Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:55

Les gens du commun du monde médiéval savent très bien que les vampires sont des créatures du démon, et beaucoup de Cainites sont d’accord avec cela. S’ils sont damnés, alors pourquoi n’assouvisseraient-ils pas les sombres désirs remontant en eux? Plutôt que de tomber à genoux et de prier pour le pardon, ils exultent leur pouvoir nouvellement fondé et l’utilisent pour satisfaire leurs mauvaises pulsions. D’autres Cainites observent ces Pécheurs et déterminent ceux qui ont cédé aux tentations de la Bête, mais qui ne sont pas de simples esclaves de leurs propres désirs. Ils maîtrisent la Bête en l’assouvissant et en la nourrissant, en existant en coopération avec elle. Cependant la majorité des Cainites condamnent les Pécheurs pour leur excès, beaucoup secrètement envie énormément leur liberté et trouvent effectivement la vie pécheresse très tentante.

Au contraire de certaines accusations, peu de Pécheurs sont des agents de l’Enfer. La minorité qui devient infernaliste le fait de sa propre volonté comme une opportunité d’assouvissement aussi bien que du gain de la faveur du Démon. Après tout, l’Adversaire est intéressé par la corruption des âmes des innocents -les damnés sont déjà siens. La majorité des Pécheurs suivent leur propre volonté, et l’égoïsme est au cœur de leur Voie. Le pouvoir qu’ils commandent en tant que Cainites leur donne les moyens de faire comme ils le désirent, et malheureux à celui qui se dresse sur leur chemin.

Leurs intérêts sont aussi divers que les profondeurs du péché lui-même. Certains assouvissent leurs sens aux l’art, les parfums, la musique et des plaisirs similaires (cependant ni à la nourriture ni à la boisson, qui leur sont rejetés). Ils servent de mécènes ou de muses, ou ils deviennent des collectionneurs obsessifs. D’autres pratiquent l’art de la séduction, rassemblant des harems de beaux mortels. Ils jouent des cœurs aussi finement qu’un luth accordé. Certains corrompent les autres et les conduisent vers une vie d’assouvissement et d’excès pour leur propre amusement et leur plaisir par procuration. Ils explorent les limites de la douleur et de la dégradation auxquels les mortels (et même les autres Cainites) peuvent souffrir. Car ils sont déjà damnés, rien ne leur est interdit.

En fait, la seule chose qui est vraiment interdite aux disciples de la Voie du Péché est d’échouer à satisfaire leurs besoins illimités d’assouvissement. A travers elle, ils nourrissent leur Bête et la garde de la satiété. Le rejet réveille la faim en eux, et force la Bête à faire les choses de ses propres mains sanglantes. Les Pécheurs connaissent la Bête mieux que la majorité des Cainites, et ils n’ont aucun désir de devenir son esclave. Les Pécheurs savent que seul le rejet de la Bête la renforce dans le long terme, les menant à leur ultime destruction. Et les Pécheurs font cas d’eux-mêmes avant celui des autres.

La Voie du Péché est une Voie tentante, et la majorité des Cainites s’y retrouvent entraînés, chacun cherchant à satisfaire un désir particulier. Les Pécheurs de Haut Sang, en particulier les Toreador, tendent à s’abandonner aux plaisirs sublimes, de la beauté délicate à la douleur exquise. Les Cainites des Bas Clans qui suivent la Voie sont dits être plus féroces, mais cette perception a plus à faire avec les stéréotypes sociaux parmi les non-vivant qu’avec la pratique actuelle. De plus, les excès des Pécheurs Tzimisce et leurs arts de la chair, font pâlir les débauches des Bas Clans.

Des Cainites sages se méfient des Pécheurs, mais ils reconnaissent la Voie comme une Voie légitime. Aussi longtemps que les Pécheurs ne violent pas les Traditions ou les Edits de leur prince ou seigneur, ils sont laissés à leurs propres affaires, ce qui est justement ce que préfèrent les disciples de la Voie du Péché. Certains Pécheurs se font même une place en tant qu’érudits de la Bête, conseillant les princes et les potentats sur la façon de s’occuper des pulsions les plus sombres de leurs sujets.

 

Sobriquet : Pécheurs

 

Ethiques du Péché :

- Tu es déjà damné, alors rien ne t’est interdit.

- Réclame la Bête et fais la tienne. Ne la laisse pas te réclamer.

- La nuit est tienne. Prend ce que tu veux et fais ce que tu veux.

- Agis là où les autres hésitent. Ni les lois des hommes ni celles de Dieu ne t’aveuglent.

- dans les profondeurs ténébreuses de ton cœur reposent le plaisir, si tu en as le courage libère-le.

 

Initiation : L’initiation à la Voie du Péché est souvent une manière de briser les nombreuses chaînes qui enferment le néophyte dans une camisole de force morale et lui fait perdre ses désirs en elle. L’Etreinte commence le travail, réveillant la faim primaire et sombre dans la poitrine du neonate. Les Tentateurs –professeurs de la Voie du Péché- encouragent leurs étudiants à suivre ce qu’ils désirent; non à l’éviter, uniquement en s’en amusant et en s’en délecter. Afin de ressentir le plaisir venant du pouvoir qu’il commande à présent. D’autres affirment que les Prêtres de la Voie ne sont rien d’autre que des corrupteurs fous, mais ils s’en défendent autrement. Après tout, ceux qui sont vraiment droits et dévoués ont-ils quelque chose à craindre des plaisirs qu’ils offrent? Ou pointent-ils leur doigt accusateur parce qu’ils savent, profondément dans leur cœur, qu’ils veulent la liberté que la Voie du Péché offre?

 

Organisation : La Voie du Péché possède au mieux une organisation lâche, simplement parce que les buts de ceux qui la suivent sont très divers. Elle tend à être brisé entre les individus suivant chacun ses propres désirs, qui rassemblent occasionnellement des cultes de disciples, à la fois Cainites et mortels, autour d’eux. Les Pécheurs les plus expérimentés deviennent des Tentateurs et des Prêtres, amenant d’autres personnes sur la Voie et leur apprenant à libérer leurs désirs et à les clamer. Même les infernalistes existent mais dans des cultes éparpillés, servant leurs maîtres démoniaques. On accorde aux grands Pécheurs une certaine dose de respect, mais ils détiennent seulement le pouvoir qu’ils peuvent renforcer. Malgré les rumeurs et les croyances de la majorité des Cainites, il n’y a aucun culte ou commandement unique dans la Voie du Péché, aucune conspiration démoniaque cherchant à entraîner le monde dans la corruption.

 

Aura : Séduction. Les Pécheurs sont la tentation incarnée, et ils ont un troublant tour de main pour reconnaître les désirs des autres. Le modificateur de l’aura affecte les jets de tentation ou de séduction des autres.

 

Vertus de la Voie : Conviction, Instinct.

 

Chemins : Chemin du Démon: Tu es damné, et tu sers l’Enfer sur Terre. Chemin de la Cruauté: Inflige ta douleur et ta haine sur les autres, et calme les en toi-même. Chemin du Plaisir: Assouvis tous tes désirs, car ils te mènent à ton véritable toi-même.

 

Astuces de Roleplay : Tu es déjà parmi les damnés, alors qu’as-tu à perdre en cédant à tes véritables désirs ? Seul le rejet renforce la Bête. Tu n’as pas peur de la rétribution dans l’avenir, car tu ne mourras jamais vraiment. Tu es libre des chaînes de moralité qui aveuglent les simples mortels de même que la majorité de ta fraternité non-vivante. Ceci te rend capable de remplir tous tes souhaits. Qu’y a-t-il qui pourrait t’arrêter?

 

Hiérarchie des Péchés contre l’Infamie

 

Score

Minimum des Mauvaises Actions

Rationnel

10

Admettre n’importe quelle restriction mortelle.

Tu es au-delà de telle faiblesse. 

9

Echouer à assouvir un nouveau désir.

Aucun plaisir ne devra t’être rejeté.

8

Echouer à ride les vagues d’une frénésie.

Seul le rejet renforce la Bête.

7

Refuser de tenter le vertueux.

La vertu est un mensonge que tu dois exposer.

6

Eviter de blesser les autres au prix de ton propre plaisir.

Aucune douleur n’a plus de valeur que ton plaisir.

5

Repousser une chance de gain matériel.

Tes propres besoins dépassent ceux des autres.

4

Agir contre tes propres et meilleurs intérêts.

Seuls les idiots se sacrifient.

3

Refuser de tuer quand cela est ton meilleur intérêt.

Aucune vie n’est plus importante que la tienne.

2

Refuser de se nourrir lorsque l’opportunité se présente.

Ne pas refuser tes besoins sans grandeur et sans plaisir.

1

Encourager la vertu ou aider des agents de la vertu.

La vertu est un mensonge et une prison pour l’esprit.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche