Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 17:56

Prit aux pieges !

 

Pris-au-Piege.jpgSynopsis : Les joueurs sont convoqués par une personne influente de la camarilla. Celle ci les menaces de révéler certains de leurs secrets s’ils n’exécutent pas un membre des plus importants de la camarilla dans sept jours. Les joueurs mènent une traque avant de découvrir que leur proie a été tuée sous leur nez… Ils se retrouvent dans une situation précaire ou ils devront justifier un grand nombre de choses… Ils devront effacer leurs traces.

 

Note au conteurs : Je vous conseil de faire bien attention dans ce scénarii aux erreurs des personnages. L’intrigue secondaire repose sur leurs erreurs. Je laisse les acteurs de l’intrigue au choix du conteur, ceux ci pouvant être différent, et cela permet aussi de contrer certains joueurs qui ont tout comprit avant la vraie conclusion. Vous pouvez jouer ce scenarii en première partie puis laisser vos joueurs enquêter, ou faire deux tables… Vous devrez avoir pas mal de travail pendant la partie, car il y a du travail. Les joueurs iront un peu partout donc préparez votre imagination. Pour les caractéristiques laissez à vos joueurs créer des ancillas avec 50 points de bonus. Vous pouvez me contacter si vous avez des questions ou avoir les caractéristiques des prés tirés. : mael@liber-mundi.org

 

Qui peux avoir organisé ce meurtre ?

Le Primogène Ventrue : Pour ne pas laisser de preuves qu’ils ont étaient infiltrés. A donner la mission à un Assamite sous la protection du clan Ventrue, de la descendre tout en leur assurant une couverture, en donnant cette mission à Dodge (puis efface la mémoire a ce sujet) Les joueurs seront donc couvert s’ils savent être discret sur leur mission et leurs découvertes. Si ce n’est pas le cas il y aura une enquête…

Les Infiltrés : Ils l’a trouvent de plus en plus dérangeante, elle croit avoir le monopole des informations du Sabbat et prend le bénéfice de toutes les réussites. Le Brujah infiltré se fait passer pour Dodge et confie la mission au personnage. Laissant bien sur l’un des siens faire la peau à la Tzimisce Owen. Laissant ainsi les joueurs en face de leurs « œuvres » quand ils arrivent chez elle.

Le Sabbat : Il veut supprimer cette épine dans son flanc. Il crée un clone d’Owen pour laisser des doutes sur Owen. De leurs côtés ils se chargent de descendre la vraie Owen et laissera juste les cendres ainsi que les fausses munitions. Ils ont pris les joueurs comme couverture de leur forfait, ainsi si une enquête est faite les premiers accusés, sont ceux qui ont suivit la Ventrue et qui étaient dans son refuge...

 

Remplacer ces pnj, par ceux de votre ville :

Richard Warwick : C’est le manitou de la ville, d’un clan dominant de votre ville, chambellan de la citée Primgène et apprécié de tous, il n’est pas du genre à comploter en apparence et ne traite personne avec dédain. Ce qui le rend très suspect de pas mal de monde. A Londres il est l’infant de Lady Anne la Reine.

Silence : Mystérieux vampire du clan Nosferatu, son visage est brûlé ainsi que son corps, cela date du grand incendie de la ville. Il est très distant de tout et pas mal de monde savent qu’il recherche celui qui a provoqué cet incendie…

Christina Owen : Pédante, snobe, elle est celle que personne n’aime mais à qui tout le monde sourit. Infante de la reine. Elle ne doit pas être aimée, elle traitera tout inférieur à elle plus bas que terre, surtout s’il n’est pas du clan Ventrue.

Dodge : Bras droit du primogène Nosferatu, connu comme une brute manquant de tact, mais qui domine la pègres d’une main de fer et surtout les trafiques d’armes. Il parle comme un nouveau-né qui n’a pas froids aux yeux mais il est plus ancien que beaucoup de caïnite de la ville. Il serait l’infant de Silence…

Lord Charles Rafin : Maître des harpies, pédant égal en arme de miss Owen, il est le Iznogood de la cité. C’est un ancien du clan Ventrue venu de France est anobli par la Reine, il est aujourd’hui sont plus fervent opposant.

Gaël Vance : Gardien des traditions, délégué par Lady Anne au respect des traditions.

Magister Arcanum : Ancien du clan Tremere, régent de la fondation illégal présente à Londres, sinon n’importe que Tremere inhumain.

 

La Traque comment cela marche ?

Les joueurs se retrouvent à devoir faire la peau à une Ventrue, ils devront penser à tous les paramètres pour lui nuire rapidement. Ils devront être discret, voir faire porter le chapeau. Ils vont devoir tuer l’infante de Lady Anne, la Reine de Londres et cela n’est pas rien…

 

Qui ?

Christina Owen est une ventrue étreinte il y a plus de deux cents ans, par Lady Anne. Elle est toujours sous la protection de sa sire, Lady Anne. Mais celle-ci n’est pas très « famille » gardant une distance constante avec les siens. Elle apprécie un peu plus les membres du clan Ventrue mais ne fréquente vraiment que les plus noble, tel que le Primogène Ventrue et Lord Charles Rafin représentant des Harpies.

 

Pourquoi ?

L’infante de Lady Anne est des plus claire, faisant des rapports fréquents sur ces activités, obtenant chaque fois ce qu’elle cherche ou ce qu’elle veut. Elle est irréprochable, si ce n’est son air hautain et son manque de respect indéniable auprès des non-ventrue ou de ces inférieurs. Il n’y a aucune raison (apparente), celle ci sera peux être  trouvé au cour de l’intrigue. Le clan Nosferatu ne la déteste pas, bien au contraire…

 

Ou ?

Le lieu ou tuer Christina, est un gros problème. Personne ne connaît son refuge, elle évite de se promener seule. Le seul moment ou elle apprécie la solitude c’est chez elle. Si les joueurs prévoient de la tuer hors de chez elle, c’est raté. Ils doivent la tuer le dimanche suivant et elle ne sortira pas (le hasard fait si bien les choses). Il ne leur reste que son refuge, mais pour cela il faut le trouver… étonnement il n’est pas du tout classieux, elle vie dans une ancienne chapelle souterraine dans la banlieue sud de Londres.

 

Comment ?

Les joueurs peuvent venir avec des armes de bases, qu’ils ont à disposition, mais connaissant les joueurs ils vont vouloir acquérir des armes à feu, arme de mêlée lourdes voir explosifs… Ce genre d’outillage est sous la coupe du clan Nosferatu. Si les joueurs en recherchent, ils laisseront évidemment des traces parmi les Rats d’égouts… qui leur fourniront bien évidemment ! Il y de grandes chances que ceux ci soient suivi par un oiseau de proie ou par un membre du clan en personne. Laissez aux joueurs avoir des armes dans la limite du raisonnable.

 

Le Refuge de Lady Owen

Le refuge de Lady Owen, est une ancienne chapelle catholique construite il y a plus de quatre cents ans lors des chasses au sorcières contre les Catholique. La battisses est encore solides, mais elle ne tiendra plus très longtemps si des travaux de consolidation ne sont pas effectués. La chapelle est un ensemble de pièces creusés dans la terre et tenu debout grâce à des pierres qui ont fait leurs temps.

 

Il y a trois entrés pour y accéder :

La Caserne de pompier, Un pièce ou se trouve l’habillement des soldats du feu, y dissimule une trappe qui mène directement dans l’Ossuaire.

L’ancien égout sont rattaché aux autres mais bouchés (par une dalle de trois cent kilos), mais qui laisse passer des créatures de la taille d’un chat. Il mène à l’Ossuaire des religieux qui ont vécu une partie de leur vis dans les sous-sols de la cité, ainsi que des fidèles Catholiques.

La Tamise, l’une des pièces de la chapelle est inondée, les consolidations ont cassé et la Tamise se repose dans l’ancienne salle de vie. En allant à la nage il est possible d’atteindre en une vingtaine de minute la fin du tunnel qui mène dans la Tamise.

 

Le style du refuge est dans le gothique, tout y est sombre, les Ténèbres y ont fait leur domicile. Lady Owen connaît très bien ce lieu, elle n’utilise que rarement de la lumière. Sa chambre soit dotée d’un générateur d’une ampoule (Rarement allumée) et d’un ordinateur qui date des années quatre-vingt-dix, non connecté au net.

 

Semaine de Lady Owen

J-7 : Convocation de Dodge, qui va présenter les dossiers à ces candidats au meurtre de lady Owen. Il laisse les personnes réfléchir à sa proposition. En réalité, ils n’ont pas vraiment le choix et ils auront sept jours pour préparer leur assaut. Le huitième jour étant réservé à la destruction du vampire. Il ne leur donnera aucune indication sur ces motivations.

 

J-6 : Lady Owen se rendra auprès de Lady Anne, en début de nuit pour lui faire un rapport sur l’infections Anarch qui cour loin du Carfax. Elle aura ensuite une réunion à (trouver lieu) avec ces deux inspecteurs. Elle rentrera comme a son habitude au lever du soleil, pour s’assurer de ne pas être suivie.

 

J-5 : Elle va faire une descente à Carfax Abbaye, pour y enquêter sur des graffiti « Target Camarilla » qui apparaissent dans les Elysiums. Elle y passera une partie de la nuit n’essayant pas de se mêler à la masse ne faisant que tendre l’oreille. Elle sera mise dehors par Jason Slater a qui appartient le domaine. Elle ira ensuite avec Leatherface à Bernard’s Park pour y rencontrer Yoann Glenn, un Tzimisce infiltré chez les Brujah. Ils rentrent tous deux dans un cabane de jardinier dans le parc.

Si les joueurs écoutent, faites leur faire un Jet d’intelligence + Politique diff. 8. Si l’un joueur fait plus de 2 réussites, il comprend que la discussion apparemment bénigne est un échange d’information. A plus de 3 réussites il peut comprendre que se sont en fait des ordres donnés par Lady Owen, elle fait un briefing sur des informations a remonter à la Reine (nom sûrement donné au chef des Sabbatique) Si le joueur fait plus de 5 réussites il comprend qu’il a affaire avec trois Sabbatique et Owen est la responsable de ces infiltrés. Ils coordonnent la mort prochaine d’un Primogène, qu’ils appellent « Le Bon » Après cette entrevue Leatherface ressort ces deux masses traditionnelles au bout des bras suivit de quelques minutes après par La Ventrue.

 

J-4 : Réunion des Gardiens des Traditions auquel elle participera. Elle fera son rapport sur la nuit précédente. Ceux ci vont lui demander d’enquêter sur la légitimité de Yoann Glenn dans la camarilla. Elle fera son enquête parmi les Brujah, prendra contact en Ecosse avec différents vampires. Elle gérera le reste de son temps à la chasse, traquant à quelques kilomètres de Londres tout type de proie (c’est une Ventrue) Ensuite elle rentrera par les égouts dans son refuge.

 

J-3 : Lady Owen ne sortira de son refuge qu’en milieu de nuit faisant son rapport sur le Brujah, l’identifiant bien comme un Brujah Ecossais, qui a passé une cinquantaine d’année en torpeur. Elle amènera cela chez Gaël Vance le gardien de la Mascarade et des traditions. Elle ria ensuite au Darkessence passer sa fin de nuit avec des mortels. Elle repartira à l’aube comme a son habitude par les égouts dans son refuge.

 

J-2 : Comme tout les vendredi les ventrues ont leurs salons d’escrime ou Owen avait l’habitude d’aller tâter de la lame avec les siens. Elle n’y va plus depuis presque trois mois. La dernière fois qu’elle a était, Lord Charles Rafin (connu comme son égal dans la maîtrise de la lame) lui a mis une raclée magistrale. Le clan Ventrue a comprit qu’une chose la troublée, son honneur blessé beaucoup pensent qu’elle n’y remettra pas les pied avant longtemps. Au lieu de cela elle errera avec ces deux inspecteurs dans les rues, allant à la rencontre de quelque caïnites pour questionner au sujet des graffitis qui tout les jours sont découvert en tout lieu de la ville.

 

J-1 : Ce soir là, elle sortira de chez elle pour aller au Darkessence, et rentrera avant minuit. Elle doit travailler sur plusieurs goules, une commande expresse qu’elle est la seul à pouvoir effectuer en Grande bretagne. Elle en fera trois dans la nuit, qu’elle fera envoyer dans deux nuits. Elle les fera circuler dans son refuge pour les dresser comme de bon chiens de garde.

 

J-J : Elle passera cette nuit dans son refuge, a travailler sur d’autres goules deux dans la nuit, a moins que les joueurs n’attaquent avant. Si les joueurs attendent la fin de nuit ils devront faire face à cinq goules. Quoiqu’ils fassent lors de leur arrivée il y aura des balles éclatées autour d’un peignoir plein de sang (ce qu’elle met pour travailler)Il n’y a aucun bruit qui a trahi cela (Quietus ou déplacement du corps après) Les joueurs se retrouvent devant le cadavre de l’ancienne Ventrue, ils se posent beaucoup de questions…

 

S’ils contactent Dodge, celui-ci ne comprend pas du tout ce qu’ils veulent dire (Ce n’était pas lui qui leur a donné la mission ou il ne s’en souvient plus) Le problème est de savoir qui leur a donné la mission de tuer cette Ventrue… S’ils sont persuadés d’avoir eu à faire avec une pure Camariste, ils se retrouvent premiers suspect pour l’affaire. S’ils ont des doutes, il va leur falloir ou effacer leurs traces comme si de rien n’était. Si les joueurs savent qu’ils avaient à faire avec une Sabbatique, il va leur falloir le prouver…

 

 

La Suite…

 

Rajouter tout les perso sur les fiches des prés tirés :

Richard Warwick

Christina Owen

Leatherface

Yoann Glenn

 

Les prés tirés :

 

Vizir

Nature : Déviant

Attitude : Ange Gardien

Clan : Brujah

Concept : Dissident

Vie humaine : Père de famille, pratiquant il du laisser sa femme et ces cinq enfants pour prendre le maquis et lutter contre le colonisateur français. Un soir ou il est revenu chez lui apporter de quoi manger a sa famille il a retrouvé ses enfants égorgés et sa femme brisé et en larme a qui il a du donner la mort pour abréger ses souffrances. Pris de rage et de haine oubliant ses idéaux il s’est armé en conséquence et a massacré une vingtaine de soldat français dans un camp à coté de chez lui. Il fut tout de même arrêté, torturé et laissé pour mort dans le désert au sud de l’Algérie.

Etreinte : Le soleil faillit avoir raison de lui, mais son sauveur un Brujah dont il ne retiendra que le visage lui offrit d’immortaliser sa Rage. Il l’a éduqué à l’ancienne dans la violence, l’honneur ce qu’il faut pour faire d’un vampire hargneux en véritable Brujah. Puis il l’abandonna ne lui laissant jamais son nom…

Vie vampirique : Il suivis les siens en France, ou il appris à lire aussi bien le français que l’algérien et l’arabe littéraire. Il passa une trentaine d’année dans le nord de la France, soutenant la communauté musulmane et la protégeant de la discrimination. C’est dans les années quatre vingt qu’il rejoins la mouvance Musulmane extrémiste dans lequel il voit un bien pour les Musulman comme pour les autres communautés. L’Islam apporterait la paix sur les terres qu’elle pourrait conquérir… Au début du XXI siècle il a rencontré Amina Lee, une japonaise pratiquante de l’Islam appartenant au clan Lasombras. Il a compris très vite que le Sabbat n’est pas une simple secte de fanatique, mais de vampire qui veulent briser leurs chaînes, bien que beaucoup perdent l’esprit dans ce combat oubliant leurs noble idéaux. Il envisage aujourd’hui a rejoindre le Sabbat a la condition que celui ci lui reconnaisse son mérite et lui offre un statut qu’il mérite. Il a essayé de motiver un très bon ami a lui, un jeune Brujah qu’il a aidé a se convertir à l’Islam. Gregory hésite encore mais Vizir a confiance en son seul véritable ami de la Camarilla…

Points forts : Force de caractère, martial et code de l’honneur

Points faible : Intolérant, brutal et provocateur

Preuves : Il est Lié à un Sabbatique et c’est un traître à la Camarilla. Doge lui fournira des photos, et déposera une photo d’un Tague « Target Camarilla » sur la table.

Affinités :

 - Théo Popolis : « Un Malkavien qui est censé soutenir les Brujah et les Paria de tous genre… mais il semble trop dans son trip de Perfection… Il est Mandataire de son clan… »

 - Sir Denis Blawkwell : « Un Nosfératu comme les autres… on entend parfois parler de lui mais il reste un nom à peine chuchoté par ces propres frères… »

 - Philip Terence : « Un connard puant symbole de cette Camarilla rigide, et inébranlable… qui marche sur les moins bien nés… »

 - Mathéo Benici : « Un petit… je n’exposerais pas mes idées sur ce garçon qui doit avoir des qualités… »

 - Alanis Deathbird : « Une petite Tremere pas assez manipulatrice qui a perdu son joli Trône de Primogène factice »

 - Silence : « Un vieux pourrit… avare et vindicatif… Il ne voit que dans le pouvoir temporel… »

 

Théo Popolis

Clan : Malkavien

Nature : Monstre

Attitude : Scientifique

Titre : Mandataire du clan

Concept : Propre sur lui

Vie humaine : Théo Popolis était le fils du milliardaire Grec Moussa Popolis, très célèbre dans le milieu de la finance dans les années vingt. Théo fut éduqué dans une école privée anglaise, ne revenant à Athènes que les étés. Théo a toujours était un autodidacte, et très refermé sur lui même. Il étudiait et faisait un complexe d’infériorité quand a sa taille et ses problèmes de peau. C’est en allant à l’université de Oxford qu’il commença a s’ouvrir, surtout quand il rentra dans la fraternité Alpha Iota. Théo put s’attirer la confiance du chef de la confrérie, et se faire accepter avec les élèves de fin d’année. Son côté marginal ses yeux globuleux et ses grosses lunettes ont pour une fait de lui le Totem de la confrérie et non plus le réceptacle a coup de pied. Il orienta la confrérie vers les Sombres Forces Occulte, les sacrifices de chat, boire du sang pour éliminer les plus faible de la confrérie. La confrérie fut interdite et le Chef de celle-ci renvoyé d’Oxford. Mais la machine était lancée… Théo repris le mouvement des Alpha Iota, et en fit une sorte de légende urbaine à Oxford.

Etreinte : Un Malkavien prit connaissance de cet individu qui semblait briller tout en sombrant dans une folie démoniaque. Il pris la décision de le faire rejoindre les rang de Malkav, et l’étreint lors de son acceptation « nocturne » devant les cinq membres de l’Alpha Iota. La choses pris une tournure spectaculaire et le sire fut finalement sacrifier pendant la première frénésie de Théo… Il tua aussi les fidèles présent et pris la fuite… pour errer jusqu'à Londres dans les années quarante, ou il repris en main son image.

Vie vampirique : Arrivé à Londres, il fut très vite repéré par l’Inquisiteur, le Primogène Malkavien de Londres. Tout deux sont devenu de très bons collaborateurs, ne laissant jamais les sentiments prendre le dessus. La rigueur quasi scientifique en toute choses de Théo n’était pas pour déplaire au Primogène. Théo du écarter - sans trop de difficulté – les proches de son excellence. L’Inquisiteur lui offrit d’être son bras droit ce que Théo attendait depuis plus de dix ans. C’est ainsi que Théo a presque atteint le haut de l’échelle de son « clan ». L’Inquisiteur lui a confié que son départ vers les Amériques était proche, et que Théo deviendrait Primogène de son clan dans la capitale Anglaise. Sa façon de se nourrir et son « paradigme » fait que Théo doit se nourrir de victimes qu’il a sacrifié, et ne se nourrira jamais autrement. La tenue de son culte est sensible mais il a encore un grand nombre d’adepte.

Points forts : Passe pour un cinglé, d’une froideur et d’une rigueur qui égale celle du Primogène.

Points faible : C’est un Pédant de petite taille qui hurle si les choses ne sont pas comme il le veut.

Preuves : C’est un briseur de la Mascarade, Infernaliste et Dodge à plusieurs témoignages qu’il remet dans un dossier au malkavien. Dodge déposera un pentacle sur la table.

Affinités :

 - Vizir : « Un Brujah… difficile de différencier ces Iconoclaste… celui là semble un peu plus puissant que la moyenne… il peux être utile dans mes plans… »

 - Sir Denis Blawkwell : « Je ne l’aime pas… Il sent la mort… »

 - Philip Terence : « Il est louche… Je le sens désordonné sous ses apparences de rigueur… Je lui ai quelque peu parlé et il me semble aussi fiable qu’un Ancien Ventrue lambda… »

 - Mathéo Benici : « Il peux sombrer… Une victime facile et un sacrifice appréciable pour mon Maître… »

 - Alanis Deathbird : « Elle possède le secret des Arcanes… Et je sais qu’elle renseigne le clan Tremere sur les Ventrues… son amant serait-il Sir Denis… Mmmm… »

 - Silence : « Cette créature intégralement brûlée, est suffisamment distante pour ne pas gêner le bon fonctionnement de mes projets. Je soupçonne le Primogène Malkavien en place d’avoir profiter du grand incendie pour brûler cette vermine… Si je savais pourquoi… »

 

Sir Denis Blackwell

Clan : Nosteratu

Nature : Ange Gardien

Attitude : Grincheux

Concept : Ventrue raté

Vie humaine : Sir Denis Blackwell (ou quel que soit son vrai nom) n’appartenais pas à la bourgeoisie, ni même à la noblesse. Il est né parmi la lie de la société, et il s’est hissé par la force de ces bras et de sa volonté en haut… Mais rien n’est arrivé aussi facilement, il a commencé sa vie professionnelle comme vendeur de journaux dans la rue à la fin du XIX siècle alors qu’il n’avait même pas dix ans. Adolescent il travaillait au London Post, ou il montait les courriers aux différents étages. Il aida les siens en montant un syndicat, se propulsant ainsi à la tête des siens. Revendication après revendication, il attira l’œil de Gaël Vance (Aujourd’hui étreint), le directeur du London Poste. Celui-ci le mis au Service des pages financière du London Post, ou il n’eu plus le temps de gérer le syndicat et ne laissa au final derrière lui que Syndicat mourrant… Sir Denis travaillé pendant trois ans pour les pages finances. Il obtint une bourse pour étudier le Domaine de la finance, et n’en sortis qu’a la trentaine, bardé de diplômes et de qualification. Il retravailla pendant trois ans pour le journal, puis s’en détacha pour gérer les finances des grands du pays.

Etreinte : Un soir ou il sortait d’une soirée du Baron Ramsden d’Autriche, il alla à l’encontre de son conducteur, et entra dans la voiture, mais celle ci était déjà occupé. Il referma la porte est constata la mort de son chauffeur, il fut bloqué par une créature grotesque. Celle-ci le frappa suffisamment violemment, pour lui faire perdre connaissance. La voiture repartit piloté par la créature. Sir Denis appris par la bouche de la créature qu’il avait lors de sa jeunesse briser plusieurs familles lorsqu’il abandonna son syndicat. La créature devant lui était l’un des Représentants Syndical qui était avec lui en ce temps. Pris de compassion il s’excusa de cela, et donna des dizaines de raison de son agissement, mais la créature devant lui, n’accepta pas de lui pardonner. Elle le brisa sous les coups puis le vidant de son sang pour le maudire…

Vie vampirique : Brisé, haineux et complètement meurtri Sir Denis se réveilla dans les égouts. Un lieu où il du apprendre à vivre. Il passa plusieurs mois a ce morfondre et a se nourrir de Rat, de chats ou de chiens en surnombre à son époque. Il finit par ne plus croire en cette créature qui l’avait maudit ainsi, il ne rencontra aucun des siens pendant plusieurs années. Son sire finit par le visiter, s’excusant de son comportement, mais il venait à peine d’être étreint. Il lui parla des « autres » en des termes peu flatteurs, préférant lui aussi la compagnie de la vermine. Sir Denis toujours aussi vindicatif, brisa son sire avant que celui ci continue. Il te tua a coup de poing et de pied et s’acharna sur sa dépouille pour qu’il n’en reste plus qu’une pulpe sanguine. Par la suite il pris contact avec les siens, avec un plan simple : l’élimination de la vermine caïnite. Ces créatures immondes peu importes leurs actions mènent à la destruction, à la mort à la corruption. Seul leur mort protégera l’humanité et détruire les membres du clan Nosferatu lui permettra de se relever de sa malédiction…

Points forts : Il a une volonté de Fer, et sa voie de l’humanité est au maximum, il est doux avec les personnes surtout ceux qui respectent leur humanité, sinon...

Points faible : Il est vindicatif, grincheux et peu éloquent, bien qu’il a plus d’affinité avec ceux qui respectent la voie de l’humanité.

Preuves : Détruit les vampires avec des moyens lourds… et le clan Nosferatu lui a toujours fournit… Ils ont donc suffisamment de preuves. Dodge déposera sur la table un barre de dynamite sans mèche.

Affinités :

 - Vizir : « Il a un potentiel… Mais c’est un Brujah et il n’a aucune maîtrise de lui quand les choses le touche à cœur… Je crains qu’il soit trop loin de son humanité… Mais il a un code d’honneur lié au mortels respectable »

 - Théo Popolis : « C’est un cinglé de première ordre… Il est le chaos, il est la mort et il ce que je n’aime pas chez les vampires… Un Monstre assoiffé de mort… »

 - Philip Terence : « Peu apprécient le clan Ventrue, mais je remarque que même s’il ne se jettent pas sur n’importe qui pour le tuer, il se peux qu’ils aident les mortels a atteindre une meilleur position… Bien sur au final ce ne sont que des pions… »

 - Mathéo Benici : « *Cri de rage* je ne peux supporter cet être sans avenir qui n’est pas assez fort pour être un monstre et trop pour être encore humain… »

 - Alanis Deathbird : « Une femme… en quoi pouvons nous laisser des femmes diriger ? Je ne saurais dire plus je ne la connais que très peu… Elle reste proche des mortels, elle gère son bar avec beaucoup de respect de son prochain »

 - Gaël Vance : « Une connaissance mortels, aujourd’hui Mandataire du clan Ventrue, Gardien des Traditions et de la Camarilla ainsi que Magna de la presse avec qui il a des relations… assez cordiale »

 

Philip Terence

Clan : Ventrue

Nature : Opportuniste

Attitude : Allègre

Titre : Assistant du Mandataire

Concept : Vie de rêve

Vie humaine : Philip Terence est issu d’une famille bourgeoise, il s’orienta à leur grande surprise vers la foi. Il n’a jamais était vraiment croyant, mais il ne se voyait rien faire d’autre. Il s’épanouit dans son rôle, et démontrait à ces paroissiens sa « grande » foi. Il monta lentement dans la hiérarchie de l’église et s’accapara suffisamment de pouvoir pour être remarqué. Il n’était pas un grand manipulateur, ni même charismatique mais la vie l’avait hissé à ce niveau et il ne demandait rien de plus. Il faisait son travail et rien de plus. Mais son sire le remarqua est l’immortalisa.

Etreinte : Un bienfaiteur qui voulait apporter une somme conséquente à l’église s’arrangea pour avoir un rendez vous avec Philip Terence, et lui proposa un nouvel emploi. Celui ci accepta sans vraiment y réfléchir, ne faisant que suivre la voie que « Dieu » lui avait fixé.

Vie vampirique : Terence tomba la robe et pris le costume nœud papillon et se lança dans sa nouvelle vie de caïnite. Sous la protection se son sir Richard Warwick Primogène du clan Ventrue. Il se prit d’amour pour Alanis au début des années quatre-vingt dix. Leur amour est caché car le clan Tremere est sous un pacte d’exclusion, ce qui interdit entre autre d’avoir des relations avec les Tremeres. Il eu l’opportunité à deux reprises de tomber sur un vampire en torpeur, et il assouvit sa soif sur ceux-ci, volant leur âme. Il craint même que l’Ancien prince Mithras soit passé sous ses dents… Alors que Lady Anne attend toujours son retour. Philip n’a rien d’un chasseur, mais tout de l’opportuniste.

Points forts : Il est pour l’instant protégé, et jouit d’une vie de rêve...

Points faible : Il est Imbu de lui-même, et il considère que tout lui est du.

Preuves : Traître à la Camarilla & Diableriste, Dodge sortira un livre dont le titre est : « un apprenti sorcier, l’image est un ridicule sorcier archétypale.

Affinités :

 - Vizir : « Un Brujah… quoi de plus compliqué ? »

 - Théo Popolis : « Un personnage appréciable…J’ai discuté avec lui et son dérangement semble être de suivre son Primogène comme un petit chien…L’Inquisiteur…parlons surtout du travail alors… »

 - Sir Denis Blawkwell : « Un homme d’affaire raté d’après ce que je sais… Grincheux rarement prêt a aider son prochain… mais avide d’argent… »

 - Mathéo Benici : « Un Poseur… avec des donc reconnus que par les siens… Il pleure le pauvre petit… C’est triste comme gâchis… »

 - Alanis Deathbird : « Ma mie… ma tendre… viens a moi ma belle initie moi… Je t’aime… »

 

Mathéo Benici

Clan : Toréador

Nature : Monstre

Attitude : Passionné

Titre : Préféré de la Primogène

Concept : Imposteur

Vie humaine : Jeune Page Italien, passionné par l’Art, qui vendait ces services à un peintre Vénitien. Il lui servait de modèle, de domestique et d’amant. Mathéo avait tout pour vivre heureux, aimé des dieux, nourrit logé et - en général - libre de ces soirées. Il n’a jamais connu ces parents, ses cheveux doré or, ses yeux couleur argent faisait de l’un Ange (Du moins c’est ce qu’il disait quand on lui posait la question). Il errait la nuit dans les rues, seul se faisant passer pour un noble, un artiste ou un saltimbanque. Une nuit il fut approché par une créature de très belle beauté, qui égalait presque la sienne. Ce soir là, il était Artiste, Peintre et il s’appropria un grand nombre de tableau de son maître pour séduire la déesse qui le questionnait et qui semblait envieuse d’admirer ces œuvres. Mathéo l’invita a venir à la Galerie Calddocci - Soit disant du nom de son grand père – en début de soirée (ce qui arrangeait Mathéo). Dans la journée il comprit assez vite que Maître Calddocci n’avait aucunement l’intention de laisser cette étrangère rentrer dans la galerie. Ils allèrent jusqu’au main et il tua accidentellement son vieux maître. Il jeta le corps dans la cave inondée et fit les préparatifs pour accueillir Angela, sa sirène.

Etreinte : Mathéo présenta à Angela son travail, gardant beaucoup de mystère sur ces travaux en cours. Il l’emmena dans la chambre de son maître, mais il ne se passa pas ce a quoi il aurait pu s’attendre. A son réveil sa sire lui expliqua ce qu’il était devenu, et lui donna aussi les raisons de son choix… Mathéo se retrouvait devant une créature qu’il venait de berner et auquel il venait de s’attacher plus qu’à la normale. Il du faire l’artiste brisé plus capable de créer ce qu’il faisait avant – ce que Sandra constata aussi – son étreinte. Il réussit un jour a retrouver une sculpture de son ancien Maître et la présenta a sa sire. Celle ci l’envoya à Londres rejoindre son amie Alexandra Primogène du clan Toréador.

Vie vampirique : Arrivé à Londres il fit connaissance avec Alexandra, une mentor possessive et exigeante. Mathéo du trouver un moyen de satisfaire cette mangeuse d’Art. Il pille les oeuvres depuis plus de quinze ans, et survit grâce à cela. Le clan Toréador le jalouse de sa complicité avec la Primogène, et il risque de chuter voir de trouver la mort finale…

Points forts : Adaptable, caméléon mais il déteste ce qui n’est pas au top !

Points faible : Superficiel, et détaché des réalités, Amoureux, égoïste. Loin de son humanité.

Preuves : Des témoignages de ces victimes encore en vie… et la présence de l’une d’elle au coté de Dodge. Dodge à une carte postal pastichant une peinture célèbre.

Affinités :

 - Vizir : « Une brute ! Ces muscles gonflés… son regard emplis de rage froide… Ho tu me plais mon Brujah… Si tu pouvais être miens pour seulement une nuit… »

 - Théo Popolis : « Douce folie… Je ne te comprend pas… je tend a mieux te connaître jeune cinglé… Aime moi vénère moi… »

 - Sir Denis Blawkwell : « Quel horreur ! Laissez moi loin de cette créature répugnante ! Qu’on lui donne la mort elle doit souffrir d’être ainsi !!! »

 - Philip Terence : « Il est si charismatique… Son port presque royal ses yeux sombres, ses main si fine et ses ongles si bien entretenus… J’aime ces males qui s’entretiennent… »

 - Alanis Deathbird : « Elle a beaucoup de charme, peu souriante toujours dans on bar a écouter le chant des morts… suis moi ma belle dans ma havre… je te ferais goûter à l’amour tel que tu le conçois… Je t’aime Alanis… »

 - Silence : « Ce monstre vicieux et puant m’exaspère… »

 

Alanis “Deathbird”

Clan : Tremere

Concept : Ancienne Primogène Factice

Vie humaine : Alanis est née à Londres à la fin du XIX siècle, elle a grandit dans la rue dépendante des ressources de son père, alors ambassadeur d’Autriche à Londres. Elle suivit la mouvance des spirites se faisant elle même passer pour un médium. Son père fut envoyer en Australie, il l’emmena avec lui et sa femme, ne supportant plus qu’une gamin de bonne famille traîne des journée entière dans des salons peux fréquentable. Elle arriva en Australie dans les années vingt, ou elle entraîna dans son sillage d’autres jeunes filles et lancé la mode du spiritisme.

Etreinte : Alanis finit par attirer l’attention d’un membre du clan Tremere, qui vit en elle un moyen de se faire remarquer par ces supérieurs de hiérarchie. Il la rencontra et discuta avec elle de ces connaissances et aptitudes. Elle semblait suffisamment érudite pour que ces dons se vérifient. Il demanda donc le droit de l’étreindre au Prince de Sydney et au clan Tremere. L’étreinte faite, elle ne pu dissimuler que ces connaissances ne sont issu que de connaissances récupéré dans des ouvrages. Elle n’a jamais était médium, ni même voyante…

Vie vampirique : Sa non-vie commença donc très mal, son sire fut renvoyé à Vienne et elle fut tout de même éduquée dans le clan, pour en faire une gardienne des arcanes, mais elle était bien trop loin du paradigme Tremere. Elle fut envoyée par le clan à Londres ou la Primogène Tremere a disparut. Elle prit donc la place de la Primogène, essayant de renouer des contacts avec les autres clans brisant l’Edit de réclusion à multiples reprises. Elle fit la rencontre de Philip Térence du clan Ventrue. Elle tomba rapidement amoureuse de lui, et elle du utiliser cette relation pour lui soutirer des informations. Elle lui enseigna la Thaumaturgie, par amour, mais laissa sur la route de son amour deux vampires – Gorgé du sang de Magister Arcanum, le régent Tremere – pour le pousser à la faute et avoir un poids contre lui, au cas ou il se retournerait. Elle n’a jamais pu avouer à son clan qu’elle l’avait même initier à la politique du clan et aux arcanes. Elle est sur la corde raide, mais sa mission est une réussite… la fin ne justifie t’elle pas les moyens ?

Points forts : Elle peux compter sur le clan Tremere, pendant sa mission, mais ne peux pas indiquer les raisons de sa motivation.

Points faible : Liée à Philip et au clan Tremere à la même puissance et elle ne veux pas choisir entre l’un ou l’autre. Amour véritable ;o)

Preuves : Elle a une relation interdite avec un Ventrue, et lui a enseigner la Thaumaturgie. Dodge posera sur la table deux baguettes de magicien.

Affinités :

- Vizir : « Une Brujah plein de profondeur… de relief… de couleur… Il a la mort en lui, le sang sur ces poings et pourtant il est si aimable avec ceux qui essayent de le comprendre… »

 - Théo Popolis : « Un cinglé… son aura me trouble parfois… si captivante… »

 - Sir Denis Blawkwell : « Il est appréciable… Il parle peu et ne semble pas apprécier beaucoup les siens… Le clan Tremere pourrait bien avoir besoin de lui ! »

 - Philip Terence : « Ho je t’aime… mais je ne suis plus femme… Je suis Tremere et lié aux anciens… de mon clan… je me morfond de devoir si souvent te trahir… Mais tu saura me pardonner… »

 - Mathéo Benici : « Un artiste de génie, qui a des centaines de façon d’exprimer son art, il est des plus complet même s’il peux être au bord de la folie tant son art possède plusieurs âmes… »

 - Silence : « Curieux, cramé… rien a lui reprocher il n’est que rarement présent… »

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans MDT - Londres
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche