Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 00:00

AVARICE ET PRUDENCE


Ce que Paris conseille, l'Europe le médite ;

Ce que Paris commence, l'Europe le continue.

 - Victor Hugo


La chambre du roi est une assemblée connue mais non reconnue, composées des intimes, mignons et plus fidèles défenseur de la politique du Roi dont le nombre et les personnes peuvent changer d’une nuit à l’autre, mais cela reste plutôt rare. La Chambre du Roi, serait selon les « ont dits » l’antichambre des décisions que peuvent prendre les Conseillers. Si la chambre est aussi composée de quelques Conseillers cela n’est pas une généralité. La Chambre du roi est plus un Salon de l’élite et qui officiellement soutiennent la politique du Roi mais aussi et surtout le roi. Etre accepté dans la Chambre du Roi ouvre véritablement des possibilités au sein de la ville et de son gouvernement, mais aussi un territoire et différents avantages en nature. Les détracteurs dénoncent le côté ultra monarchique et contraire à la philosophie du Mouvement Carthien. On y parle de nombreux rituels, tel que d’assister au coucher comme au lever du Roi. La position de la chambre a une position salutaire, elle discute et pèse chaque décision avec beaucoup d’attention, et semblent rechercher plus un statuquo qu’un changement bien que les membres de la Chambre s’en défendent et certaines décisions du Conseil « validée » par la Chambre ont largement portées leurs fruits. Il serait depuis quelques mois en discussion au sein du Conseil qu’il n’y ai plus qu’un seul groupe décisionnel et exécutif ce qui abolirait le pouvoir illégitime de la Chambre du Roi. Le nom de ce groupe d’ancien garderait le nom de « Chambre du roi » ce qui n’est pas de l’avis de la lie du Mouvement Carthien. La Chambre du Roi a tout de même un rôle officiel, celui de juger et d’administrer les conflits et d’ordonner les réparations.

Au cœur de la chambre, règne la discorde et l’hypocrisie, la chambre est composée des plus manipulateurs et vindicatifs membres de la famille qui sont en lutte à couteau tiré pour attirer l’intérêt du Roi et pour leur bien personnel, quoi qu’ils en disent. Il ne serait pas étonnant que la Chambre du Roi décide purement et simplement son « retrait » car s’il est la pierre fondatrice de ce Salon, il est aussi le monolithe qui gène l’accession  au véritable pouvoir.

 

Le Roy, Prince de Paris, de France et d’île de France

Le Roy, personne dans la ville ne peut se permettre de l’appeler autrement sous peine d’être accusé de trahison. De toute façon personne ne connaît la véritable identité du « Roy » si ce n’est que c’est un secret de polichinelle au sein de sa Chambre et donc les plus anciens. Le Roy dirige sa Chambre d’un main de fer, et la moindre de ces excentricités restent au sein de sa Chambre car elle est sous le sceau du secret, et la folie du Prince de Paris serait une nouvelle trop grave si cela venait a se savoir, bien que ceux qui ont eu la chance de le rencontrer en personne apprécient son « originalité ».

Jeanne Antoinette : J’ai confiance

Torn : Il est dangereux, et ses objectifs sont flous

Le Turc : Un ami aussi sincère qu’il est possible.

Eugène-François : Bourru mais efficace, il sait s’adapter

Mousquet : Fatiguant, mais sa présence est salutaire pour l’instant

Johannsen Garn : Une âme sœur, il semble lire en moi, comme moi en lui

Mazu : Détestable mais utile

Piotr Biisk : L’homme à abattre

 

Jeanne Antoinette, la Régente

Le Roy a toujours eu une régente, dans un premier temps pour l’encadrer alors qu’il n’était que nouveau né, puis elle est devenue la face la plus visible du pouvoir à Paris. Bien plus respectée et tout aussi crainte par les membres de la famille qui ont plus intérêt a se placer sous sa coupe que de s’opposer a cette femme honteusement rancunière et qui ne compte que très peu d’adversaires.

Le Roy : Bientôt dépassé mais je dois le protéger

Torn : Un très bon élément fidèle et suffisamment sournois

Le Turc : Sans intérêt

Eugène-François : Un homme droit qui devrait suivre tout changements

Mousquet : Rafraichissant, mais vite ennuyeux

Johannsen Garn : Etrange… ami ou Ennemis ?

Mazu : Intéressée et opportuniste, mais influençable

Piotr Biisk : Il deviendra dangereux…

 

Torn, Conseiller Nosfératu

Torn est apparut à Paris à la fin du XIX e siècle, originaire de Londres la raison de sa présence à Paris n’est pas vraiment connue, s’il y en a une. Apprécié de ses frères de clan il est le seul membre du Cercle de la Sorcière à présider une aussi haute position dans la société vampirique, bien qu’il soit seulement Conseiller du clan Nosfératu. Royaliste modéré il semble avoir trouvé ce qu’il cherchait dans Paris, mais reste une épine dans le pied d’un Mouvement Carthien « libertaire ». Si ce n’est pas un grand ami du Roy, il est très souvent vue en compagnie de la Régente.

Le Roy : Obsolète

Jeanne Antoinette : Intrigante, véritable cerveau

Le Turc : D’un intérêt a ne pas négliger

Eugène-François : Brute de décoffrage… moi aussi

Mousquet : Un abrutit auto satisfait

Johannsen Garn : Un Ventrue trop brillant… A éteindre quand il fera nuit

Mazu : Craintive mais avec trop de liens pour être effacée

Piotr Biisk : Une autre possibilité


 

Le Roy, Prince de Paris, de France et d’île de France

Le Roy, personne dans la ville ne peut se permettre de l’appeler autrement sous peine d’être accusé de trahison. De toute façon personne ne connaît la véritable identité du « Roy » si ce n’est que c’est un secret de polichinelle au sein de sa Chambre et donc les plus anciens. Le Roy dirige sa Chambre d’un main de fer, et la moindre de ces excentricités restent au sein de sa Chambre car elle est sous le sceau du secret, et la folie du Prince de Paris serait une nouvelle trop grave si cela venait a se savoir, bien que ceux qui ont eu la chance de le rencontrer en personne apprécient son « originalité ».

Jeanne Antoinette : J’ai confiance

Torn : Il est dangereux, et ses objectifs sont flous

Le Turc : Un ami aussi sincère qu’il est possible.

Eugène-François : Bourru mais efficace, il sait s’adapter

Mousquet : Fatiguant, mais sa présence est salutaire pour l’instant

Johannsen Garn : Une âme sœur, il semble lire en moi, comme moi en lui

Mazu : Détestable mais utile

Piotr Biisk : L’homme à abattre

 

Jeanne Antoinette, la Régente

Le Roy a toujours eu une régente, dans un premier temps pour l’encadrer alors qu’il n’était que nouveau né, puis elle est devenue la face la plus visible du pouvoir à Paris. Bien plus respectée et tout aussi crainte par les membres de la famille qui ont plus intérêt a se placer sous sa coupe que de s’opposer a cette femme honteusement rancunière et qui ne compte que très peu d’adversaires.

Le Roy : Bientôt dépassé mais je dois le protéger

Torn : Un très bon élément fidèle et suffisamment sournois

Le Turc : Sans intérêt

Eugène-François : Un homme droit qui devrait suivre tous changements

Mousquet : Rafraichissant, mais vite ennuyeux

Johannsen Garn : Etrange… ami ou Ennemis ?

Mazu : Intéressée et opportuniste, mais influençable

Piotr Biisk : Il deviendra dangereux…

 

Torn, Conseiller Nosfératu

Torn est apparut à Paris à la fin du XIX e siècle, originaire de Londres la raison de sa présence à Paris n’est pas vraiment connue, s’il y en a une. Apprécié de ses frères de clan il est le seul membre du Cercle de la Sorcière à présider une aussi haute position dans la société vampirique, bien qu’il soit seulement Conseiller du clan Nosfératu. Royaliste modéré il semble avoir trouvé ce qu’il cherchait dans Paris, mais reste une épine dans le pied d’un Mouvement Carthien « libertaire ». Si ce n’est pas un grand ami du Roy, il est très souvent vue en compagnie de la Régente.

Le Roy : Obsolète

Jeanne Antoinette : Intrigante, véritable cerveau

Le Turc : D’un intérêt a ne pas négliger

Eugène-François : Brute de décoffrage… moi aussi

Mousquet : Un abrutit auto satisfait

Johannsen Garn : Un Ventrue trop brillant… A éteindre quand il fera nuit

Mazu : Craintive mais avec trop de liens pour être effacée

Piotr Biisk : Une autre possibilité

 

Le Turc, Chroniqueur et Archiviste du Roy

Insignifiant et pourtant bien positionné dans la Chambre du Roi, et il a le don de rester neutre en tout moment. Le fait qu’il ne prenne que très rarement son droit de vote en fait aussi un élément à faire balancer un décision ou une autre. Personne ne connaît vraiment ses motivations et ses projets, son accent et sa façon de parler et très sûrement aussi son apparence en fait tout de même un membre que l’on oublie souvent dans nombres d’équations… Mais si un vampire en sait beaucoup sur la politique de la ville c’est bien lui.

 

Eugène-François, Préfet

L’un des rare non-alignés, si ce n’est le seul a avoir accéder a une aussi haute position. Dénigré par les plus anciens craint par les plus jeunes membres de la famille, il ne doit sa positon qu’a son travail et aussi a ses influences dans la capitale, qui en font un vampire tout de même trop dangereux pour être ignoré.

 

Mousquet, Délégué au Mouvement Carthien

Mousquet était présent lors de la Révolution qu’il a connu alors qu’il était encore mortel, c’est à la chute de Napoléon qu’il a rejoint la société vampirique. Ancien moine, devenu prêtre très actif lors de la révolution. Il a rejoins la Lancea Sanctum et au cours du XVIII siècle l’a renié pour rejoindre le Mouvement Carthien qui défendait avec plus d’intérêt les idéaux de la révolution. Ennemis jurés de la Lancea Sanctum, ils l’assimilent à l’Adversaire, mais n’ont jamais vraiment cherché à le faire disparaître. On le soupçonne détenir des secrets ou des choses qui font trembler les bénis. Si son apparence est celle d’un moine ventripotent tonsuré il est l’un des plus fervents défenseurs des idéaux du Mouvement Carthien et a beaucoup écrit sur les différentes politiques a mener. Pour l’instant il est l’élément perturbateur de la Chambre du Roy.

 

Johannsen Garn, Avocat du Roy

Arrivé il y a une vingtaine d’année à Paris, cet ancilla ancien avocat en droits européen. Ancilla du clan Ventrue affilié à l’Invictus, mais malgré tout qui a pu se faire un trou au plus prés du Roy. Impopulaire au possible, ce jeune arriviste a démontré son talent d’orateur et de juriste et n’hésite pas a écraser ceux qui le dérangent. Si son influence semble plsu qu’improbable au sein de la Chambre, il est tout de même l’un des rare a fréquenter aussi ouvertement le Roy et a avoir des débats enflammé sans s’en porter rancune, ce qui venant du Roy en étonne plus d’un.

 

Mazu, Conseillère Daeva

Personnalité apprécié et populaire au sein du Mouvement Carthien opposante a Mousquet. Ancienne parmi les Daeva  et l’une des plus représentative de sa lignée, elle partage nombre de passion avec la Régente ce qui lui vaudrait cette position au sein de la Chambre du Roi.

 

Piotr Biisk, Conseiller Ventrue

Piotr est le plus ancien vampire actif dans Paris. Victime de la révolution il n’est sortit de torpeur qu’au début du XIX siècle lors de travaux important dans les Catacombes. Ancien de l’Invictus il a rejoint à son réveil l’Ordo Dracul mais rejette l’idée catégoriquement le Mouvement Carthien. Respecté dans son clan il semble ne pas avoir était choisit, mais s’être choisit pour participer à la Chambre du Roy. Cynique et hautain il est tout ce que l’on déteste dans l’Invictus, et les connaissances et le pouvoir qu’il semble avoir acquis au sein de l’Ordo en fait un adversaire très dangereux, peut être même le seul possible successeur si le roi venait a disparaître avec la Régente. Les autres membres de la famille en ont conscience et s’il devait y avoir un schisme dans le pouvoir cela ne pourrait venir de lui.

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans MDT² - Paris
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche