Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 10:49
Les Réanimés sont les morts vivants que l’on pense être les plus récents, les plus connus aussi. Mais dans les faits, leur origine est bien plus ancienne que cela, remontant peux être même aux premiers alchimistes grecques et égyptiens qui semblent avaient découvert un moyen d’extraire l’esprit ou l’âme et de la remettre dans un corps. A l’évidence, le tabou des religions monothéistes a ensuite frappé de mutisme ces premières expériences et il est donc difficile de déceler leur présence, même s’il existe peu de doutes qu’ils ont traversé l’histoire à leur manière. Il faudra attendre une véritable révolution scientifique occultant les interdits de la foi, au début du XIX siècle pour entendre parler de nouveaux des Réanimés. L’une des premières références reste « Frankenstein ou le Prométhée moderne » de Mary Shelley, puis les chefs d’ouvres de George A. Romero qui donneront au meilleur et surtout au pire.
    Le Réanimés sont des corps humains réanimé par la science ou à l’aide d’arcanes alchimiques. Ils sont issus d’expérimentations, de recherches, de détresse ou encore d’accidents. Ils sont de parfaits compagnons, serviles et sans aucuns besoins que de la présence réconfortant de la vie. Mais ce sont de pauvres cadavres que l’ont pense sans âme, mais leur « créateur » a extrait leur esprit pour le replacer dans son corps, parfois même dans un autre corps quand ce n’est pas un amalgame de partit de corps cousus ensemble. Il ne faut donc pas s’étonner qu’ils soient en colères, enragés, des brutes furieuses. Bien que les films laissent penser ils ne sont aucunement contagieux, laissons cela à leur cousins et cousines, les Ghoules.

A l’origine leur création est toujours d’origine scientifique, ils étaient des cadavres animés par des fluides ou par des énergies extérieurs leur permettant de rester animer. Aujourd’hui ils restent des corps sans vie, dépendant et en colère. Que ce soit des clones ou pour les plus récents, des cyborgs. Mais ils restent encore très rares, la grande majorité sont encore de simples cadavres réanimés issu d’accident ou libérés de leur créateur, dont ils ont souvent la mort sur la conscience. Les Réanimés sont mort à l’intérieur, ils n’ont plus aucun signes de vie et leur biologie est morte, définitivement. Ils ne peuvent se nourrir de cerveau, ni de chair, ils seraient bien incapable de les avaler et devraient les régurgiter aussitôt.

D'autres sont brisées succubes avec de la chair d'albâtre presque aussi lisse comme le marbre cimetière. Un bon nombre de ces cadavres vivants bricolé semblent chercher une vie humaine ou d'une âme humaine mais tout aussi nombreuses sont heureux de laisser la rot monde autour d'eux ...

Pouvoir : Assimilation. Les Réanimés sont capables de remplacer un organe, une partie de corps ou encore un membre abimé, contre un moins abimé. Mais plus que cela, il est capable (en prélevant un organe vivant) de s’implanter un troisième œil ou encore un bras. Ce pouvoir d’assimilation permet aussi lorsque le zombie se nourrit de chair, de se soigner un niveau de santé par points de vie arraché a la chair d’une victime. A la création de personnage, il peut utiliser 3 points de créations comme indiquer ci-dessous.
-    Taille : Le Zombie peut augmenter sa taille de 1 à 3 points, augmentant son gabarit de la même manière.
-    Modificateur d’initiative : Le personnage est plus vif et peut augmenter sa capacité de réagir rapidement dans le feu de l’action de 1 à 3 points.
-    Armure naturelle : Une armure représentait un renforcement cutanée ou encore des plaques osseuses sous dermiques.
-    Organe supplémentaires : Un œil derrière la tête, observant les traitres ou encore un bras supplémentaire.

Faiblesse : Dépendance. Les Réanimés ont étaient forcés de revenir dans leur corps, parfois même dans celui d’un autre. Ce qui les maintient est un élément extérieur sans lequel ils ne sont plus rien. Ils ont une dépendance véritablement mortelle. Leur corps se consumera a petit feu, leur volonté s’affaiblira jusqu'à ce que le Réanimés ne soit plus qu’un morceau de viande pourrissant, spectateur de son propre anéantissement. Mais avant d’en arriver là, le Réanimé doit se sustenter de son élixir, de l’énergie qui l’a mis de bout et parfois même de la chair humaine comme substitut. Le zombie perd un point de santé ou de volonté par jour pour maintenir son corps en état de vie « apparente » s’il n’a pas sa charge électrique ou sa potion alchimique pour rester animer ou son instinct de survie se servira de la propre chair du zombie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche