5.

 

Majesté

Tout aussi dangereuse que la domination ? Les vampires leurs apprennent cette disciplines tout en sachant que les goules vont s’enflammer et descendre dans une spirale infernale. Car la goule dégagera sa « présence » de façon permanente. Ce qui peu attiser l’attention de la police, d’admirateurs ou d’admiratrices dans des moments ou l’ont préfère être seul. Un criminel à la recherche d’une victime qui se détache de la foule… bref, la discipline de présence est presque plus dangereuse que la domination. Sans effet sur les vampires ce pouvoir ne permet aux goules que d’influencer d’autres goules ou d’autres mortels.

 

•••• Transe (p. 136)

La convocation fonctionne à un point quelconque du jour où une goule l'utilise et elle se termine au lever du soleil.

 

Cauchemar

Effrayer, faire peur n’est pas le rêve de l’humanité, bien au contraire. Mais certains cas sociaux, ignorés et souvent détestés ont une affinité pour apprendre cette discipline qui rebute de nombreuses autres. Ces pouvoirs ne fonctionnent que sur les goules et les mortels.

 

Dissimulation

L’une des disciplines les plus logiques à apprendre a une goule qui va servir d’espionne. Cette discipline et l’une des plus ultimes, mais trompe difficilement d’autres vampires. Apprise à haut niveau par les goules vraiment importantes elle est très utile.

 

•• Masque de Tranquilité (p. 127)

Si les goules n’ont pas de bête à dissimuler elles peuvent grace a ce pouvoir dissimuler de leur aura les veines caractéristiques des goules.

 

Métamorphose

La discipline des Gangrels, la goule avec le premier point gagne la capacité de détecter les bêtes des vampires, au risque de se voir la cible de l’un d’eux en échange. Les goules indépendantes – Si cela existe – apprécient beaucoup cette discipline ultime de survie. Mais les gangrels tiennent à garder le secret de cette disciplines et ils sont peu disposés à l’apprendre a quiconque et encore moins à une goule.

 

• Aspect du Predateur (p. 138)

Les goules n’ayant pas de bête ne peuvent pas projeter ce coté bestial de leur personnalité. Grace a ce pouvoir elle simulent la présence d’un bête en elle, leur puissance de sang est de 0 et la souillure du prédateur agit de la même manière que si la goule était un vampire. La goule sera sujette a cette bête et rencontrer un vampire lui provoquera le Rötschreck tandis que le vampire fera un test pour la frénésie. Grace a ce pouvoir la goule peut identifier un membre de la famille. La goule ne peut pas reperer les goules avec ce pouvoir, même si elles ont le même pouvoir d’activé.

 

•• Refuge de terre (p. 139)

Une goule ne peut pas utiliser ce pouvoir indéfiniment. Alors qu’il est sous terre il doit faire un test de Résolution pour percevoir son environement. Elle peut rester sous terre 15 minutes par point de vigueur, ensuite le corps meurt. Le corps remonte à la surface.

 

•••• Forme de la bête (p. 139)

La goule prend la forme d’un animal vivant.

 

Sorcellerie Thébaine

Comme toutes les magies du sang, elle est interdite d’accès aux goules. Leur apprendre cette magie est pire que le pire blasphème possible et tous les bénis le savent. Si elle venait à être découverte dans les mains d’une goule, elle ne peut espérer qu’une mort rapide, mais elle a très peu de chance que les choses se règlent avec autant de pitié. La goule doit acheter un point en statut comme les vampires et ne peut avoir le premier niveau de cette sorcellerie qu’en second point de discipline.

 

• Fléaux du Sang (p. 146)

Quand une goule lance ce rituel, il doit littéralement s’ouvrir le poignet et saigner le sang pour créer le fouet. La blessure létale est de 1 plus le nombre de point de sang utilisé pour le rituel, le maximum étant le niveau de Sorcellerie Thébaine. Ces blessures ne gènent pas la goule avant que le fouet se dissipe.

 

• Reliquaire de Vitae (p. 147)

Une goule ne peut pas créer une Reliquaire de Vitae avec son propre sang, mais peu le faire pour conserver la vitae d’un vampire pour son entretien mensuel et il n’aura plus que sa propre volonté à dépenser.

 

Dites moi votre clan, je vous dirais quel goule vous avez besoin !

S’il arrive que les goules soit un peu le stéréotype d’un clan, choisit comme tel ou déviée vers ce concept par l’apport de sang, beaucoup ne sont liée que de loin au concept du clan, elles sont prises pour une utilité précises et non pour faire un concours de pedigree.

 

Les Daeva

Ils préfèrent les créatures intelligentes attrayantes et surtout intéressantes de leur point de vue. Les Daeva les entraînent dans leurs délires et leurs vices au détriment de tout ce à quoi tient la goule. Sujet où outil pour arriver à ces vices, les Daeva savent qu’ils ne gardent jamais trop longtemps une goule a moins qu’elles ne se révèlent d’une vraie utilité. La proximité avec des goules et souvent salutaires aux membres de ce clan, car elle leur permet souvent de ne pas perdre pied ni de vue leur humanité tant chérit, mais tenir tête aux désirs de son régnant n’a jamais allongé la vie d’une goule… Elles agissent ainsi souvent par amour. Devant des maîtres exigeants les goules Daeva ont bien du mal à trouver du temps pour leur propre repos ou pour continuer à vivre.

Déviance du sang : Les goules Daeva après quelque semaines acquiert les mêmes défauts que leurs régnants, une goule qui ne portait pas d’intérêt a son apparence commence à y faire plus attention pour satisfaire au mieux son régnant. La goule doit dépenser un point de volonté pour résister à son vice et elle subit aussi le vice de son régnant. Grâce à cette déviance les Daeva peuvent prendre une goule provenant de tout milieux confiant dans la transformation que leur sang va apporter à la goule, qu’elle vivent pleinement ces vices ou qu’elle en découvre les plaisirs si intiment cachées en elles. Les Daeva gardent tout de même un intérêt pour les goules qui sont plutôt solides mentalement comme physiquement.

Concepts : Reine de beauté, Obsédé, Admirateur, esclave ou dominant (SM), employé de bureau frustré, mère blasée etc…

 

Les Gangrel

Survivant par excellence, les Gangrels ne se reposeront que très rarement sur une goule pour assurer leur sécurité ou leur trouver de quoi se nourrir. Ils préfèrent utiliser des goules animales de manière générale, bien plus facile à utiliser avec la Discipline Animalisme ou tout simplement pour avoir de la compagnie. Quand les Gangrels se reposent sur des goules c’est souvent des solitaires qui sont la pour surveiller ou assurer la sécurité d’un lieu, jour comme nuit. Le fait de se reposer sur des marginaux a aussi l’avantage de pouvoir s’en débarrasser sans éveiller la curiosité. Les Gangrels exigent d’elles bien moins que les autres clans, ce qui rajoute un attachement plus fort que le simple vinculum, elles vivent leur vie la journée et assument leur mission avec plaisir.

Déviance du sang : Les goules animales deviennent bien plus prédatrices que leur espèce d’origine, plus agressive aussi, et physiquement elles semblent plus imposante que leur congénères. Les goules humaines quand a elles se négligent, font moins attention a leur propre hygiène, leur sécurité passant souvent en premier plan, du moins après celle de leur régnant ce qui les rends vulnérables dans des missions potentielement mortelle ou elles ne mesurent pas le danger exact.

Concepts : Agents de sécurité, errants, clochards et autres sportifs.

 

Les Mekhet

Les Mekhet tendent à chercher des personnes avec un profil plutôt intellectuel et une vraie volonté d’apprendre et surtout de comprendre et qui ne s’encombrent pas de règles morales qui freineraient cet apprentissage. Les goules les plus méritantes ont plus souvent accès au sang et a l’apprentissage de plus de secrets du sang, ultime récompense de leur régnant a la différence des autres membres de la famille qui leur donne souvent au dernier moment. Les Mekhet laissent souvent dépérir les moins méritantes quand ils ne les ignorent pas totalement. Les goules Mekhet doivent accepter la baisse de leur humanité pour le bien de leurs sombres maîtres, Vivisection, torture physique comme psychologique, nécrophilie et bien pire sont le quotidien de ces goules.

Déviance du sang : Les Goules Mekhet prennent une saine distance entre leurs occupations et leur moralité décadante. Elle prend tout avec froideur et un maximum de rationalité sans y intégrer la notion de sentiment. Elles sont très vite victime de manies obsessionnelle, de paranoïa et de phase de dépression importantes. Leurs yeux supportent de moins en moins la lumière du soleil et leur esprit est plus actif de nuit que de jour. Un malus de 1dé de jour et un bonus de 1dé de nuit peut être attribué.

Concepts : Artiste martial, investigateur, théoricien ce de la conspiration, maître de jeux, médecin légiste, médecin sans foi ni loi, peintre tourmenté.

 

Nosfératu

Les Nosfératus se reposent en général sur des personnes perdus pour l’humanité, voleurs, violeurs d’enfants et tout ce que l’humanité peu porter de pire en son sein. Ils se reposent aussi comme les Gangrels sur les personnages autosuffisants vivant dans la rue. Le lien de sang complet est souvent de mise pour ces goules terrifiées par le régnant, peur qui se transforme en passion morbide et souvent destructrice. Les premiers temps sont très difficiles, leur régnant se montre violent et terrible, mais c’est ainsi qu’ils trient les bonnes goules et les déchets. Les Nosfératus se reposent aussi souvent sur des personnes sans passions, des dilatants et des personnes en général fortuné ou à la plastique trop parfaite, dans tous les cas les Nosfératu s’en servent souvent pour avoir des ressources plus que pour défendre leurs refuges.

Déviance du sang : Les goules prennent avec le temps une distance avec l’humanité ainsi que leur propre humanité. Elles deviennent plus sombrés associables et imposent leurs idées avec violences s’il le faut. L’une des déviances les plus connu et l’attrait de ces goules pour la peur et leur recherche de montée d’adrénaline ne valent pas toutes les drogues existantes. Prendre des risques devient un jeu morbide pour elle. Si la goule était auparavant belle, comme toutes les goules Nosfératus elles vont voir des maladies de peau apparaître, des déformations osseuses et tout dérangements liés a leur régnant.

Concepts : Prêtre pédophile, jardinier obsédé, Organisateur d’œuvres de charité, Ex Top-modèle, Acteur en chute, estropiés, handicapés mentaux et autres meurtriers.

 

Ventrue

Devenir une goule est parfois une horreur, parfois un honneur, mais devenir une goule Ventrue est un véritable honneur. Une goule Ventrue se doit d’être parfaites, son maître est extrêmement exigeant et aussi discret que possible. L’erreur d’une goule entacherait l’honneur du Ventrue, et cela peu coûter la vie de la goule parfois. Les goules Ventrues doivent être au plus proche de l’esprit de leur maître et de ces agissements. Les Ventrues apprécient les goules qui ont apprit a servit avec perfection, ils prennent en général des domestiques expérimentés, d’anciens militaires peuvent aussi faire l’affaire, car ils ont une bonne forme physique et un mental a toutes épreuves. Les Ventrues utilisent aussi des goules dans le but d’effacer des gêneurs, de kidnapper pour faire plier un adversaire ou pour faire de l’espionnage. Mais aussi exigeants qu’ils sont ils n’oublient pas de payer en conséquences leurs goules, que ce soit en argent en sang ou en enseignement et parfois même peuvent être étreint.

Déviance du sang : L’ego de la goule qui n’est en fait qu’un domestique gonfle avec le sang et la faiblesse de leur régnant transparaît aussi sur elles. Quand plusieurs goules sont sous le giron d’un Ventrue une compétition acharnée est menée, en véritable guerre froide qui peut aussi tourner au massacre.

Concepts : Majordome, garde du corps, profiler (physionomiste), Ancien militaire, Chauffeur expérimenté, porte flingue.

 

Goules d’origines différentes ?

 

Les Familles de goules

Il existe de par le monde de véritables familles et parfois même des dynasties de goules qui partagent les mêmes avantages et inconvénient. Il arrive qu’un parent goule transmette cette dépendance a son enfant, mais cela reste assez rare et très sûrement lié a la puissance de sang du régnant. Une mère goule peut tomber enceinte mais en général elle accouchera d’un enfant mort né ou à la vie plus que précaire. Le corps de la femme tentera bien avant de rejeter le fœtus étranger. Il n’y a pas de règle sur la possibilité qu’elle donne naissance a un enfant « normal » qui sera en réalité plus le mélange de ce qu’elle est et de ce qu’elle aurait du rester. Les hommes goules par contre ont plus de facilité à transmettre le « gène » à une personne n’étant pas une goule mais cela reste trop rare pour être une réalité. Le plus simple et de faire procréer deux goules déjà issues d’une famille de sang et de préférence de la même.

 

Les goules indépendantes

Libres, puissantes, les goules indépendantes ont en apparence le meilleur des deux mondes. Pas de maître à adorer elles vivent de jour comme de nuit celons leur désir et elles sont potentiellement immortelles. En réalité elles sont toujours dépendantes à la vitae, elles ne connaissent pas de dealer, et en trouver est un moyen de se mettre en grand danger. Comme les camés le seul vrai moment de bonheur et le moment ou elle boivent le sang vampirique. Indépendantes, relativement au final elles vivent à l’ombre des membres de la famille les chassant ou commerçent leurs services avec eux.

Les goules ne sont malheureusement pas maîtresse de leur liberté par hasard, maltraitances, perte du régnant et d’autres facteurs inconnus qui font que la goule retrouve se trouve libérée de l’influence de son régnant sans avoir rien demandé. La torpeur d’un régnant ou sa destruction suffit parfois a inféoder une goule, mais il arrive plus souvent qu’elles préfèrent la mort à la perte de son seul centre d’interêt et d’amour, la seule chose qui semblait la tenir à la « vie ». D’autres sont simplement abandonnées, ou échappent à leur destruction.

Une goule qui se retrouve sans sa seule source de pouvoir, sa seule source d’amour n’a que trois possibilités. La plus simple étant la mort, elle se laisse dépérir ou préfère le suicide. La seconde possibilité et que la goule se mette en contact avec un ami de son ancien régnant et tente de se mettre a son service, pour survivre et pour ne pas avoir a faire face a trop de changements traumatisants. En cas d’échec elles suivent la troisième possibilité la plus rarement accepté par leur esprit et leur corps longuement asservit, la « liberté ». Toute relative certaines goules arrivent à passer l’étape du seuvrage et tente de reprendre une vie plus « normale ». Hanté par de terribles cauchemares, une libido dérangée, et des idées malsaines jusqu'à la fin de leur vie, elles restent en général en marge de la société, se tournant en général vers le suicide.

Il y aurait une quatrième possibilité, rester goule mais sans dieu ni maitre, errant a la traque d’un vampire, des victimes traquant leur prédateur, chassant leur anciens maitres pour récuperer la Vitae dont elles ont tant besoin. Ces goules indépendantes travailles seules mais parfois se regroupent rendant la chasse plus existante et brisant l’impression de solitude inhérent a des créatures a moitié damnés.

 

Les goules animales

Il est possible qu’un vampire choisisse un animal en tant que serviteur. Mais cela reste très rare, La Lancea interdit cet acte avec les bêtes, et d’autres ligues ne sont pas loin de cette philosophie. De plus les animaux ne sont pas assez intelligents pour assumer le sang des vampires. Elles sont stupides et comprennent leur maître que s’il possède Animalisme ou de bonnes connaissances des animaux. Les animaux n’ont pas de code d’honneur, ne comptent que leur survie et liés a leur régnant leur survie passe souvent après la leur. Les Membres du Cercle de la Sorcière apprécient la compagnie d’un animal « avatar », et prennent ces animaux comme des esprits incarnés qui méritent autant de respect que leurs semblables si ce n’est plus. Certains mortels attachés à leur animal de compagnie le gardent sous le sceau de leur sang pour ne jamais avoir à les perdre, même si en général il ne leur apporte pas grand-chose de plus que lorsque ils étaient mortels. L’intérêt d’avoir un animal goule est donc partagé entre le besoin de compagnie, l’attachement émotionnel, la sécurité et parfois pour assurer une surveillance d’un domaine. Les Nosfératus auraient des connaissances de goulifications de masses pour assurer la sécurité de leur refuge, versant leur propre sang dans une marre ou iront boire certains types d’animaux.

 

Des plantes goules ?

La vitae aurait aussi une influence sur les plantes et les Nosfératus ne sont pas les seuls à en connaître les différentes applications… Comme créer des familles de sang par exemple.

 

Création d’un personnage goule

La création se fait de la même manière qu’il est indiqué dans le livre de règle du monde des ténèbres. Il faudra lui choisir un régnant, le clan et la ligue de celui-ci. La goule à la création a accès à deux points de disciplines, un obligatoirement dans la discipline physique du clan de son régnant. Daeva (Célérité ou Puissance), Gangrel (Invulnérabilité), Mekhet (Célérité), Nosfératu (Puissance) et pour les Ventrue (Invulnérabilité). Le second point toujours dans une autre des disciplines claniques ou de lignées mais pas obligatoirement physique qui est du choix du régnant et non de la goule. Une goule pour ne pas subir les déviances de sang ne doit pas dépasser deux point de discipline et donc refuser le second point et ne pas en bouger, mais elle reste tributaire de ce que le régnant désire. Au sujet des Avantages, les goules sont des créatures surnaturelles et ne peuvent donc pas prendre des avantages qui leurs sont interdites comme a leurs régnants. Cela a part elles ont accès aux mêmes avantages que les Vampires.

 

Avantages spécifiques

 

Pour les Goules indépendantes

 

Goule héritée (ll)

Votre personnages n’en est pas a son première maître, le second, le troisième ? Suite a sa torpeur il vous a confié a un autre membre de la famille ou alors vous à t’il vendu ou offert en dédommagement. Cela lui offre la capacité de se souvenir d’informations ou de choses que son ancien régnant aurait dit ou fait et qui pourrait être d’intérêt dans une situation précise. Ajouter un modificateur de 2dés, si elle réussit un jet de Calme + Intelligence pour voir si elle se rappel de quelque chose. Disponible à la création de la goule seulement.

 

Régnant (l àlllll)

Certaines goules ne sont pas simplement des esclaves de leur régnant, certaines ont des relations qui dépasse ce stade et c’est ce que représente cet avantage. Leur relation balance entre Maître/ Esclave et Mentor/ Disciple. Vous n’êtes en rien son égal mais il vous porte plus d’attention que d’autres. Peut être est il a une position importante et votre statut découle du siens, ou alors est il très attentionné sans vraiment d’influence. Il faut choisir à la création combien de point vont vers son influence et combien vont vers son attention. Les deux caractéristiques peuvent monter jusque 5 points, et la goule devient le mignon du Prince qui est respecté par les fidèles au princes mais peu aussi s’attirer les foudres de ces adversaires. Un haut niveau en influence, apporte un certain respect tandis qu’en attention un accès plus facile au sang et aux informations.  En terme technique la goule peut demander X (= attention) par mois en plus de sa dose habituelle mensuelle.

 

Sex-Appeal (ll)

Le personnage dégage une aura palpable de sensualité, quel qu’en soit la raison. La simple présence du personnage tend a influencer plus facilement les membres du sexe opposé ou ce qui sont attirés par celui du personnage et surtout ceux qui n’ont pas de grosses volonté. Ce charisme est très utile pour distraire ou attirer une personne, ce qui lui offre un bonus de 1dé dans les jets de présence ou de Manipulation.

Inconvénient : Ce charisme sexuel peut aussi être une gène pour ceux qui le ressentent, cela peut attiser la jalousie ou l’envie d’avoir ce que le personnage dégage…

 

Lien de sympathie (lll)

Nécessaire : Empathie lll

Un bon domestique réagis au moindre changement émotif de son maître. Avec cet avantage la goule semble accordée aux émotions de son régnant. Les goules en général acquiert cet avantages après une dizaine d’année d services mais certaines le ressentent après quelques mois seulement de service. Une émotion forte est ressentie par la goule, ainsi que les torpeurs qui peuvent mettre dans un état léthargique la goule. Cet avantage ne rend pourtant pas la goule plus sensible aux pouvoirs de son régnant sur elle.

Test : Astuce + Occulte

Il apprend un nombre de choses égales à son nombre de réussite.

Échec critique : Il ne peut pas se tromper grâce à cet avantage, il ne ressent donc tout simplement rien.

Échec : Rien ne se produit.

Succès : La goule a une impression assez forte de l'expérience de son régnant, elle peut ressentir si il est loin et dans quelle situation il est.

Succès Exceptionnel : La goule sait exactement ce que ressent son régnant, elle reçoit des vision floues pendant une scène de ce qui lui arrive. Elle sait exactement où il se trouve.

 

Personnel (l alllll)

Nécessaire : Avantage Ressources

Votre personnage a accès à des employés. Selon le concept de votre personnages cet avantages peut offrir un personnel de chambre qualifié, un cuisinier etc, un Avocat pourrait voir un secrétariat et des personnes chargées de s’occuper des basses taches. Le nombre de point investit indique l’importance et la complexité de ce personnel. Chaque point apporte une personne qualifiée. Cet avantage est limité aux ressources de votre personnage. Parfois le régnant apporte sa contribution a maintenir un personnel compétent et nombreux.

 

Insignifiant (lll)

Nécessaire : Discrétion (ll)

L’art du serviteur est d’être là sans l’être. De servir sans déranger et la goule a donc apprit a rester hors de vue de son maître ou de ses invités ou du moins dans les limites de leurs perceptions. En plus du fait que personne ne fait attention a vous, vous avez l’œil et êtes capable de noter les moindres détails chez un invité et de voir les changements dans une pièce après une visite. Cela fait de vous un parfait espion. Que les invités aient ou non auspex ils ne font pas attention à vous. Si sa mémoire ne lui permet pas de se souvenir de tous ces souvenirs un régnant avec Domination (lll) peut retrouver les souvenirs dont le personnage n’a plus conscience. De plus le personnage gagne un point en Résolution.

 

Pas nés de la dernière nuit

Le conteur peut attribuer un certain nombre de points d’expérience pour les goules qui ont déjà vu nombres de nuit passés au service de leur régnant. Il est normal qu’un ancien vampire ait pu maintenir une goule à ses côtés.

La goule d’un Ancilla 35

La goule d’une personne importante 75

Goule d’un ancien ou d’une personne estimée 120

 

Dérangement

La situation d’une goule la fait souvent fleurter avec la folie, même un esprit solide finirait par le temps à s’éroder. Quitter son ancienne vie ou devoir revoir toute l’organisation de sa vie pour satisfaire son régnant, devenir dépendant de sa présence et de satisfaire le moindre de ces désirs. Rien n’est fait pour que les goules ne finissent pas aliénée.

 

Fétichisme (légère) : Votre personnage est sujet à une perversion, une attirance vers une chose, un lieu ou un objet qui attire fortement sa libido. Cette déviance provient souvent des propres déviances du régnant mais ce n’est pas toujours le cas. Assouvir ce fétishisme soulage momentanément, mais le personnage fait ensuite face à une forte culpabilté, omniprésente. Si l’objet de son fétishisme se présente, le personnage devra faire un jet de Calme + Résolution. En cas d’échec, il cèe a son désir.

Masochisme (sévère) : Le personnage n’arrive plus à se satisfaire avec l’objet de son obscession, il a un besoin malsain que la chose ou l’objet lui provoque une intense douleur, est être blessé. Sa satisfaction ne sera effective que quand il aura un nombre de blessure égale a sa vigueur.

 

Syndrome de Renfield (légère) : Votre personnage est accablé par une fixation artificielle avec le sang. Au delà de l'acte de boire Vitae, elle se trouve tiré à la vue, à l'odeur et à la sensation du sang frais en petite quantité. Elle pourrait choisir de se couper occasionnellement, pour observer juste la blessure d'infiltration, ou elle a une habitude de commander les biftecks extrêmement rares juste pour les sentir. Cette fascination dépasse le penchant de sang que la plupart des goules souffrent. Tandis qu'une goule intoxiquée consomme le sang à n'importe quelle occasion, fascinée se tient dessus sur des souvenirs tels que des fioles de sang, de bandages salis ou de photographies de couleur des scènes de crime. Toutes les fois que votre personnage rencontre une quantité de sang, résolution + calme de roulement. Si le roulement échoue, elle est obligée de prendre un "souvenir." Si elle va pendant une période égale à son calme en jours sans rencontrer le sang ou les images du sang, un autre roulement de résolution + de calme est exigé. S'il échoue, elle recherche plus.

 

Contrainte hémophile (grave) : Votre personnage plus non satisfait des souvenirs justes de tout sang. Elle doit le tirer frais d'une victime elle-même. S'il vient de blesser un adversaire dans le combat, coupant un amoureux masochiste ou un assaut plus honteux, le personnage doit trouver une manière de satisfaire ce recommandé avec la fréquence alarmante. Chaque fois qu'un certain nombre de jours égaux au calme de votre personnage passe, vous devez rouler la résolution + le calme. Un échec indique que le personnage doit sortir immédiatement avec l'intention pour blesser une victime et pour sauver une quantité de son sang.

 

Fixation dégénérative (douce) : Votre personnage de goule se rend compte intensément de son état d'invariable au fil du temps et commence à hanter au-dessus de son aspect. Il se demande constamment à quoi il ressemblerait si laissé vieillir naturellement, et il se recherche souvent des signes que le Vitae commence à l'échouer. Chaque fois que le personnage rencontre une image telle qu'un miroir ou une photographie de se, résolution + calme de roulement. L'échec indique que le personnage est convaincu que les signes de l'âge d'empiétement sont évidents et doivent prier le sien regnant pour plus de Vitae à la première occasion.

 

Effacement d'identité (grave) : Votre personnage devient irrationnel effrayé du mécanisme mystique qui le garde des jeunes, s'inquiétant que le plus léger rappel de son âge réel pourrait incliner l'équilibre et le faire échouer. En conséquence, il travaille pour éliminer n'importe quelle évidence de sa identité vraie, y compris des documents, de photographies, d'amis et de parents. Toutes les fois que votre personnage rencontre l'évidence de sa vie mortelle (personne y compris qui l'a connu), vous devez rouler la résolution + le calme. Un succès sur ce roulement signifie que votre personnage peut supprimer le recommander de détruire l'évidence. Moyens d'échec qu'il doit essayer pour l'effacer immédiatement.

 

Insomnie (douce) : Votre personnage a l'ennui obtenir la quantité exigée du sommeil, et pas simplement de temps en temps. Il se produit le plus souvent et laisse son sentiment fatigué, irritable et incapable de se concentrer. Quand le personnage est engagé dans une situation stressante (discrétion de Storyteller), résolution + calme de roulement. L'échec signifie que votre personnage ne peut pas dormir correctement et souffre une pénalité -2 sur tous les roulements le jour suivant. Chaque jour ensuite est considéré "stressant" et exige un roulement semblable jusqu'à ce que le personnage réussisse et obtienne un plein repos de la nuit ou du jour.

 

Cataplexy (grave) : Votre personnage a tellement l'ennui se reposer que son corps commence à l'échouer. Toutes les fois que le roulement mentionné ci-dessus de sommeil échoue, le personnage souffre des accès de faiblesse accablante tout au long de la journée suivante. N'importe quelle circonstance ayant pour résultat une réaction émotive intense telle que le rire, la colère ou la crainte exige un roulement de Vigueur + de calme. (la goule peut employer Vitae pour une bonification +2 sur ce roulement comme d'habitude.) L'échec signifie que le personnage s'effondre à la terre, paralysée avec la faiblesse pour un plein tour quoiqu'elle reste entièrement consciente.

 

Dérangements Recommandés pour goules :

 

Hystérie Animale

Ce dérangement fait que la goule subit les effets de Frénésie de la même manière que les vampires. Il est, en fait, le défaut "pétage de câbles" pour des goules. Il donne +3 à la diff. Sur le tableau de Frénésie pour goules.

 

Psychose Dysménorrhéique Sévère

Un dérangement amusant seulement disponible à des femmes goules. C'est essentiellement PMS pour des vampires. Si vous voulez devenir technique ou si l'idée est juste trop idiote pour vous, vous pouvez prendre Lunatique comme un dérangement, qui fonctionnerait de la même la même manière.

 

Désordre de Personnalité : Rabaissement

Un type de masochisme, cette goule devient très docile. Les Régnants qui sont autoritaires ou abusifs trouveront sa goule accueillant l'abus, y prenant même goût. Une goule avec ce dérangement doit avoir une Nature de Martyr ou de Masochiste.

 

Désordre de Personnalité : Dépendant

Une goule avec ce dérangement a une importante dépendance à son régnant, au point où la goule ne peut plus prendre des décisions quotidiennes. Elle s'attendra à ce que le régnant lui dise quoi faire, comment le faire et quand le faire. À la différence du désordre de Personnalité Rabaissement, le vampire n'accueille pas d'abus, mais le subira par la crainte d'abandon ou de déplaire à son maître. Cette goule a d'habitude une nature de Sycophante.

 

Amnésie ou Oublis

C'est un bon dérangement pour une goule dans le démenti. Beaucoup des aspects les plus plaisants de sa vie peuvent être poussés dans le fin fond de son esprit. Cela peut être complètement aléatoire, quoique ce dérangement puisse être potentiellement mortel si le régnant perd patience avec sa goule distraite.

 

Désordre Compulsif Obsédant

Celui-ci est parfait pour une goule qui a un régnant très exigeant. La goule devient obsédé par certaines routines, obsédé par la complaisance son régnant et a recours à tous les moyens pour s'assurer que tout est pour mieux. Peut-être qu'elle nettoie le lavabo 20 fois par jour, parce qu'elle sait que son régnant veut une maison impeccable. Peut-être elle réorganise son propre cabinet à plusieurs reprises pour s'assurer que sa propre vie est en ordre, une réflexion extérieure de sa propre vie chaotique.

 

Mégalomanie

Celui-ci peut être difficile à jouer et, c'est un autre qui est potentiellement mortel. Mais imaginez une goule plus vieille, elle a du pouvoir avec ses disciplines, elle est meilleure et plus forte que les autres mortels avec qui elle traite et commence à penser qu'elle est le centre de l'univers. La plupart travaille mieux pour les vampires qui ont tendance à passer beaucoup de temps dans le monde mortel, une goule qui passe beaucoup de son temps parmi les vampires se fera probablement et à plusieurs reprises rappeler son infériorité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche