Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 09:55

Le Clan Toréador est souvent vu comme un repère de dégénérés qui ne pensent qu’à s’amuser et se divertir. Pourtant ceci n’est qu’une mauvaise interprétation de ce qu’ils sont réellement. En effet, on peut les considérer ainsi vu leurs goûts de luxe et leur fierté mais pourtant, les toréadors forment de loin le Clan le plus sophistiqué. Ces vampires sont des sensuels, des éternelles romantiques, passionnés par l’art mais aussi par toute la beauté existante. Leur plaisir se dissimule dans leur recherche de la beauté. En cela beaucoup les considère comme des hédonistes ou épicuriens, pourtant ils sont bien plus, on pourrait les rapprocher davantage à l’Eudémonisme et ils sont toujours au-dessus de ces notions. Comme chaque véritable artiste, ils sont toujours des incompris.

Ils sont en recherche de la vérité, mais ils ont peur de découvrir que cette existence est dénuée de sens. Cette lutte pour la vérité et l’ultime salut fait d’eux les vampires les plus proches des humains, et ils se considèrent souvent comme les protecteurs de toute la race humaine. Ce sont des éternels amoureux de la passion et de la vigueur des mortels mais aussi de leur existence si éphémère, et ils ne se fatiguent pas de s’émerveiller devant leurs créations.

Le Clan se considère comme le conservateur des plus grands artistes du monde quelque soit leurs domaines. Ils cherchent à protéger les génies contre les ravages du temps, de la vieillesse et de la mort en offrant la vie éternelle à ceux qui le mérite le plus. Certains toréadors cherchent constamment de nouveaux talents, et les autres sont presque toujours de généreux mécènes. Parmi les rangs des Toréadors se trouvent quelques-uns uns des plus grands artistes et musiciens qui n’aient jamais vécu. Mais à force de rechercher l’art et le plaisir continu, déjà la réputation du Clan est tout entière entachée par cette conduite excessive et il est fréquent que ses membres soient dédaignés ou pris de haut. Mais à cela se trouve aussi la plus grande faiblesse des toréadors :

Ils sont extrêmement sensibles à la beauté. Inconsciemment ou par réflexes, ils s’entourent de luxe et d’élégance si bien qu’ils deviennent des hédonistes à un degré inimaginable. Mais pire encore, cette recherche de la beauté les obsède tellement que quand ils découvrent une merveille, ils perdent toutes notions du temps et sont fascinés par cette splendeur. Mais là où c’est d’autant plus dangereux, c’est que les Toréadors ont conscience que la beauté est en tout, et un baiser volé d’amoureux, l’envol d’oiseaux, un enseigne au néon, ou même le lever ou coucher du soleil peuvent les captiver. Cela explique pourquoi les Toréadors tombent souvent « amoureux » de mortels.

 

Le Clan Toréador à Londres

Le Clan toréador est un clan neutre à Londres, et semblent ne pas s’engager que peu dans la politique. En effet ils sont passifs : Les relations à Londres sont très tendues entre les Tremeres et les Ventrues. La situation est instable et confuse. Aussi ils œuvrent constamment à régler les conflits entre eux sans que la situation dégénère. Mais pour autant qu’ils veuillent bien agir, ils ne le peuvent souvent sans prendre parti pour l’un des deux pôles de pouvoirs. Et cela va à l’encontre de leurs opinions. Ils ont le rôle d’arbitre. On pourrait douter de leur impartialité parce qu’ils ont déjà tenté un praxis sur la ville, mais cela engendra la guerre des Roses, et les Toréadors ont compris combien la ville était difficile à diriger. Ils ont décidés de ne plus prendre les rênes du pouvoir, et c’est pour cela qu’ils sont d’excellent arbitres : Ils n’ont rien à perdre ou à gagner en prenant parti fixe. Ils ont aussi un rôle très important dans cette ville ou les tendances se créent et disparaissent si vite, où la musique est si importante et les comédies musicales si populaires. Dans ce havre de culture et d’art, les Toréadors ont hérité d’une tâche des plus difficiles : ils ont le "devoir" de gérer l’Elysium de Londres dans sa totalité. Cette fonction les accapare tellement qu’ils sont souvent sans connaissances des affaires politiques en cours. Leur position apparemment instable et dangereuse est pourtant une place sûre : les ventrues comme les Tremeres ont besoin d’eux pour éviter les bains de sang.

Les Toréadors sont libres à Londres : Ils n’ont de compte à rendre qu’à leur Clan, Lady Anne leur a accordé l’avantage de ne pas devoir lui rendre de compte. Sinon, la neutralité du Clan deviendrait douteuse. De plus, Alexandra reste très laxiste envers sa famille. Tant que la mascarade n’est pas enfreinte gravement, elle fait tout pour que la non-vie de ses sujets soit la plus douce possible. Le Clan Toréador de Londres est un Clan étrangement uni.

 

La Camarilla

Brujah : Ils ont bien peu de respect pour les créations de la civilisation, mais ils perçoivent le changement. Ils font la guerre et les pauvres sont les victimes, mais la guerre a besoin de ses martyrs.

Malkavien : Leur folie pourrait être une énorme source de beauté, mais elle altère totalement leurs réflexions. Ils sont prétendus posséder une sagesse dans leur folie, mais leur sagesse s’exprime plus par leur acceptation de la folie… Ils doivent avoir une vie difficile.

Nosfératu : Ces immondes créatures haïssent la beauté et nous méprise pour la notre. Elles auraient dû être chassées de la Camarilla. Elles sont inhumaines et sans honneurs. Ces larves grotesque et pitoyable sont une atteinte permanente à notre mascarade.

Tremere : Ils sont de grands menteurs mais ils ne sont pas assez malins pour survivre seul face aux Ventrues. Sans nous, ils auraient déjà été bannis de Londres en infligeant de gros dégâts. Mais leur dévouement et leurs capacités sont nécessaires à la secte.

Ventrue : Ce sont probablement ceux qui sont les plus proche de nous. Ce sont des patriciens, et souvent ils sont assez raffinés pour apprécier l’art. Grâce à la Reine, nous tenons le coup. Mais si les tensions s’élèvent, sans eux, notre chute est inévitable.

 

Sabbat

Lasombra : De monstrueux vampires qui ressemblant aux Ventrue mais incapable d’apprécier l’art ou même la vie humaine. Heureusement on n’entend jamais parler de ce clan ici...

Tzimisce : Ils sont totalement pervertis. Ils possèdent un don appréciable mais leur notion de beauté est totalement corrompue. Jamais ils ne pourront gagner notre estime.

 

Indépendants

Assamite : Ils possèdent un véritable art martial et des techniques splendides d’assassinat. Pourtant ici, ils ne jouent que le rôle des Brujah des autres villes.

Disciple de Seth : Ils sont présents et apprécient la vie. Mais leur esprit tordu les a pervertis. Ils sont tolérables tant qu’ils restent là où ils sont.

Gangrel : Ils sont tellement étranges que nous ne puissions prétendre les comprendre. Nous ne comprenions pas pourquoi ils restaient avec dans la Camarilla, mais on ne sait encore moins pourquoi ils sont partis. Leurs talents sont pratiques, mais ils restent tout de mêmes des rustres.

Giovanni : Des abominations ! Aucun respect pour quoi que ce soit ! Ils déterrent les morts et s’amusent avec les cadavres humains, mais ils sont toujours prêts à tout monnayer sans apprécier la véritable valeur des choses. Seul l’argent compte. De bons intermédiaires mais à ne contacter qu’en cas de nécessité.

 

Alexandra

L’Ange du Sang de Caïn

Sire : Inconnu

Statut : Ancienne

Fonction : Primogène

Génération : 7e

Nature : Manipulatrice

Attitude : Visionnaire

Description : Détaché de la réalité et de tout ce qui est matériel excepté ce qui lui fait rêvé ou qui démontre une grande imagination, en ce cas, elle montre un grand intérêt. Par contre, si un problème mettant en cause un de vos protégés vient à vos oreilles elle devient frénétique et fait tout ce qui est en votre pouvoir pour calmer le jeu. Jeune demoiselle d’un peu plus de 20 ans, elle est brune, porte les cheveux longs ondulés et détachés et possède deux yeux en amandes marrons noisettes. Elle s’habille toujours en grande robe, souvent en ton bleu ou noir.

Historique : Artiste peintre et poète, elle fut étreinte après la guerre des Roses, elle est la seule toréador de l’époque à être restée à Londres et avoir acceptée le marché de Warwick : la neutralité des toréadors. Elle a infantée 3 vampires mais 2 sont morts, et depuis, elle considère tout son clan comme ses infants. Depuis elle tient conseil à Lady Anne et cherche avant tout à protéger tous les vampires qui se placent sous sa protection. Beaucoup la soupçonne d’avoir perdu pied avec la réalité et d’être devenue aussi inutile que Lady Anne, mais il n’en est rien.

 

Juan del Castilla

Sire :

Statut : Ancilla

Fonction : Mania politique

Génération : 10e

Nature : Manipulateur

Attitude : Perfectionniste

Description : C’est un bel homme et il le sait. Il a comprit que chacun de ses gestes provoquerait une répercussion avenir et il en a fait un art. C’est un politicien donc toujours à l’affût de la moindre affaire pouvant augmenter sa popularité. Un grand espagnol brun et yeux marrons, habillé de façon assez extravagante mais toujours d’une certaine beauté, il porte le bouc et possède un charme espagnol dont les femmes mortelles ont du mal à résister.

Historique : Ancien politicien en Espagne, il était d’autant plus remarqué par le fait qu’il s’intéressait à la politique uniquement parce qu’il la comparait à une partie d’échec. Un jour un vampire l’a étreint après une discussion. Depuis, chaque coup, chaque parole, chaque acte forme une sculpture, fait bouger un pièce sur l’échiquier. Il existe un art plus rare et plus beau que les autres, c’est la politique. Pour pouvoir s’affirmer alors que les politiciens étaient trop exclusifs en Espagne, il est arrivé après la seconde guerre mondiale à Londres après avoir voyagé à travers le monde. Il tomba sous le charme de la situation des Toréadors, d’autant plus qu’Alexandra sembla la seule vampire à comprendre où résidait sa créativité.

 

Angela

Sire : Fabien d’Eloi

Statut : Ancilla

Fonction : Harpie

Génération : 10e

Nature : Grincheuse

Attitude : Visionnaire

Description : Maudite par l’étreinte elle a perdu son art. Maintenant, il ne lui reste plus que des mots pour modeler les personnes, ainsi elle éprouve un certain plaisir à propager des potins pour sculpter la réputation de quelqu’un ou encore à écraser l’esprit d’un créateur en détruisant son œuvre par des critiques bien placées. Rie n’est parfait et elle aime trouver ce qui cloche et le montrer du doigt. Brune cheveux courts, yeux marron, elle est toujours habillée avec des pantalons et des vêtements ne mettant jamais en valeur ses formes. Elle ne se maquille jamais, mais reste toujours d’un chic incontestable.

Historique : Cette femme fut étreinte en Italie à Florence par un toréador qui fut émerveillé devant la don pour la sculpture qu’Angela possédait. Malheureusement, l’étreinte la totalement bouleversée, et depuis, elle ne fait preuve de plus aucune création. (C’est une poseuse) Elle prit peur et parti de chez elle. Dans ses voyages, elle arriva à Londres. Ici, Alexandra réussi à la calmer et lui faire accepter son existence de vampire. Depuis, elle reste là en Harpie et critique d’art averti.

 

Sheilah

Sire : Charly O’Laigh

Statut : Sans

Fonction : Anarch

Génération : 13e

Nature : Rebelle

Attitude : Déviante

Description : Une rebelle, violente et incomprise. Le monde n’a pas d’espoir, pas d’avenir. Le futur n’existe pas, il faut tout détruire et en particulier les enfoirés qui vous ont mis ici. Toutes la jet set est à liquidé et tant qu’on peut les faire chier autant en profiter ! Les cheveux long et gras, rouges et verts en pique. Le visage est rempli de piercing et de maquillages les plus voyants. Elle est toujours vêtue en cuir et elle transporte au moins une batte de base-ball et de quoi taguer. Elle est de taille moyenne et possède des tatouages sur tout le corps ainsi que des piercings qui doivent la démanger si elle allait aux toilettes ou pour prendre une douche…

Historique : Fille d’une prostituée camée, elle n’a jamais connu son père. Etre punk, pour elle, c’était pas un mode de vie, c’était sa seule façon de s’en sortir ! Comme tout punk, elle tagua à tout va, et là un toréador l’étreint car ses tags lui semblaient « merveilleux » enfin c’est ce qu’elle pense… Elle ne se souvient plus vraiment de lui… Décriés lors de la réception où il l’a présenta, il s’enfuit en la traitant de bonne à rien et de honte. Alors elle comprit : tous pareils, tous des pourris. Depuis elle a rejoint les anarch, elle massacre toutes œuvres d’art qui la dérange… devant lequel elle se sent impuissante…

 

Ian Thorn

Sire : Marc Garrot

Statut : Nouveau-né

Fonction : Espion

Génération : 10e

Nature : Manipulateur

Attitude : Confident

Description : Roux, les yeux marron, de taille moyenne mais de bonne carrure. Habillé toujours de façon à se fondre dans l’élément auquel il est mêlé, il est assez commun quand il ne veut pas être remarqué.

Historique : Irlandais d’une mauvaise fois hors du commun, c’est un parfait baratineur. Il allait de maison en maison arnaquant les pauvres habitants. Il fut étreint pour son don de persuasion. Vite formé, il fut envoyé à Londres pour espionner la ville à la solde indirectement de Villon. Il lui faut déterminer ce qui se passe et au plus possible prendre de l’importance pour faire chuter la ville dans la zone d’influence de Villon. Il pense être plus malin que tout le monde et le fait de l’envoyer dans la gueule du loup le justifie. Et il aime ça ! Il est là pour espionner, semer la discorde et s’il le peut, atteindre une haute position qui serait tellement plus pratique.

Jason Slater

Sire :

Statut : Ancilla

Fonction : Anarch

Génération : 9e Par diablerie

Nature : Déviant

Attitude : Enfant

Description : Blond, les yeux bleus, il est de type nordique/viking. Toujours habillé de vêtements près du corps mais qui laisse une grande marge au mouvement. Il garde en quasi permanence des lunettes miroirs.

Historique : Infanté par un infant en ligne direct d’Alexandra, ce jeune toréador n’a jamais su pourquoi on l’avait infanté (c’était d’ailleurs sûrement une erreur, son sire était tombé en frénésie juste avant…) mais ce qu’il sait c’est qu’il ne pourra jamais le regretter. Il a diablerisé son sire quelques jours plus tard alors qu’il dormait encre... Peu après il fut découvert par Alexandra qui lui pardonna de pure défense. Mais le problème, c’est que Jason était devenu accroc à cette substance qu’est le sang des anciens. Il rentra rapidement dans le Hunt Club et se lança dans la chasse. Finement menée, il exprime tout son art à cet instant. Alexandra d’une manière étrange était au courant. Elle lui proposa de son sang régulièrement plutôt que de continué à diablerisé. Il avait accepté, mais l’appel de la chasse et la soif était trop forte… Discrètement, il a réintégré le Hunt Club et depuis, il cherche au maximum à éviter Alexandra pour ne pas qu’elle remarque qu’il a désobéi. Il ne veut en aucune manière lui faire perdre ses illusions, aussi il boit encore de temps à autre de son sang. Les discours le fatigue et la vie vampirique l’ennuie. En présence d’Alexandra, il est sage et semble rechercher la rédemption ; mais c’est comme un drogué qui essaye de décrocher et il joue de tous ses charmes pour rassuré son grand sire. Dans le Hunt-Club, c’est une personne sans pitié, sans arrière pensée mais un grand stratège. Ses plans de chasse sont des œuvres d’art. Il aime taquiner ses cibles et prendre des risques mais il fini toujours par tuer la cible de sa chasse.

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans MDT - Londres
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche