Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 10:13

carthiens

Sans aucun doute la plus jeune des ligues majeures des vampires, les Cartiens sont des réformateurs passionnés, désireux de mettre la société à genoux si cela peut faciliter un changement politique positif. Si les non affiliés sont des solitaires irritants et individualistes, alors les Cartien sont leur contrepartie politique et active, de jeunes tyrans qui veulent bousculer le statu quo par l'honnêteté de leur passion et l'ingénuité de leurs idéaux. Étant donné l'importance numérique des jeunes vampires dans les nuits modernes, le Mouvement Cartien jouit d'un soutien mondial.


 APERCU

Les Cartien sont pleins d'idées. Ils imaginent tout un tas de nouvelles possibilités et théories pour diriger les vampires, qu'ils croient n'avoir jamais été imaginées avant leur arrivée, et ils sont avides de les partager avec ceux qu'ils pensent responsables de ce que la ligue et ses idées restent trop sages. Peu prennent le temps de se demander si le statu quo existant (quel qu'il soit) ne perdure pas pour une bonne raison. La plupart se contentent de le défier juste pour tenter d'accomplir quelque chose de positif dans un monde aussi sombre que celui des vampires. Si les Cartien devaient avoir un seul ennemi parmi les Damnés, ce serait la calcification. Le changement est vital pour toute société. Aussi, beaucoup de Cartien redoutent les anciens de leur famille. Non pas parce qu'ils les menacent directement, mais parce que les anciens sont les membres les plus stagnants de leur race, les moins à même d'écouter et d'accepter de nouvelles idées. Pour cette raison, beaucoup de sous-mouvements des Cartien ont des politiques strictes sur qui peut ou non les rejoindre, car ils craignent que leurs rêves puissent devenir la cible d'une croisade d'un ancien. Pour l'essentiel, ils ont raison. La plupart des anciens n'ont aucun intérêt à voir une bande de nouveau-nés réarranger sommairement la structure de pouvoir en place depuis des siècles, et ainsi les priver de leurs pouvoir et influence si patiemment cultivés. Les vampires sont des créatures mauvaises et prédatrices qui deviennent encore plus mauvaises et prédatrices avec l'âge, et peu d'anciens apprécient cette dernière «mode» chez les nouveau-nés. Il en résulte que le Mouvement Cartien est devenu le bouc émissaire de choix de puissants anciens. S'il n'y avait pas la présence de quelques grands esprits dans le Mouvement (ainsi que quelques anciens des autres ligues), la faction aurait très bien pu s'effondrer sous le poids des traditions. De même, le Mouvement a remporté quelques petits succès dans certaines régions, et perdurant dans le temps, les Cartien ont commencé à marquer quelques points, simplement en restant patients et en jouant le jeu tel qu'il doit être joué. Leurs idées démocratiques ne sont pas appréciées par tout le monde, mais ce que les Cartien n'ont pas en sagesse et soutien, ils tendent à le remplacer par la 'passion et l'union (bien qu'ils aient aussi leur part de divisions et de combats internes).

 

MEMBRES

Les Cartien incarnent la plus jeune génération de vampires, plus encore que les non alignés. La vaste majorité de ceux qui se proclament Cartien sont des nouveau-nés, avec quelques vétérans rusés qui ont soit acquis un peu de pouvoir ou sont satisfaits de leurs efforts au sein de la ligue, soit sont trop effrayés pour abandonner la faction après tant d'années et de relations tissées (ou détruites). De temps en temps, un rare ancien apparaît qui a des liens avec le Mouvement Cartien, mais en général, les anciens se renfrognent devant tout ceci. Quand un vampire rejoint la cause des Cartien, il le fait typiquement parce qu'il a le sincère désir de voir quelques changements radicaux apportés dans le monde secret des Damnés. Comme on peut s'y attendre, le plus nombreux (et bruyant) des clans parmi les Cartien est celui des Mekhet, beaucoup d'entre eux étant attirés par les opportunités que propose la ligue. Beaucoup considèrent que la ligue est la dernière et meilleure chance de relations positives entre la Famille et les mortels, aussi quelques-uns sont prêts à tout pour s'assurer que le Mouvement se développe et survit. Alors que la plupart des Ventrue évitent normalement tout ce qui ressemble aux Cartien, des Nosferatu et des Daeva peuvent être aperçus dans les rassemblements Cartien, les premiers pour étudier un changement où la peur peut jouer un rôle, et les derniers suite au besoin vampirique de se mêler des affaires des autres.

 

PHILOSOPHIE

Le Mouvement Cartien est basé sur l'idée que les vampires n'ont pas à accepter le statu quo sans réfléchir. Bien qu'ils reconnaissent qu'ils ont été Étreints dans un monde avec sa propre histoire secrète et ses traditions, ils pensent qu'ils n'ont pas à accepter cette histoire et ces traditions juste parce que quelqu'un de plus âgé qu'eux leur dit de le faire. Au lieu de cela, ils croient que toute personne peut et doit avoir son mot à dire, dans la mort comme dans la vie, et que sa voix doit être entendue afin que la paix et la justice prévalent dans le système, quel qu'il soit. Cette philosophie repose sur deux concepts qui donnent à la ligue son enthousiasme.

Le pouvoir au peuple Le premier et plus important principe de la cause des Cartien est que tout modèle de gouvernement qui fonctionne pour les mortels est applicable aux vampires. La démocratie en particulier est la pierre angulaire de la pensée des Cartien, parce qu'elle offre à chaque individu une voix dans les affaires et l'administration du peuple dans son ensemble. Le socialisme est aussi un modèle populaire. Suite à la relativement petite échelle de la société des vampires, beaucoup pensent que le' socialisme est plus facile à adopter pour les vampires qu'il peut l'être pour les mortels. Les Cartien détestent la notion de pouvoir divin (perçu comme tel ou non), et ils s'efforC:-ent de convaincre ceux au pouvoir que les' structures existantes devraient être étudiées soigneusement, puis modifiées ou abattues si nécessaire afin de créer un monde meilleur pour tous les vampires. Inutile de dire que peu de vampires au pouvoir sont immédiatement d'accord avec eux. Ils comprennent la nature vampirique, peut-être trop bien, et savent que même quand les Cartien «réussissent», le résultat n'est guère que l'équivalent non-vivant d'un syndicat, et que de tels stratagèmes artificiels sont naturellement dangereux pour la société des Damnés. Le Changement est nécessaire Une partie de la malédiction de la non-vie est la stagnation et la stase, aussi les vampires doivent vouloir changer et s'adapter à l'époque qui les entoure s'ils veulent survivre. Écarter de nouvelles idées d'un revers de main juste parce qu'elles ne correspondent pas à ce qui se faisait avant est de la folie due à l'ignorance, et elle fait couler des larmes de sang aux Cartien. Si eux, si jeunes, peuvent voir la réalité de l'existence vampirique, pourquoi leurs aînés n'y parviennent pas? L'ontils oubliée depuis longtemps? Quel que soit le cas, les Cartien prennent sur eux de rappeler à leurs vieux pères et grands-pères qu'aucun royaume n'est éternel, et qu'avec le temps, viennent des changements dans tous les systèmes, qu'ils soient désirés ou non.

 

RITUELS ET OBSERVANCES

Bien que les Cartien soient bien moins ritualistes que la Lancea Sanctum ou le Cercle de la Sorcière, ils ont quand même leur part de pratiques sacrées. Très souvent, les «rites» des Cartien tournent autour de la politique et ce qui commence comme un débat peut facilement devenir un rituel selon les vampires impliqués.

 

LA CHAINE

À pratiquement chaque rassemblement de Cartien, à un moment de la soirée, un vampire, souvent le délégué, s'avance et demande à toutes les personnes présentes de participer à une très vieille coutume que les Cartien appellent Chaîne. Le rite (car cela en est un) est une affaire de quelques minutes, aussi même le plus turbulent des Cartien accepte généralement d'y participer. L'idée est simple. Tous les Cartien présents se rassemblent en cercle et après quelques paroles inspirées du délégué, chacun passe à son voisin un artefact unique et important aux yeux des Cartien locaux, formant ainsi une chaîne symbolique rappelant que ce que fait chaque vampire affecte tous les autres. Le symbolisme est simpliste mais efficace. Chaque vampire dans le cercle est redevable envers quelqu'un et responsable d'un autre, mais pas directement. De cette manière, les Cartien se rappellent leurs points de vue et objectifs communs. L'artefact peut être n'importe quoi, comme une relique d'un leader Cartien disparu, l'effigie d'un ennemi ou une possession personnelle- de quelqu'un qui devrait bientôt rejoindre les rangs des Cartien.

 

JOUR DE L'INDÉPENDANCE

Les Cartien étant des supporters ardents de la démocratie sous toutes ses formes, ils ont une tendresse particulière pour le jour de l'Indépendance. Le terme peut être trompeur toutefois, car il ne s'agit pas forcément du 4 juillet des ÉtatsUnis. C'est le 5 mai au Mexique et le 14 juillet en France par exemple, les Cartien célébrant ce jour souvent au même moment que les mortels. Dans les domaines que dirigent les Cartien, les vampires fêtent la nuit où leurs rêves d'un monde nouveau se sont réalisés. La victoire d'un modèle politique alternatif est à la fois rare et merveilleuse dans le monde des Damnés, et les Cartien font la fête en se souvenant de la nuit de cet événement. Quand ils sont libres de le faire, les Cartien peuvent devenir plutôt chahuteurs et leurs soirées sont tout simplement légendaires.

 

TITRES ET DEVOIRS

Contrairement aux autres ligues dont les titres correspondent souvent à ceux de postes d'autorité, les titres des figures importantes dans le Mouvement Cartien montrent des niveaux de responsabilité et de respect, plutôt que de réelle autorité.

 

DÉLÉGUÉ

Le vampire en charge du bon déroulement des opérations au quotidien dans une ville donnée est connu sous le nom de «délégué». Dans la plupart des cas, il est élu (quelle que soit la forme que cela puisse prendre) par une majorité de Cartien, à l'exception de tout arbitre actif qui traditionnellement s'abstient lors de tel vote. Le «délégué» est à la fois le porte-parole du Mouvement dans son domaine, le président et l'organisateur des événements des Cartien et celui qui s'assure que les actions d'un seul membre de la faction ne compromettent pas celles de tous les autres. Le délégué doit donc être doué pour les relations publiques, car c'est vers lui que le prince va inévitablement se tourner quand un Cartien est soupçonné de quelque méfait. Bien que le délégué ait beaucoup d'influence parmi ses pairs, il n'est pas leur dirigeant, que ce soit en nom ou en acte, et beaucoup préfèrent qu'il en soit ainsi.

 

ARBITRE

La majeure partie des incarnations du Mouvement Cartien s'est lancée dans l'expérience de réunir les vampires, de répartir démocratiquement les droits de chasse et de régler les disputes potentielles. Aussi, apparaît rapidement le besoin d'avoir un parti entièrement neutre pour aider à maintenir l'ordre et relancer les négociations quand cela s'avère nécessaire. Un Cartien connu comme «l'arbitre» remplit ce rôle. Même si l'arbitre travaille étroitement avec le délégué, il n'est pas son bras droit, bien que cela puisse y ressembler. Il est plutôt celui qui sert d'intermédiaire entre deux Cartien qui se querellent, ou entre un Cartien et un non Cartien s'il n'a pas de poids politique. Étant donné les charges qui incombent au délégué, l'arbitre peut, et souvent doit, agir comme celui qui fait respecter les fonctions du délégué, simplement parce que personne d'autre ne pourrait le faire sans soulever des cris de protestation.

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche