Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 18:44

Les Faustiens

 Les Faustiens ont observé la puissance de la foi humaine et sont arrivés à la conclusion que les Enfants d’Adam ont un pouvoir qui est de même nature que celui de Dieu. Il est vrai qu’à un certain degré ce pouvoir est minuscule, mais chaque enfant qui naît possède une étincelle du feu divin. Assemblez assez d’étincelle ensemble et ce feu pourrait un jour éclipser le soleil.

            Les Faustiens trouvent que l’état général de l’humanité a été grandement réduit depuis le temps de l’Eden, comme des grands-parents séniles, ils sont convaincus que les gens aujourd’hui sont plus faibles, plus stupides, plus idiots, moins raisonnables, moins respectueux... comme s’ils avaient régressé depuis l’époque dont ils se souviennent. Mais au même moment, l’habilité générale de l’humanité à définir la réalité autour d’elle est plus forte que lorsque leur nombre se chiffrait à des millions au lieu de milliards.  Pourtant les humains utilisent la plus grand part de leurs forces à se refouler! Leur plus grande foi est placée dans les preuves, la seule chose qui n’a pas besoin de la foi pour être vraie. Conséquemment, même si leur poigne sur le monde devient plus forte, elle écrase et contraint la réalité dans une réalité qui est plus mince, plus étroite. Il est possible, si cela continue ainsi, que la foi se définisse elle-même en dehors de l’existence, laissant derrière elle un monde froid de certitude mécanique et absolue.

            Dans un monde qui n’a plus de place pour Dieu, il en manque également pour les démons, et ceci est intolérable pour les Faustiens.

            L’humanité, ainsi découverte dans son monde déchu, est un brasier latent hors de contrôle, qui rapidement utilisera tout le combustible disponible et qui risque de s’éteindre pour de bon. La philosophie des Faustiens veut harnacher et épouser ce pouvoir, afin de contrôler ce feu, renouveler le combustible et construire des principes qui pourront concentrer l’énergie divine de l’humanité vers l’extérieur au lieu de l’intérieur. Il est sûr qu’il leur faudra donc de prudents guides et commandants, mais à la fin ce sera eux qui seront le meilleur espoir pour libérer ce monde de Dieu.

            Généralement, les Faustiens sont en faveur de la paix mondiale et sont opposés à la contraception, non pas pour des raisons altruistes mais parce qu’ils ont besoins de plus d’humains autour d’eux, pour certains temps.

 

Les Cryptiques

            Passer des âges innombrables emprisonnés dans un néant sans lumière, sans son, sans sensation, est une punition extrêmement difficile, mais elle fournit une chose : énormément de temps pour penser. Après le choc initial de la défaite, après l’horreur et l’agonie de l’Enfer, après même le désespoir d’innommable éons d’inactivité, plusieurs Déchus ont décidé de faire marche arrière et ont reconsidéré leurs premières suppositions. Quelques-uns ont observé, pris des notes et ont tenté de démêler ce qui n’allait manifestement pas. Ces Elohim inquisiteurs ont atteint certaines conclusions de départ.

Tout d’abord, la perspective de Dieu qui est omniscient ou tellement détaché et très connaissant pour être presque omniscient, spécifiquement quand on le compare à des êtres forts limités comme les humains ou même les anges. Si une faible lumière comme Ahrimal peut voir des troubles naissants, Dieu doit sûrement le prévoir des âges avant que cela arrive. Deuxièmement, Dieu est parfait ou (encore) tellement près de la perfection que nous pouvons distinguer la différence. Donc les anges qu’Il a créés doivent donc être de parfaits modèles de ce qu’Il désirait, ou un modèle assez près pour que la réalité le tolère. Bien qu’il soit possible que les matériaux bruts du monde matériel aient été trop faibles pour supporter ces serviteurs parfaits, il est impensable que Dieu put permettre que cette imperfection prenne la forme d’une désobéissance... ainsi donc, cette rébellion n’est pas une imperfection. Troisièmement, Lucifer, en tant que le premier parmi les anges et le plus près de Dieu en puissance, doit, par la vertu de son pouvoir et de sa position, être plus près de l’idéal de Dieu que n’importe quel autre. Cette observation montre que le premier et le meilleur des rebelles est l’argument décisif que la rébellion, avec la corruption de la réalité conséquente et l’affreuse punition des hommes et des Elohim, fut actuellement un acte du plan de Dieu, au lieu d’une déviation de celui-ci.

            Maintenant qu’ils sont libérés de leur pitance, ces Cryptiques ont pris leurs prémisses logiques et les ont utilisées comme fondation à de nouvelles questions. Si Dieu savait à propos de la rébellion, sûrement qu’Il savait à propos de l’éventuelle fuite des démons de l’Abysse. Quel est alors Son nouveau plan pour Ses serviteurs involontaires? Puisque Lucifer n’a pas été emprisonné et qu’il ne répond pas aux conjurations, qu’en est-il du destin de l’Étoile du Matin? Destruction personnelle pour son rôle de commandant? Un autre tourment, peut-être même pire que l’Enfer? Ou, plus probable, a-t-il échappé au châtiment parce qu’il était au courant du plan de Dieu tout le long? Finalement, et le plus important, si les Déchus ont été les pions de Dieu tout ce temps, y a-t-il un moyen d’échapper à ce destin dans le futur? Ou doivent-ils même essayer?

 

Les Lucifériens

Les anges sont des créatures immortelles, et quand il est question d’une durée de vie infinie, tous les obstacles sont des choses temporaires. Ce n’est pas tous les esprits liés à l’Enfer qui ont perdu la foi. Ce n’est pas tous les anges déchus qui ont abandonné l’espoir. Même dans la défaite, certains sont restés accrochés aux vrais principes qui les ont menés à la rébellion. L’amour de l’espèce humaine. La loyauté à Lucifer. Une croyance engagée que leurs causes étaient justes, et que le Paradis et les anges qui lui étaient obéissants avaient tort. Les Lucifériens sont prêts à se battre pour leurs convictions aujourd’hui comme ils l’étaient quand ils ont été jetés dans leur prison obscure et triste. Alors que plusieurs s’inclinèrent, amers et tourmentés, ils restèrent debout. Même que plusieurs trouvèrent de l’encouragement dans ces nouvelles circonstances.

Le monde peut sembler ruiné, singulier et mécanique, mais par le même témoignage, ils semblent être qu’aucun ange ne reste pour s’opposer. Même une armée fortement affaiblie peut triompher si elle n’a pas d’opposition. Ajoutons à ce fait encourageant qu’ils ont été capables de s’échapper de leur emprisonnement. S’ils sont les vrais anathèmes de Dieu, haïs dans Ses yeux et, par les mots de Son message, condamnés à une torture éternelle... comment se peut-il qu’un si grand nombre ait pu réintégrer le monde des hommes? Les Cryptique peuvent bien marmonner à propos d’un subterfuge divin, mais ne serait-ce pas plus simple de penser que la puissance de Dieu s’est simplement effacée ? C’est pourquoi les démons ont pu trouver la liberté en dehors de l’Enfer parce que la cage de Dieu avait perdu sa force.

Plus important, ils montrent du doigt en triomphe l’absence de Lucifer de l’Enfer. Les Lucifériens croient, non pas qu’il avait mérité un châtiment unique, mais qu’il avait simplement échappé au châtiment. Peut-être que les plus fort étaient restés libres, parce que leurs ennemis étaient incapables de les confiner. Peut être que l’effondrement des Abysses est son oeuvre ! Peut être que l’Adversaire attend maintenant, observant afin de voir qui est encore prêt à se battre... et qui prouvera sa faiblesse. Le but premier de la faction des Lucifériens est, bien sûr, de retrouver leur chef. Accomplir ceci consiste en un plan en trois points. Premièrement, des coursiers lucifériens sont envoyés parcourir le globe pour tout signe d’activité démoniaque. Initialement, ils ont été envoyés individuellement, mais trop de loup solitaire furent enlevés par des Chtoniens, des factions de démons hostiles ou d’autres entités plus mystérieuses. Dorénavant, ils ont envoyés en groupe. Deuxièmement, les Lucifériens gardent un oeil sur les média. Spécifiquement, ils essaient d’investir de l’argent dans ceux-ci et gagnent de l’influence par leurs serviteurs afin d’être les premiers à recevoir les nouvelles qui concernent les démons. Ceci leur donne également un avantage pour couvrir leurs activités, ayant ainsi une bonne plate-forme pour communiquer entre eux. Mais, comme pour leurs coursiers, les Lucifériens ont trouvés une opposition inhabituelle chez les médias. Troisièmement, les Lucifériens ont monté une agressive campagne de communication chez les Déchus. Lucifer lui-même n’a pas répondu à l’appel, mais tôt ou tard, tout les Elohim qui furent damnés dont le nom fut remémoré par un Luciférien pourra être le sujet d’une invocation pour de l’information.

 

Les  Voraces
L’Age de la Haine fut long et difficile. Beaucoup de bonnes personnes et de vaillants Elohim ont souffert et sont morts. Les illusions furent perdues. L’honneur fut remplacée par le pragmatisme, lequel à son tour sombra sous le poids de la vengeance, de la colère et puis du désespoir. L’homme découvrit le mal, et les anges apprirent à embrasser la haine. À la fin de la guerre, nombreux parmi les Déchus étaient devenus un petit moins que des engins de destruction, leur joie de la création avait été pervertie en un amour de l’annihilation. Ils étaient fous, cruels et avilis avant que la guerre soit perdue. Avant qu’ils soient dépouillés de la plus grande part de leurs pouvoirs. Avant qu’ils soient condamnés à cet Enfer dément d’isolation et de perte pour un temps qui sembla être toujours, même pour des êtres éternels.

Maintenant, ces amers et haineux Elohims ont émergé de ces ères où ils n’avaient aucune distraction sauf la douleur de leur propre santé mentale qui se dévorait elle-même... et ils trouvèrent un monde avili et corrompu comme eux-même le furent. Observant une infecte planète, une humanité vile et cruelle et un cosmos réduit en une enveloppe flétrie de sa gloire d’antan, ils ne voient qu’un seul acte sensé. Détruire. Détruire tout. Balayer au loin cette cruelle moquerie du Paradis qu’ils avaient autrefois modelée. Donner à l’humanité le silence miséricordieux de la tombe. Détruire l’œuvre de Dieu et du même coup, espérer que cela puisse finalement les détruire eux.

La victoire est impossible pour les Déchus, mais ils peuvent être assez fort pour détruire le monde même s’il faut qu’ils l’arrachent de leurs griffes saisissantes. Bien que les Voraces aient une réputation de carnage aveugle, ils sont actuellement assez prudents pour choisir des cibles qui sont bien isolées et qui ne les menace pas de représailles. Les Voraces sont particulièrement actifs dans les régions aux prises avec la guerre, où leur cruauté peut être facilement blâmée sur l’autre camp.

 

Les Réconciliateurs

 Les anges sont, par nature, des créatures de vertus. Même les Déchus peuvent se rappeler leur nature incorruptible. Certaines vertus viennent facilement aux êtres à la sagesse et au pouvoir quasi-divin. Mais la vertu de l’humilité n’est pas une de celles-ci. Toutefois, le silence des Abysses laisse place à la réflexion. Comme les Cryptiques, les Réconciliateurs ont passé de leur temps d’emprisonnement en contemplation devant de profondes questions. Mais où les Cryptique ont regardé derrière et autour, les Réconciliateurs ont observés à l’intérieur d’eux et vers l’avenir. Leur question essentielle était : Qu’est-ce que nous avons fait de si mal? Quoi ? Est-ce que la rébellion était si maléfique que Michael et les anges loyalistes le disaient ? Est-ce que le châtiment de Dieu était justifié pour la désobéissance de Ses serviteurs et enfants? Est-ce que Usiel et Lailah avaient raison, en essayant d’éviter l’Age de la Haine, les Anges Impurs l’ont rendu réel? Est-ce que, si la construction de l’Enfer fut nécessaire, si l’éclatement des facettes fut mérité, si la condamnation fut juste, les Déchus doivent-ils faire maintenant?

Certains croient que même à la onzième heure, le pardon de Dieu peut être trouvé. Ces Réconciliateurs écoutent avec espoir les histoires de Jésus, de Mohammed et des autres prophètes et sauveurs. Peut-être que Dieu a pardonné aux hommes. Et s’Il peut leur pardonner, Sa miséricorde peut également s’étendre à ses serviteurs repentants.  Même si Son châtiment est éternel, et que les Elohim ont été rayés pour toujours de Sa présence... la Terre peut-elle être réparée? Peut-être le Paradis ne pourra-t-il pas être restauré comme il était, mais quelque chose de grand, de glorieux, et peut-être de pur, pourra être émergé de ses cendres. Les Déchus ont perdu beaucoup de leur pouvoir, vrai, mais le monde est aussi petit. Sûrement le tiers des anges du paradis peuvent améliorer l’univers, peuvent aider et servir l’humanité. Ceci est l’espoir des Réconciliateurs : faire la paix avec leur Créateur et leur geôlier. Échouer cela, ils espèrent faire la paix avec un exil sans fin.

Le but immédiat des Réconciliateurs est de prendre des notes sur le cosmos et d’en apprendre le plus possible sur sa condition actuelle. Faire comme cela signifie également explorer la condition humaine, donc plusieurs Réconciliateurs sont des voyageurs, cherchant un vision équilibrée de l’humanité et du monde des hommes. Ils ne s’arrêtent pas aux frontières de l’expérience humaine, tout de même. Ils cherchent également la vérité à propos des surnaturels.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche