Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 18:10

Le jeu de rôle Naruto est assez peu exigent en matière de création de personnage à condition de connaître un peu le manga ou l’anime. Le principal est d’avoir une idée, un concept original, que ce soit autour d’un trait de caractère, un jutsu, un style de combat ou tout simplement un concept de personnage sur lequel vous avez flashés ! Ensuite il va falloir développer l’idée, en parler au Marionnettiste, faire des recherches et tout ce qui peux bien plus inspirer pour le personnage.

 

Ex : Daphné a vu un épisode de Naruto ou il y avait un ninja semi araignée, elle n’aime pas l’idée de jouer un truc monstrueux à six bras et huit yeux, elle s’oriente vers un ninja qui aurait des applications liés aux araignées et à leurs toiles. Elle a trouvée une image de personnage qui joue avec des fils entre ses doigts, elle opte pour construire son personnage autour de ce concept et cette image.

 

Nom et Prénom.

Le nom et le prénom d’un personnage dans l’esprit Naruto a toujours une signification, que cela soit du a leur couleur de cheveux, a une marque, un trait de caractère etc. Le prénom peut être japonais, traduit en français ou autre avec l’accord du Marionnettiste.

 

Ex : Daphné n’a pas retenu de prénom plaisant, elle va sur internet et cherche des traductions de mots clés, internet de manière générale. Elle se laisse séduire par les araignées prostituées. Elle garde un texte sur ces « Jorougumo », elle garde le mot et choisit de la garder pour son prénom. Elle choisit de prendre pour nom Gumo Jorou.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_prénoms_japonais

 

Age, poids et Taille.

L’âge d’un personnage dans ce jdr est souvent situé entre 9 et 13 ans pour des Genin, le rang des prétendants ninjas. Si le Marionnettiste désire faire jouer des étudiants, ou des ninjas de plus haut rang l’âge peut bien sur changé. Quand au poids il est en général proportionnel.

 

Ex : Peu précoce, elle voit son personnage comme un bout de femme naissant avec ses humeurs, ses passions et donc opte pour une jeune fille de 14 ans avec accord du Marionnettiste  tout en sachant bien qu’elle risque d’être un peu la « grande sœur » et surtout un peu lente pour finir l’académie a un âge si avancé, mais elle ne voit pas son personnage comme un ninja ultime ou un génie.

 

Description physique et Caractère.

La description physique et ce que les gens constatent a la première rencontre, cela peux aller d’une simple description vestimentaire accompagnée d’une photo mais aussi d’une première impression, sur le caractère parfois.

 

Ex : Gumo est une jeune femme qui prend forme, des yeux marrons cernés de noir, des cheveux bleu très foncés et une allure un peu androgyne qui laisse douter très souvent sur son genre. Elle a de plus une forte tendance à préférer s’isoler poussée par une timidité maladive. Sur le plan du caractère elle voit son personnage comme toujours intimidée, se complaisant a broyer du noir et ne pas apprécier grand-chose des que cela demande trop d’effort.

 

Ce qu’il/elle aime et n’aime pas.

Le personnage des choses qu’il aime vraiment et d’autre qu’il n’apprécie pas du tout et cela invariablement. Cela donne un peu plus de relief au caractère du personnage.

 

Ex : Elle aime être avec des personnes qui l’acceptent sans la mettre à l’aise, elle aime suivre et observer. Ce qu’elle déteste c’est devoir faire des choses inutiles ou ennuyeuses. Elle déteste des plus les fortes chaleurs et les gens trop sur d’eux.

 

Une phrase qui le caractérise.

En général cette phrase est une phrase que l’on retrouve souvent dans son interprétation, mais cela peux être aussi une façon de parler, parler trop fort etc.

 

Ex : Elle murmure plus qu’elle ne parle et quand elle parle. Mais la phrase « c’est ennuyeux » ou c’est fâcheux » se retrouve assez souvent.

 

Spécialité.

La spécialité de votre personnage et sa singularité, en quoi il se démarque des autres ninjas, de ses jutsus, de son style de combat, de son caractère ou de sa position sociale. Cette spécialité est très importante pour rendre le personnage intéressant à jouer.

 

Ex : Daphné a copiée un extrait de texte qui explique comment elle voit son personnage.

 

Elles peuvent être accompagnées d'araignées de compagnie avec lesquelles elles peuvent communiquer et qu'elles peuvent contrôler (…) Elles s'en servent comme espionnes ou comme gardiennes (…) Elles ont aussi la capacité (…) de produire de la toile comme les araignées. Elles vivent dans des grottes ou des habitations humaines. Ce sont des créatures timides et pacifiques qui ne tuent que pour se nourrir et ne s'attaquent jamais aux innocents. Elles peuvent aussi tomber amoureuse d'un être humain et l'enfant qui naîtra de cette union héritera des pouvoirs de sa mère.

 

Histoire

La partie la plus importante de votre personnage, elle doit être succincte. L’histoire de votre personnage peu s’agrandir et se préciser dans l’aventure avec accord et acceptation du Marionnettiste.

 

Nindô

Le Nindô est le but de votre personnage et la raison pour lequel il a choisit la voie du ninja. Cela peux être un code d’honneur, un objectif particulier en évitant le « On a tués mes parents je veux être ninja et tuer les méchants ». Un orphelin ne peut être ninja, le Coût de l’académie nécessite le soutien de parents. Naruto a des raisons d’être ninja tout en étant orphelin… Cela peut se résumer en un seul mot, mais évitez que cela dépasse deux phrases. Cela doit être suffisamment fort pour que vous n’abandonniez pas au premier problème.

 

Ex : Daphné voit son personnage comme une fille qui veux faire la fierté de son père, elle suit la voie du Ninja que son père a du abandonner quand sa mère est partit.

 

Yowami

Le Yowami et le coté sombre du personnage, sa faiblesse, son côté sombre. On peut se baser sur les péchés capitaux. Que ce soit l’avarice (Jiraya, Kakazu), la Colère (Sakura, Naruto), l’Envie (Sasuke, Orochimaru), la Gourmandise (Naruto, shoji), la Luxure (Jiraya, Kakashi), l’Orgueil (Itachi et Sasuke) ou encore la Paresse (Shikamaru et son père). Cette liste n’est pas exhaustive et certains exemples sont Naruto foncièrement gourmand mais pas si colérique que cela. Pourtant il est très impulsif et tend à crier plus souvent que parler.

Ex : Daphné pour Gumo opte pour Yowami « la Timidité». Une timidité maladive du fait de son manque de confiance en elle, ce qui va lui jouer pas mal de tour lors des missions, mais le Marionnettiste  et elle, sont d’accord sur l’idée.
Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche