Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:31

 

La majorité des Cainites combattent la faim de la Bête, mais les disciples Fauves de la Voie de la Bête accepte leur destiné comme celui des plus grands chasseurs du monde entier. Ils se voient comme appartenant à l’espèce du loup et du lion, des prédateurs qui vivent dans des lieux sauvages, traquant leur proie. Ils comptent sur leurs instincts et leur adresse animale pour les aider à survivre. En abandonnant la civilisation, ils se donnent à la faim et à la sauvagerie, et satisfassent leur Bête en faisant ainsi, en ne lui donnant aucun besoin de les submergé. Cette voie est peut être la plus ancienne parmi les Cainites, revenant tout le temps aux premières nuits, quand ils étaient les chasseurs les plus puissants du monde. Les Fauves pensent certainement ainsi.

Les Fauves abandonnent les ornements de la civilisation et survivent selon leurs propres lois et celles du wild. Leur existence est simple : quand ils ont faim, ils chassent ; quand ils sont fatigués, ils se reposent ; quand ils sont menacés, ils se battent vivement et sans pitié. Faire autrement consiste à montrer ses faiblesses, et le faible périt afin que le fort puisse survivre ; parmi les disciples de la voie, il est dit : « le Fauve gagne chaque bataille mais l’une est celle qui amène à la mort, véritable et finale. » Mais la cruauté n’est pas plus à la Bête que la pitié. Les Fauves tuent parce qu’ils le doivent, pas pour le sport ou le plaisir. Ils préfèrent tuer rapidement et proprement, et seulement quand cela est nécessaire.

Mais les Fauves n’accordent aucune pensée aux regrets ou à la récrimination. Les disciples de la Voie de la Bête vivent dans l’instant. La passé est le passé, et le futur est en train de s’écrire ; tout ce qui importe est l’instant présent, satisfaire les besoins à proximité. Dans l’extrême, ils ne planifient rien au-delà de leur prochain repas ou de trouver un refuge sur pour le jour à venir. Ils n’ont typiquement aucune patience pour les complots et les machinations, préférant agir là où les autres pensent. Cette hardiesse fait que les Fauves semblent naïfs aux autres Cainites, mais ils ne sont pas idiots, et ils ne s’occupent pas de d’être traité comme tel. Ils voient avec leurs yeux de chasseurs. Chaque chose dans le monde est divisé en prédateur et proie, ennemi et allié. Il n’y a pas de places pour autre chose.

Comme les vrais prédateurs, les Fauves soit marchent seuls soit errent en meutes de chasse. Les liens sociaux plus élaborés leur semblent étranges et les emprisonnent, et ils méprisent la société mortelle et cainite. Ils essaient d’avoir affaires à elles le moins souvent possible. Certains même vont aussi long que de rejeter la légende de Cain et clament que leur lignage vient de plus vieilles sources païennes. Ils évaluent leur liberté au-dessus de tout autre chose et haïssent être enfermés en cage ou liés. Ils ne jurent fidélité à aucun seigneur, et ils évitent les vœux de sang à tout prix, sauf en cas de libre échange comme une promesse de loyauté. Ils vivent grâce à leur astuce et à leur force et ont rarement besoin de la douceur de la civilisation. Ils donnent rarement leur confiance et leur respect, mais ce don est inconditionnel lorsqu’ils le font. Ils obéissent seulement à ceux qu’ils respectent et ils ne respectent que ceux qui ont prouvé leur force - physique, mentale et spirituelle.

Les Fauves sont des vagabonds, ainsi on peut les trouver dans les régions sauvages n’importe où près de leurs proies. Ils dominent les régions sauvages là où beaucoup de Cainites craignent de marcher. Ils se rangent au niveau de l’apparence du sauvage nu au barbare vêtu de fourrure à l’homme des bois. Au contraire de la croyance populaire, leur nature sauvage n’est pas toujours immédiatement apparente, cependant elle refera toujours surface, tôt ou tard.

Naturellement, peu de membres des Hauts Clans suivent cette voie qui rejette tout ordre social qui garantit leur prestige. Ces Cainites de Hauts Sangs qui embrassent les voies sauvages sont habituellement des Hors Castes et des exilés des cours des princes et des barons. La voie est plus populaire parmi les Bas Clans, spécialement chez les Gangrel, qui sont plus fortement associé avec la voie de la bête dans l’esprit des Cainites ; encore que, des membres de n’importe quel clan peuvent suivre cette voie s’ils sont assez forts pour y survivre.

 

Sobriquet : Fauves

 

L’Ethique de la Bête :

- Vivre en accord avec les besoins de la Bête.

- Faire ce que vous devez pour survivre, ni plus ni moins.

- La pitié est pour les faibles. Seul le plus fort survit.

- Le passé est mort, le futur n’est pas né. L’instant est tien.

- Respecter seulement les forts, et ne prêter fidélité à personne.

 

Initiation : La majorité des Fauves suivent la voie de la Bête d’eux-mêmes, s’abandonnant à leurs cotés animaux. Elle est plus commune parmi les barbares et les solitaires qui sont déjà étranger aux lois de la civilisation. Certains Fauves recherchent et apprennent à des élèvent les chemins du sauvage avant de les laisser à leur propre survie, et les meutes de Fauves « adoptent » aussi des initiés de temps en temps. L’initiation de la Via Bestiae est faite de dures leçons, destinée à retirer les derniers liens des novices les retenant à la civilisation et à les endurcire aux réalités de l’existence de chasseurs. Ceux qui échouent sont massacrés sans pitié, abandonner en guise de proie pour les méritant.

 

Organisation : la Voie de la Bête a eu moins de chefs que de professeurs. Quelques fois les Fauves se rassemblent en meutes, conduites par le plus fort d’entre eux qui doit faire face down n’importe quel challenge pour le commandement des autres membres de la meute. Ces meutes tendent à exister seulement aussi longtemps qu’elles sont utiles, se morcelant et allant vers des chemins séparés lorsqu’elles ne le sont plus, ou finissant dans la destruction des membres les plus faibles de la meute. Autrement, les disciples de la Voie de la Bête ne reconnaissent ni chefs, ni hiérarchie sauf les relations entre prédateur et proie, et maître et élève.

 

Aura : Menace. Ceux qui sont en présence d’un Fauve savent qu’il est un vrai chasseur, juste comme un agneau confronté à un loup. Le modificateur d’aura s’applique aux jets dont le but est de terrifier ou d’intimider un adversaire.

 

Vertus de la Voie : Conviction, Instinct

 

Chemins : Chemin du Chasseur  : tu es un prédateur, et tous les autres sont tes proies ; Chemin du Nomade : la civilisation est esclavage. Part sauvage et soit libre  ; Chemin du Féroce : Embrasse ta haine et ta rage, et utilise les pour détruire les faibles.

 

Tuyaux de Roleplay : tu es un monstre, plus terrible et plus sauvage que n’importe quelle bête normale. Tu vois les autres comme des proies potentielles, et tu ne respecte que ceux qui sont plus forts que toi. Tu es libre et non-encombré par la moralité et les choses matérielles, guidé par tes instincts et tes besoins. Tu vis dans l’instant et suis les lois du wild. Tu te bats sans pitié et sans regret. Aussi longtemps que tu es fort, personne ne peut se dresser contre toi.

 

Hiérarchie des Péchés contre la Bête :

 

score

Minimum des Mauvaises Actions

Rationnel

10

Vous risquez sans nécessité.

La survie est le but ultime.

9

Ne pas mettre en compétition un faible chef.

Seul les forts doivent diriger.

8

Tuer pour d’autres raisons que la survie.

Le meurtre st une création de la civilisation.

7

Eviter les contacts avec la nature.

Dans la nature repose la force. La civilisation est douceur et faiblesse.

6

Torture et cruauté inutile.

Seuls les gens « civilisés » s’engagent dans ces choses.

5

Faire un sacrifice pour quelqu’un sans relation avec vous.

Tu ne dois rien aux autres.

4

Refuser de tuer quand c’est important pour ta survie.

Rien n’est plus important que la survie.

3

Echouer à défendre ton territoire.

Ceux qui ne défendent pas leur territoire se le feront prendre.

2

Montrer de la pitié à un ennemi.

La pitié est pour les faibles.

1

S’abstenir de se nourrir quand on a faim.

La Bête doit être satisfaite.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche