Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 10:53

non aligne2

Quand un vampire se réfère à l'ordre vampirique existant en l'appelant « méprisante aristocratie des non-vivants », celui qui parle est probable-ment un de ces libres-penseurs, que le monde des vampires a surnommés de façon parfois erronée les «non alignés» ou les «non affiliés». Ce sont les rebelles, les hors-la-loi, et les iconoclastes de la société des vampires, ceux qui se moquent librement, voire intentionnellement du soi-disant règne des anciens parmi leurs pairs. Les vampires indépendants peuvent aussi être simple-ment des vampires apolitiques, ceux qui ne reconnaissent que leur propre autorité, mais qui ne se méfient pas nécessairement ouverte-ment des princes et des régents. Il y a autant de raisons de renoncer à toute notion de ligue qu'il y a de vampires parmi les non alignés, depuis la rébellion d'un tigre de papier à la non-acceptation d'une autorité supérieure à la sienne, en passant par des philosophies mystiques bizarres ou même des hérésies. Les non alignés sont férocement indépendants, et beaucoup préféreraient affronter le soleil levant avec le sourire que passer leur éternité soumis à d'autres créatures de la nuit. Bien qu'ils ne forment pas vraiment une ligue, les non alignés sont souvent ignorés individuelle-ment et considérés collectivement comme un ramassis de tous ceux qui partagent cet état d'esprit, malgré le fait qu'ils ne partagent pas d'organisation commune. Néanmoins, ils ont assez de points communs pour qu'on puisse en discuter comme d'un phénomène, même s'ils ne forment pas une réelle ligue. Si un vampire dédaigne le gouvernement existant mais n'appartient à aucune ligue structurée, les autres le considéreront presque toujours comme un non aligné.

 

Aperçu

Les vampires «indépendants» ne supportent pas, ou ne veulent pas, s'intégrer à la structure néo-féodale qu'est la société moderne de la Famille. Ils existent depuis aussi long-temps que toutes les autres ligues, ne serait-ce que parce que dès qu'un mouvement politique apparaît, quelqu'un veut s'y opposer ou l'ignorer. Dans les nuits passées, les vampires indépendants politiquement ont parfois été appelés «anarch» ou «autarkis», en référence à leur mépris pour les lois rigides et les ordres parmi les vampires. Ces vampires se moquaient des proclamations et décrets des princes à la main lourde, et en majorité, ne souhaitaient rien d'autre que d'être laissés seuls. En ces nuits, les non alignés étaient vus comme des fous, mais inoffensifs, aussi longtemps que chaque individu était assez intelligent pour ne pas se compromettre, lui ou ses pairs, par des actions anarchiques. La propagation d'une informelle sympathie pour les non affiliés allait changer tout cela. Beaucoup de vampires anar-chiques, pratiquement négligents, firent beaucoup de choses pour secouer La société du monde de la Famille en relativement peu de temps. Des limites devinrent floues, des frontières furent franchies et des décisions terrifiantes prises, le tout au nom de l'indépendance loin des ordres établis, et cela causa beaucoup d'agitation. Bien que ce qui passe pour un «mouvement» de non alignés se soit depuis calmé (ou du moins se soit: retiré dans les ombres des domaines où ils su trouvaient), les dégâts étaient faits. Aujourd'hui, plu-sieurs anciens des ligues considèrent les actions de non alignés turbulents comme étant représentatives de tout le mouve-ment, ou au moins tirent parti de leurs con-séquences pour prendre des mesures contre de telles canailles.

 

Membres

Tout comme l'Invictus est particulièrement attractif pour les anciens, l'existence d'un non aligné attire les jeunes et les opprimés parmi la Famille. Les nouveau-nés composent la majorité des non alignés et les nou-veaux adeptes se découvrent de nouvelles envies d'in-dépendance à chaque nuit qui passe. Beaucoup de non affiliés en puissance renoncent à leur affiliation après avoir ouvert les yeux sur une des ligues ou y avoir subi des expériences humiliantes. Cela se produit parfois rapidement, avec un nouveau-né amer qui revendique bruyamment son indépendance pour qu'on l'aide et le libère. D'autres fois, le goût de la liberté attire des vétérans qui ont essayé pendant des décennies de jouer le jeu des politiques locales, mais qui ont été manoeuvrés ou dégoûtés par le prix à payer avec le temps. Les indépendants accueillent probablement plus de «convertis» que toute autre ligue, ce qui est une autre raison pour laquelle ces exclus sont souvent tenus en piètre estime par les ligues établies. Bien que beaucoup de non alignés soit des nouveau-nés ou de jeunes vétérans, cela ne veut pas dire qu'aucun ancien ne renonce aux voies sectaires. Un certain nom-bre d'anciens, surtout des Mekhet et des Gangrel, appré-cient les non alignés pour leur liberté, et peuvent même chercher à utiliser leur influence pour unir les non alignés locaux sous une même bannière, dans l'espoir de former une néo-ligue qui pourrait servir leurs propres plans. En fait, ces quelques anciens manipulateurs sont responsables de l'attitude hostile que certaines cellules d'indépendants ont envers des groupes plus formalisés de vampires. Cela ne veut pas dire que chaque ancien qui devient indépen-dant le fait dans l'espoir de former sa propre armée privée. Beaucoup d'anciens parmi les non alignés se contentent simplement d'ignorer l'ordre social qu'ils trouvent &tes-table. Aux yeux de beaucoup de vampires -.établis», avec les pouvoirs des anciens viennent Les responsabilités, et des pressions personnelles les forcent occasionnellement à rejoindre des ligues alors qu'ils auraient préféré rester libres de tels engagements.

 

Philosophie

Le principe directeur de la philosophie des non alignés est l'idée fondamentale que chaque vampire, tout comme chaque homme, est libre. Quel que soit son clan ou son âge, aucun vampire ne devrait être forcé de s'incliner comme un serf aux pieds d'un gouverneur provincial non-vivant.

Sans surprise, les non alignés trouvent la notion de titre et charge vampiriques méprisable. Ils ne reconnaissent aucun prince devant lequel ils devraient montrer une obéissance effacée, et considèrent complètement inutile la notion de dettes sociales. Chacun des Damnés est, par définition, un individu, exclu de la fraternité des hommes et projeté dans la solitude pour l'éternité. Les non alignés tendent à penser que les vampires n'ont pas besoin d'un système bidon de servitude forcée pour s'assurer que chacun tient ou honore ses promesses. Aussi seuls qu'ils soient, les vampires comprennent que tout ce qu'ils ont est leur parole, sans avoir recours à une hiérarchie artificielle, et ils agissent en conséquence.

Ceux qui ne le font pas sont éliminés naturellement et non par la volonté arbitraire d'un ancien.

Cette seule idée forme la base de l'idéologie des indépendants, mais comme route base solide, elle s'incarne dans de nombreux principes pratiques du quotidien. Cette tendance spirituelle des non affiliés aide les individus à prendre conscience d'eux mêmes en plus de leur rappeler la réalité de la non-vie. Une fois encore, il n'est pas question de croyances formalisées parmi les non affiliés. Chaque vampire individuel est son propre prince, ou du moins souhaite l'être. Il n'existe que certains points communs au sein d'une non-ligue de vampires férocement individuels.

 

Le vampirisme est solitude

Pour les non affiliés, les notions jumelles de liberté et d'individualité, appliquées à l'existence vampirique, ont leur racine dans le fait évident que les vampires sont des créatures solitaires. L'âme d'un vampire est solitude. Il est exclu du monde qu'il connaissait avant l'Étreinte et forcé de survivre dans le Requiem comme un loup parmi un troupeau, errant en marge de la société mortelle sans ne plus jamais s'y intégrer. La même chose s'applique au nouveau monde où est projeté un vampire lors de son Étreinte. Bien que beaucoup voient la société des vampires comme une sous-partie incluse à la société mortelle, les non alignés tendent à rejeter totalement cette idée. Pour eux, la notion de «société des vampires» est un stratagème honteusement artificiel, une tentative délibérée d'anciens avides de pouvoir faire respecter une structure et un ordre là où il n'yen a pas. Les vampires sont des prédateurs sauvages et non-vivants. Les forcer à coexister sous de faux prétextes est une invitation au désastre. Ce n'est qu'en respectant la nature des vampires, qui est d'être égaux, isolés et indépendants, que l'harmonie peut être trouvée entre les Damnés.

 

Le pouvoir corrompt

Les non alignés ne sont pas fous (en général). Ils voient comment le pouvoir corrompt les mortels. Y ajouter les problèmes de la non-vie, la soif littérale de sang et l'éternité à vivre, provoque un désastre en puissance. Les non affiliés pensent que les vampires ne devraient avoir un grand pouvoir sur eux-mêmes, et encore moins sur un autre. Ils s'appellent les «Damnés» pour une bonne raison, et les damnés ne devraient pas diriger d'autres damnés. Cela ne peut que mener droit aux portes de l'Enfer, et les non affiliés ont mieux à faire que de tomber dans un projet condamné à un si funeste destin. Il vaut mieux que chaque vampire s'occupe d'accord de lui et de sa propre av~ncée sur la voie qu'il a choisie.

Ce qui ne veut pas dire que les indépendants rejettent le pouvoir et l'influence. Ils sont toujours des vampires, et beaucoup pensent qu'il faut combattre le feu par le feu.

 

Même les autres apprécient les bénéfices liés à l'amas de richesses ou d'influence dans divers cercles mortels. La distinction importante est la manière dont leur pouvoir affecte leurs pairs de façon négative. Être conscient de sa nature solitaire ne. signifie pas prétendre que les autres n'existent pas. Cette erreur a attiré pas mal d'ennuis à des non affiliés bien intentionnés. Le truc est d'apprendre à réconcilier l'acquisition de pouvoir et les besoins légitimes et désirs des voisins. Bien sûr, l'acquisition de pouvoir spécifique sur les vampires est considérée comme un terrain dangereux par les non alignés, et beaucoup préfèrent s'en tenir aux sphères d'influence mortelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by MaeL
commenter cet article

commentaires

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche