Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 21:31

Un râle roque, puis une respiration bruyante…

La Brute à ses pulsion de mort et de sang, devenant frénétique à l’extrême avec un masque. Quand toutes les traces de l'humanité ont disparu et quand tout ce qui reste est une lame et l'envie de tuer. Le masque n'a aucune compassion, il n’a ni peur, ni remords. Certains masques refusent de tuer certaines cibles (enfants, personnes d'une race, d'âge ou même la couleur des cheveux), mais le masque ne le fait pas par miséricorde. Au lieu de cela, le masque les ignore, tout simplement.

Les masques ont peu ou pas de capacités ou même a comprendre leur propre langue. Il en existe quelques uns qui ont gardés une faible compréhension de leur langue, mais en aucun cas la parler ou l’écrire. Certaines théories disent que les Masques peuvent ressentir la peur ou la douleur autour d’eux ce qui explique qu’ils ne retrouvent le calme que quand tous le monde est mort. Peu de Masques ressentent quelque chose, même l’instinct de survie leur est étranger. On peut se demander, alors, pourquoi ne pas se laisser mourir ou se suicider, mais il semble que la mort ne veuille pas d’eux. Une grande cellule de chasseurs peuvent généralement en prendre un mais souvent car elles sont confrontés a des créatures surnaturelles. Tous le Masques ne portent pas de masque, mais même ceux qui n’en ont pas on des visages statiques, sans émotions visibles, tel un masque.


Historique: Comment deviennent t’ils des Masques ? La douleur de la Brute est constante, son apparence ne lui permet plus d’être autre chose qu’un Masque. La monstruosité de la Brute créé peut-être ce Maque pour rester en vie développant de véritables capacités surnaturelles… L’Esprit est maintenant derrière le masque, la moindre émotion encore présente est ressentie comme une douleur. L’esprit s’enfonce dans la noirceur du Masque, fuyant toutes facettes humaines et détruisant toute humanité et la moindre présence de vie en réponse à la douleur que cela provoque en lui. Il arrive encore parfois, très rarement, qu’un stimulus fasse remonter des fragments de leur ancienne vie refont surface à travers de la brume de douleur et devant témoin. Si ce témoin survit, il parlera d’un homme terrifié, derrière le masque piégé par le sang et l’agonie de ses victimes.

Inspirations: Michael Myers (Halloween). Jason Vorhees (vendredi 13). Baby Coffin (Toolbox Murders, 2003).

Attribut: +1 en Force.

Don : Machine à tuer inarrêtable. Tout comme les Brutes, ils ne subissent aucun malus de blessure, ne souffrant ni de la faim ni de la soif car les Masques ont transcendés ce type de besoins. Une attaque ne peut jamais leur provoquer plus d’un niveau de dégât et ce même les attaques surnaturelles. Les dommages du type, Chute, électrocution, noyade ou encore du feu continuent de provoquer des dégâts normaux.

Faiblesse : Seul l’esprit du meurtre. Les masques ne peuvent pas parler ni lire, ni écrire et encore moins se faire comprendre. Il est en mesure d’indiquer une direction ou son intention de tuer par un hochement de tête ou un signe de couteau mais guère plus. Ils peuvent essayer de comprendre ce qui se dit sur un test d’Intelligence + Calme pour comprendre le sens de paroles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche