Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 16:59

 

http://glueimg.s3.amazonaws.com/stickers/huge/spike/deadliest_warrior_vampires_vs_zombies.pngJe viens de voir un épisode de la série documentaire Deadliest Warrior qui met en opposition des combattants divers et variés, modernes contre antiques et qui cherche a trouver qui a la plus grosse... Enfin, qui est le plus puissant ! Le concept peut avoir son attrait pour un anglophile, mais en parfait anglophobe de ma trempe c'est plutôt inaccessible et demande bien trop d'effort !

 

Mais là, dans la troisième saison le dixième épisode ils se lâchent avec deux de mes passions, les vampires et les Zombies. Avec des invités digne de ce nom tel que Steve Niles (30 jours de nuit/ Je suis une légende/ 28 jours plus tard, etc) présenté comme l'expert en vampire. Bon, sa vision des vampire n'est pas la mienne, mais je souffre d'une vision white-wolfienne du vampire et a partir de la, le conflit peut changer si 180 zombies tombent sur trois Brujah ou sur vingt cinq Ventrues. Il est accompagné de Scott Bowen (Guide de survie parmi les vampires) pour le soutiens à la suprématie vampirique. Pour les prolétaires mort-vivants, un illustre inconnu, Matt Mogk, fondateur de la Zombie Research Society et de Monsieur Max Brooks (Guide de survie en territoire zombie, World War Z, Attaques répertoriées,etc... ) Dont côté invité c'est sur, ma préférence penche vers les zombies, ils auraient pu inviter Anne Rice, Brian Lumley, Sheridan le fanu ou encore Bram Stocker cela aurait pour moi fait largement pencher la balance de par les invités !

 

http://fc06.deviantart.net/fs71/i/2011/203/a/7/epidemic_by_standalone_complex-d3ari02.jpghttp://fc02.deviantart.net/fs71/f/2011/065/5/3/5367554abc607c88c5b71fe46b3724f3-d2lafxs.jpgLes Zombies sont bêtes, leur cerveau fonctionne largement en sous régime, ils sont totalement myopes, mal entendants, peu réactifs mais ils ont faim, leur morsure est infectieuse et ils sont nombreux. Leur seule vulnérabilité est leur cerveau, qu'il faut détruire.

 

Les Vampires ont trop de « style », ils sont forts (six fois un humain selon eux et une baffe éclate une tête de zombie), rusés, leurs sens sont exaltés, rapides, griffu et donc létaux et ils régénèrent mais ils sont bien moins nombreux et leur faiblesse, qu'on leur arrache le cœur ou qu'ils se vident de leur sang... Mais pour moi, ce sont des corps morts donc pas de circulation sanguine si ce n'est dans leurs estomacs. Ils ont par de sombres et complexes calculs qu'il faut 63 zombie, pour égaler un vampire et dans le films présenté, il y a trois vampires dont deux nouveaux nés contre 189 zombies affamés.

 

Bon, au final, un vampire survit a ces échanges... Mais il est infecté ! Avec ce ratio, ils sont à égalité ! J'ai hâte de faire le test avec mes joueurs ! Et j’attends l'émission qui nous dira si c'est l'éléphant ou l'hippopotame le plus fort !

 

http://media.steampowered.com/steamcommunity/public/images/avatars/5a/5a6005cf43f3a2fa65edfd6e5cf6c6954bdec7ad_full.jpg

Repost 0
Published by MaeL - dans Inspirations
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 19:44
http://ecx.images-amazon.com/images/I/51snSambagL._SL500_AA240_.jpg

" Les loups-garous peuvent être dangereux si vous vous mettez en travers de leur chemin. Ils ont un talent extraordinaire pour dissimuler leur véritable nature aux yeux des humains. Mais moi, je ne suis pas tout à fait humaine. " En effet, Mercy Thompson n'est pas une fille des plus banales. Mécanicienne dans le Montana, c'est une dure à cuire qui n'hésite pas à mettre les mains dans le cambouis et à sortir les griffes quand le danger frappe à sa porte. Mais ce n'est pas tout : son voisin très sexy est le chef de meute d'une bande de loups-garous, le minibus qu'elle bricole en ce moment appartient à un vampire, et la vieille dame très digne qui lui rend visite vient jeter des sorts sur son garage. Au cœur de ce monde des créatures de la nuit, Mercy se trouve mêlée à une délicate affaire de meurtre et d'enlèvement...

Roliste : Belle introduction dans de la fantasy urbaine. Facile a lire et le personnage est trés attachant ! J'aime bien l'idée du coming-out des créatures surnaturelles. Un garou Gay, pas simple dans une société machiste surtout quand on sait qu'il a tout pour etre un Alpha, un dominant...

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51IbyuGDiJL._SL500_AA240_.jpg

"Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles..." La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout... y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire... tout comme le démon qui le possède.

Roliste :Une plongé chez les vampires, assez décevante, clichés et a part quelques trucs sympa sur les démons... rien d'autre. L'action sauve un peu le livre, mais tout juste pour m'avoir fait hésité d'acheter le suivant... ce que j'aurais regrété !

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51t6X%2BctTZL._SL500_AA240_.jpg"Je retroussai mes babines pour lui donner une bonne vue de mes crocs. J'avais beau ne pas peser plus de quinze kilos sous ma forme de coyote, j'étais néanmoins un prédateur..."
La forme de Mercy Thompson est peut-être changeante, mais ce n'est pas le cas de sa loyauté. Lorsque son ancien patron et mentor est arrêté pour meurtre et abandonné par les siens, Mercy est la seule à vouloir l'innocenter, qu'il le veuille ou non.
Le coeur de Mercy , quant à lui, est à l'image de la nature de sa propriétaire : partagé. il balance entre deux loups-garous. Or, ces derniers ne sont pas réputés pour leur patience, et si elle ne parvient pas à faire un choix, Sam et Adam s'en chargeront peut-être pour elle...

Roliste : Peux être mon préféré avec le second. Non pas pour le scénario ou l'intrigue dans ce monde de fée. Mais surtout pour la partie loup garou, leurs comportements, leurs différents visages etc... Vraiment a lire pour les joueurs ou les Conteurs de Loup Garou ! Après la société des fées... bon, cela reste obscurs et le peu que l'ont sait, je trouve cela vraiment trop cliché.


Repost 0
Published by MaeL - dans Inspirations
commenter cet article
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 17:48

Seul mot d'ordre : éviter la panique.
D'étranges organismes se développent sur des hôtes humains, les poussant à la folie et au meurtre.
Cia et scientifiques enquêtent dans le plus grand secret.
Mais l'infection se répand.
Et un matin, Perry Dawsey, un ancien joueur de foot américain, se réveille avec des marques bizarres sur tout le corps... qui se mettent à pousser.
Son comportement devient instable et il entend des voix : il est infecté.
Pire, la maladie exige des choses de lui.
Mais Perry va se battre.
Il est prêt à toutes les extrémités pour se débarrasser des parasites.
Ce sera " eux " ou lui !

http://s3.static69.com/m/image-offre/b/c/3/8/bc38aeb5dd2294d4bb999f95ad05e015-500x500.gif?height=500&width=500Un bon thriller entre fantastique, horreur et science-fiction avec un "monstre" que l'on n'a pas beaucoup l'habitude de voir en littérature : le parasite. Ce divertissement de qualité illustre parfaitement la nouvelle vague de l'horreur américaine qui déferle actuellement sur la France par l'intermédiaire des éditions Milady. Si vous aimez les romans rythmés servis par un style visuel, les romans ultra-référencés teintés de "série B" et non dénués d'humour, Infection devrait vous plaire car comme disent les djeuns, Infection, c'est frais!

http://www.critic.fr/

On va dire que ce genre de littérature n’est pas trop pour moi, mais j’aime beaucoup l’idée de cet adversaire invisible, cet adversaire intérieur que l’ont ne peut pas combattre… Cet adversaire est assez peu représenté dans la littérature fantastique (ou je suis passé à côté). Ce livre serait une très bonne inspiration pour des jeux de rôle contemporain, plus ou moins fantastique… Mais je vois bien ce genre d’adversaire apparaitre dans d’autres univers… Quand l’ennemi n’est plus l’Orc visible a des kilomètres dans une plaine !

Le synopsis : Des cas de meurtres sanglants, de violences chez des personnes dont le profile est loin d’être d’un naturel violent… Ils s’attaquent aux membres de leur entourage, divers services secrets enquêtent mais trop de secret les handicapent dans leur investigation, finalement. On y voit des agents de ces services, de simple flics dedans son comprendre dans quel merde ils sont et notre retraités du football américain qui tente de combattre son ennemis intérieur d’une façon très Malkavienne, alliant schizophrénie et  dialogue avec l’élément envahisseur.


Repost 0
Published by MaeL - dans Inspirations
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche