Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:44

Juste comme Dieu ordonna que les rois doivent régir les hommes, en plaçant Sa marque sur Cain il ordonna que les Cainites soient au-dessus du troupeau mortel, et que certains détiennent aussi le droit divin de régner. Les Scions, disciples de la Voie des Rois, croient que le pouvoir et la gouvernance sont leur héritage, assurés par la force des bras et les compétences à la cour. Exactement comme les guerres de la noblesse pour le control des terres et des richesses, ainsi les Scions se font-ils la guerre pour le control des domaines cainites, avec des vampires mineurs et des mortels déployés comme des pièces sur un échiquier.

Mais les Scions ne sont pas seulement préoccupés par la guerre et la gloire. Ils sont aussi concernés par la gouvernance, et la première leçon qu’un initié de la Voie des Rois apprend est que l’on doit être capable de commander à la Bête avant de demander la loyauté de n’importe quel sujet ou vassal. Dans un monde où soit on dirige soit on est dirigé, les Scions apprennent à maîtriser leur Bête, pour commander aux inférieurs et s’en remettre aux meilleurs, tout en cherchant à réclamer leur destiné de pouvoir qui repose devant eux. Ils comprennent que tous les Cainites sont habilités à régner -comme les familles royales- mais que seuls les fort, les promptes, les rusés et les bold peuvent se tailler un trône et le garder. Le droit divin (ou damné) peut devenir manifeste uniquement à travers des actions adroites.

La Bête se dresse sur le chemin de la destiné d’un Scion. Elle représente toutes les sombres pulsions qui affaiblissent un dirigeant et qui mènent à la rébellion et à la trahison. Mais, soigneusement contrôlées, ces mêmes passions peuvent élever un dirigeant à la grandeur et lui donné le pouvoir de conquérir ses ennemis et de se maintenir sur le trône. Ainsi la Bête doit être contrôlée, et conquérir la Bête est le premier pas nécessaire dans la conquête du monde.

Il est peu étonnant que la Voie des Rois attire à elle de nombreux Hauts Clans, en particulier les Lasombra, les Tzimisce et les Ventrue. Ceux qui s’élèvent à la position de Prince y arrivent souvent en suivant cette Voie. Cependant il y a aussi bien des Princes de d’autres Voies, mais personne n’a jamais fait de la gouvernance une telle part de l’être même. Et les Scions font souvent les meilleurs dirigeants car ils voient leurs efforts au-dessus d’une simple accumulation de pouvoir personnel -qui est le domaine de la Bête. Un vrai roi crée la justice pour ses sujets et inspire la loyauté à ses vassaux. Et le seul moyen de comprendre ce qu’inspire la loyauté est d’avoir été loyal soi-même, auparavant, la majorité des Scions passent du temps comme vassaux et chevaliers au service des autres. D’autres servent de juges et de magistrats, dispensant la justice au nom du seigneur qu’ils servent.

A cause de leur appréciation des liens féodaux, les Scions ont adopté les traditions de la chevalerie comme leurs, et les seigneurs cainites sponsorisent des ordres de chevalerie où les initiés et les adhérents de la Voie peuvent apprendre ses voies et se prouver leur valeur à travers leurs actes. Mais les Cainites chevaleresques se révèlent être un défi pour les seigneurs Scions plus traditionnels. Les seigneurs clament qu’ils sont l’ultime source de la loi, alors que les chevaliers observent un code de moral nébuleux, soit tiré des traditions de la chevalerie mortelle soit dit avoir été transmis par Cain.

 

Sobriquet : Scions.

 

Ethiques des Rois :

- Il n’y a que deux rôles dans ce monde : celui de maître et celui de servant.

- Tu es supérieur aux mortels, fais pour régner.

- Pour maîtriser les autres, tu dois d’abord être maître de toi-même et ta Bête.

- Seuls ceux faits pour le pouvoir le gagnent ; seuls ceux qui utilisent le pouvoir le gardent.

- Ta parole est ton lien. Sans, tu n’es rien.

 

Initiation : Les initiés viennent à la Voie des Rois de deux manières. Certains sont choisis par des mentors et formé pour le rôle, quelques fois Etreint pour ce but même. Finalement, ils deviennent des vassaux de confiance de leur lige, cependant l’ambition de certains les mène plus haut. D’autres réalisent la Voie des Rois d’eux-mêmes, gagnant la faveur d’un mécène avec des actes glorieux et des paroles soigneusement choisies. Dans les deux cas, les initiés entrent habituellement au service d’un mécène pendant un temps (avec ou sans les assurances d’un serment de sang). Ils apprennent la discipline et la maîtrise personnelle sous la guidance de leur mécène en servant comme page, écuyer, clerc ou autres. Avec la montée des ordres de chevalerie, il est commun pour les initiés de commencer comme squires et finalement d’atteindre le rang de chevalier. Il était aussi commun pour les sires et les seigneurs liges d’« accueillir » les novices des uns et des autres afin de renforcer les liens de fidélité entre eux.

 

Organisation : La Voie des Rois est peut être la plus organisée de toutes, avec chaque adhérent devant fidélité à ses supérieurs et ses inférieurs la lui devant. La majorité de l’organisation des cours cainites est dictée par les traditions de la Voie des Rois, et le seigneur est couramment le plus haut rang pour n’importe quel adhérent, cependant la majorité ont tout de même de plus hautes aspirations. Au-dessous des seigneurs et des princes sont de nombreux nobles mineurs: barons, ducs et autres. Sous eux sont les chevaliers et les ordres de chevalerie, souvent sponsorisés par un prince ou un autre. Dans et autour des cours il y a des rôles comme sénéchal, conseiller, ministre et autres, car ceux-ci suivent une voie subtile vers le pouvoir. Les Scions se battent pour monter sur l’échelle sociale, souvent au-dessus des corps de leurs rivaux, et ils se battent pour maintenir ce qu’ils ont gagné.

 

Aura : Commandement. Les Scions sont destinés à diriger, et le savent. Ceux qui se trouvent autour d’eux peuvent ressentir leur présence de chef comme s’il y avait une couronne au-dessus d’eux. Leur modificateur d’aura affecte les jets pour commander ou diriger les autres.

 

Vertus de la Voie: Conviction, Self-control.

 

Chemins : Chemin de la Chevalerie: Honneur et service sont tout ; suis et fais respecter les codes de chevalerie. Chemin du Tyran : Il est préférable de régner en Enfer que de servir au Paradis. Chemin du Vizir : Le pouvoir est un jeu subtil. Joue-y comme un maître et devient le pouvoir derrière le trône.

 

Astuces de Roleplay : Tu es un scion de Cain, supérieur au troupeau mortel et destiné à la grandeur. Tu es le maître de ta destiné, non son esclave. Accepte ta destiné et ne laisse personne se dresser sur le chemin de l’achèvement qui est tiens par droit. Tu es juste et ferme avec tes disciples, déférent avec tes supérieurs et terrible avec tes ennemies. Tu régneras dans la nuit pendant des ages sans fin, et toute la gloire et tous les honneurs seront tiens.

 

Hiérarchie des Péchés contre la Royauté:

 

Score

Minimum des Mauvaises Actions

Rationnel

10

Négliger ton devoir.

Ceux qui échouent dans leurs responsabilités souvent les perdent.

9

Traiter un pair avec un manque de respect.

Un chef acquiert le respect en agissant respectueusement.

8

Traiter un inférieur comme un égal

Chacun doit connaître sa place, même toi.

7

Briser ta parole donnée à un pair.

La confiance est acquise par les êtres fidèles.

6

Se comporter honteusement devant ses pairs.

L’honneur et la réputation sont tout.

5

Montrer ses faiblesses devant un inférieur.

Un chef doit être vu comme fort.

4

Echouer à répondre à un challenge pour ton honneur.

L’honneur doit être maintenu ; les challenges ne peuvent pas rester sans réponse.

3

Traiter un supérieur avec un manque de respect.

Les supérieurs doivent être traités avec le respect qui leur est du.

2

Briser ta parole donnée à tes supérieurs.

Ta parole est ton bond. Si ta parole est sans valeur, alors tu l’es aussi.

1

Briser un serment.

Les serments de fidélité maintiennent l’union du monde.

 

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:36

Les autres Voies voient les Cainites comme quelque chose à part de l’humanité, ils sont soit des chasseurs féroces soit s’ordonnent princes du monde. Les disciples de la Voie de l’Humanité se voient comme nullement différents d’esprit ou d’âme que leurs semblables. En vérité, ils ont un grand et terrible fardeau à porter sur eux, mais ils escaladent les vestiges de leur nature humaine. Dans les ténèbres de leur âme, ils attisent les braises mourantes de leur humanité en flamme qui pourra illuminer leur chemin. Laissant les autres devenir des monstres ou des anges; les Prodigues se considèrent comme des humains et resteront ainsi.

Contrairement à ceux qui suivent la Voie du paradis, les Prodigues ne recherchent pas Dieu pour leur salut. Ils le trouvent dans les actes simples de compassion humaine, dans l’acte même de vivre, même si pourtant ils ne sont plus une part de monde vivant. Leur raison et leur conscience sont leurs guides à travers le dédale sombre de leur existence. Ils ne deviendront pas des bêtes, ni en traitant leurs semblables comme des proies, ni à chercher à se placer eux-même au-dessus de l’Humanité. Pour un Prodigue, l’humanité n’est pas seulement un accident de naissance ou de circonstances physiques. Ce n’est pas le cœur battant qui rend humain, mais un cœur ressentant. Quand le cœur est endurci contre toute bienveillance, ou tordu et noirci par la vilenie, celui-ci est alors vraiment mort, qu’il soit celui d’un Cainite ou d’un mortel.

La Bête représente tout ce que les Prodigues combattent : la faim sans cesse, une profonde cruauté, l’égoïsme et une folie inhumaine. Pour eux, c’est la Bête qui encourage les Cainites à devenir des monstres, et seuls ceux dont le comportement qui est uniquement humain peuvent rejeter la Bête et ses désirs. Mais afin de survivre, les Prodigues doivent quelques fois assouvir ces sombres désirs. Ils doivent se nourrir, et ils doivent se protéger contre ceux qui voudraient les détruire. Ces aiguillons obligent un Prodigue à se battre à jamais contre la Bête, en commettant de petits péché pour en éviter des plus grands et en recherchant la pénitence et la rédemption pour leurs actions lorsqu’ils le peuvent.

La Voie de l’Humanité incarne la plus part des idéaux du clan Brujah, en particulier la possibilité que Cain et les mortels vivaient ensemble en paix, avec le respect pour la dignité et la liberté humaine. La majorité des Brujahs suivent cette Voie, accompagnés de membres de nombreux autres clans. La Voie de l’Humanité est celle où beaucoup de vampires y viennent par instinct. Après tout, ils étaient humains jadis, et l’Etreinte conduit souvent à une compréhension de la préciosité (et de la fragilité) de l’Humanité. Certains vacillent et cherchent une autre Voie, alors que les autres continuent à protéger la lumière de leur humanité contre l’obscurité de la Bête.

Les Prodigues se trouvent la plus part du temps parmi ou près les gens du commun plutôt que la noblesse. Parmi eux, ils apprennent comment être humain par-dessus tout, en testant continuellement la force de leurs convictions contre les désirs de la Bête. De tous les Cainites, les Prodigues semblent les plus normaux aux mortels, et ils sont les moins susceptibles d’attiser des sentiments soit d’admiration soit de défiance en eux.

 

Sobriquet : Prodigues

 

Ethiques de l’Humanité :

- Un homme est jugé par ses paroles, ses actes et son cœur, pas d’un accident de naissance ou de circonstances. 

- La capacité à raisonner sépare l’homme de la Bête.

- Fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent.

- Tous les hommes sont des frères.

- La liberté est acquise avec dignité et justice.

 

Initiation : La majorité des Disciples de la Voie de l’Humanité y sont venus d’eux-mêmes après avoir combattu contre les réalités de la nature cainite. Ils affirment leur croyance dans leur propre humanité et s’y accrochent, habituellement après une expérience déchirante de leur propre capacité dans un comportement monstrueux et le pouvoir de la Bête, qui servit d’instant de vérité. Un neonate qui tue férocement pour satisfaire sa faim, un novice qui cherche vengeance pour un regard mesquin; ces Cainites regardent le sang sur leurs mains et rejettent les monstres qu’ils sont devenus. Les autres viennent à la Voie graduellement et ont appris ses préceptes par leur sire ou par un autre maître.

 

Organisation : La Voie de l’Humanité clame que tous les hommes sont des frères et que chacun devra être juger selon ses paroles et ses actes. Par conséquent, les adhérents de la Voie accordent à leurs grands maîtres et philosophes le respect qui leur est du, et ils content des récits de parangons des vertus humaines qui cherchent (et quelques fois trouvent) le secret du Golconda ; mais ils ne forment une hiérarchie reconnue en général. A la place, les Prodigues s’associent entre eux à travers un réseau de guildes largement égalitaires et d’ordres fraternels. Certains professeurs et philosophes influant de la Voie rassemblent des étudiants autour d’eux pour former des écoles dans la tradition grecque, mais de tels groupes sont habituellement petits, dédiés à l’étude, aux débats et à l’ancienne maxime «connais toi toi-même ». Pendant que les théâtres se rassemblent pour débattre, les autres sectes de la Voie de l’Humanité ont un rôle plus actif. Certains offrent de l’aide aux nouvellement Etreints, pendant qu’ils chassent ceux ayant perdu leur Humanité. D’autres suivent les idéaux Brujah d’une société dans laquelle les Cainites et les mortels vivent ensemble en paix, et ils font tout ce qu’ils peuvent pour que cela arrive. Il y a même des récits d’hospitaliers et de médecins vampires qui soignent les mortels blessés ou malades, proclamant leur humanité par leur pitié.

 

Aura : Normalité. L’humanité que les Prodigues portent dans leur cœur les garde de paraître si étranges et effrayants aux mortels. Le modificateur de l’aura affecte les essaies pour gagner la sympathie et paraître normal.

 

Vertus de la Voie: Conscience, Self-control.

 

Chemins : Chemin du Souffle : Agis comme un homme ; respire, travaille, amuses-toi et vis. Chemin de la Communauté: Seul tu es damné; en compagnie tu peux être sauvé. Sers les besoins des autres. Chemin de Vigueur: S’arrêter c’est flétrir et mourir. Bouge et tu vivras.

 

Trucs de Roleplay : Bien que tu sois changé, transformé dans le corps par l’Etreinte, tu es encore humain. Ton esprit et ton âme sont tiens, et tu ne céderas pas à la Bête. Tu peux encore raisonner, et –plus important - tu peux encore ressentir et suivre les directives de ta conscience et tu connais le remord lorsque tu vacilles. Aussi longtemps que ces choses sont vraies, tu ne seras jamais le monstre que les autres disent que tu es.

 

Hiérarchie des Péchés contre l’Humanité :

 

Score

Minimum des Mauvaises Actions

Rationnel

10

Pensées égoïstes.

La pensée est aussi bonne que l’acte.

9

Actes égoïstes mineurs.

La compassion nous sépare de la bête.

8

Blesser une autre personne (de façon délibérée ou non).

Suis la règle d’or.

7

Vol et cambriolage.

Respecte la propriété des autres.

6

Violation accidentelle de l’autre (càd, se nourrir sur un calice mourrant de faim).

L’ignorance n’excuse pas la cruauté.

5

Destruction voulue.

L’homme crée, la bête détruit.

4

Violation passionnée de l’autre (càd, tuer en frénésie).

Ceux qui agissent comme des bêtes deviennent des bêtes.

3

Violation planifiée de l’autre (càd, meurtre).

Si tu cèdes à la Bête, tu deviens son esclave.

2

Violation désinvolte de l’autre (càd, meurtre voulu, se nourrir passé la satiation).

Les autres sont dignes de ton respect.

1

Les plus haineux et démentiels actes.

Es-tu un homme ou une bête ?

 

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:31

 

La majorité des Cainites combattent la faim de la Bête, mais les disciples Fauves de la Voie de la Bête accepte leur destiné comme celui des plus grands chasseurs du monde entier. Ils se voient comme appartenant à l’espèce du loup et du lion, des prédateurs qui vivent dans des lieux sauvages, traquant leur proie. Ils comptent sur leurs instincts et leur adresse animale pour les aider à survivre. En abandonnant la civilisation, ils se donnent à la faim et à la sauvagerie, et satisfassent leur Bête en faisant ainsi, en ne lui donnant aucun besoin de les submergé. Cette voie est peut être la plus ancienne parmi les Cainites, revenant tout le temps aux premières nuits, quand ils étaient les chasseurs les plus puissants du monde. Les Fauves pensent certainement ainsi.

Les Fauves abandonnent les ornements de la civilisation et survivent selon leurs propres lois et celles du wild. Leur existence est simple : quand ils ont faim, ils chassent ; quand ils sont fatigués, ils se reposent ; quand ils sont menacés, ils se battent vivement et sans pitié. Faire autrement consiste à montrer ses faiblesses, et le faible périt afin que le fort puisse survivre ; parmi les disciples de la voie, il est dit : « le Fauve gagne chaque bataille mais l’une est celle qui amène à la mort, véritable et finale. » Mais la cruauté n’est pas plus à la Bête que la pitié. Les Fauves tuent parce qu’ils le doivent, pas pour le sport ou le plaisir. Ils préfèrent tuer rapidement et proprement, et seulement quand cela est nécessaire.

Mais les Fauves n’accordent aucune pensée aux regrets ou à la récrimination. Les disciples de la Voie de la Bête vivent dans l’instant. La passé est le passé, et le futur est en train de s’écrire ; tout ce qui importe est l’instant présent, satisfaire les besoins à proximité. Dans l’extrême, ils ne planifient rien au-delà de leur prochain repas ou de trouver un refuge sur pour le jour à venir. Ils n’ont typiquement aucune patience pour les complots et les machinations, préférant agir là où les autres pensent. Cette hardiesse fait que les Fauves semblent naïfs aux autres Cainites, mais ils ne sont pas idiots, et ils ne s’occupent pas de d’être traité comme tel. Ils voient avec leurs yeux de chasseurs. Chaque chose dans le monde est divisé en prédateur et proie, ennemi et allié. Il n’y a pas de places pour autre chose.

Comme les vrais prédateurs, les Fauves soit marchent seuls soit errent en meutes de chasse. Les liens sociaux plus élaborés leur semblent étranges et les emprisonnent, et ils méprisent la société mortelle et cainite. Ils essaient d’avoir affaires à elles le moins souvent possible. Certains même vont aussi long que de rejeter la légende de Cain et clament que leur lignage vient de plus vieilles sources païennes. Ils évaluent leur liberté au-dessus de tout autre chose et haïssent être enfermés en cage ou liés. Ils ne jurent fidélité à aucun seigneur, et ils évitent les vœux de sang à tout prix, sauf en cas de libre échange comme une promesse de loyauté. Ils vivent grâce à leur astuce et à leur force et ont rarement besoin de la douceur de la civilisation. Ils donnent rarement leur confiance et leur respect, mais ce don est inconditionnel lorsqu’ils le font. Ils obéissent seulement à ceux qu’ils respectent et ils ne respectent que ceux qui ont prouvé leur force - physique, mentale et spirituelle.

Les Fauves sont des vagabonds, ainsi on peut les trouver dans les régions sauvages n’importe où près de leurs proies. Ils dominent les régions sauvages là où beaucoup de Cainites craignent de marcher. Ils se rangent au niveau de l’apparence du sauvage nu au barbare vêtu de fourrure à l’homme des bois. Au contraire de la croyance populaire, leur nature sauvage n’est pas toujours immédiatement apparente, cependant elle refera toujours surface, tôt ou tard.

Naturellement, peu de membres des Hauts Clans suivent cette voie qui rejette tout ordre social qui garantit leur prestige. Ces Cainites de Hauts Sangs qui embrassent les voies sauvages sont habituellement des Hors Castes et des exilés des cours des princes et des barons. La voie est plus populaire parmi les Bas Clans, spécialement chez les Gangrel, qui sont plus fortement associé avec la voie de la bête dans l’esprit des Cainites ; encore que, des membres de n’importe quel clan peuvent suivre cette voie s’ils sont assez forts pour y survivre.

 

Sobriquet : Fauves

 

L’Ethique de la Bête :

- Vivre en accord avec les besoins de la Bête.

- Faire ce que vous devez pour survivre, ni plus ni moins.

- La pitié est pour les faibles. Seul le plus fort survit.

- Le passé est mort, le futur n’est pas né. L’instant est tien.

- Respecter seulement les forts, et ne prêter fidélité à personne.

 

Initiation : La majorité des Fauves suivent la voie de la Bête d’eux-mêmes, s’abandonnant à leurs cotés animaux. Elle est plus commune parmi les barbares et les solitaires qui sont déjà étranger aux lois de la civilisation. Certains Fauves recherchent et apprennent à des élèvent les chemins du sauvage avant de les laisser à leur propre survie, et les meutes de Fauves « adoptent » aussi des initiés de temps en temps. L’initiation de la Via Bestiae est faite de dures leçons, destinée à retirer les derniers liens des novices les retenant à la civilisation et à les endurcire aux réalités de l’existence de chasseurs. Ceux qui échouent sont massacrés sans pitié, abandonner en guise de proie pour les méritant.

 

Organisation : la Voie de la Bête a eu moins de chefs que de professeurs. Quelques fois les Fauves se rassemblent en meutes, conduites par le plus fort d’entre eux qui doit faire face down n’importe quel challenge pour le commandement des autres membres de la meute. Ces meutes tendent à exister seulement aussi longtemps qu’elles sont utiles, se morcelant et allant vers des chemins séparés lorsqu’elles ne le sont plus, ou finissant dans la destruction des membres les plus faibles de la meute. Autrement, les disciples de la Voie de la Bête ne reconnaissent ni chefs, ni hiérarchie sauf les relations entre prédateur et proie, et maître et élève.

 

Aura : Menace. Ceux qui sont en présence d’un Fauve savent qu’il est un vrai chasseur, juste comme un agneau confronté à un loup. Le modificateur d’aura s’applique aux jets dont le but est de terrifier ou d’intimider un adversaire.

 

Vertus de la Voie : Conviction, Instinct

 

Chemins : Chemin du Chasseur  : tu es un prédateur, et tous les autres sont tes proies ; Chemin du Nomade : la civilisation est esclavage. Part sauvage et soit libre  ; Chemin du Féroce : Embrasse ta haine et ta rage, et utilise les pour détruire les faibles.

 

Tuyaux de Roleplay : tu es un monstre, plus terrible et plus sauvage que n’importe quelle bête normale. Tu vois les autres comme des proies potentielles, et tu ne respecte que ceux qui sont plus forts que toi. Tu es libre et non-encombré par la moralité et les choses matérielles, guidé par tes instincts et tes besoins. Tu vis dans l’instant et suis les lois du wild. Tu te bats sans pitié et sans regret. Aussi longtemps que tu es fort, personne ne peut se dresser contre toi.

 

Hiérarchie des Péchés contre la Bête :

 

score

Minimum des Mauvaises Actions

Rationnel

10

Vous risquez sans nécessité.

La survie est le but ultime.

9

Ne pas mettre en compétition un faible chef.

Seul les forts doivent diriger.

8

Tuer pour d’autres raisons que la survie.

Le meurtre st une création de la civilisation.

7

Eviter les contacts avec la nature.

Dans la nature repose la force. La civilisation est douceur et faiblesse.

6

Torture et cruauté inutile.

Seuls les gens « civilisés » s’engagent dans ces choses.

5

Faire un sacrifice pour quelqu’un sans relation avec vous.

Tu ne dois rien aux autres.

4

Refuser de tuer quand c’est important pour ta survie.

Rien n’est plus important que la survie.

3

Echouer à défendre ton territoire.

Ceux qui ne défendent pas leur territoire se le feront prendre.

2

Montrer de la pitié à un ennemi.

La pitié est pour les faibles.

1

S’abstenir de se nourrir quand on a faim.

La Bête doit être satisfaite.

 

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:28

SENTIER DE CAIN (Nodiste)

 


10

Echouer dans une quête de la vérité sur Caïn même si elle devait vous coûter la vie

9

Méditer moins de 3 heures par nuit

8

Agir contre le Sabbat

7

Manquer de respect à vos anciens ; échouer dans une quête de la vérité sur Caïn même s'il y a un danger modéré

6

Ne pas participer à une Partie de Guerre

5

Refuser de détruire un vampire de la Camarilla ; considérer un humain autrement que comme du bétail

4

Regretter le meurtre d'un humain ; échouer dans une quête de la vérité sur Caïn même s'il y a un danger mineur

3

Ne pas tuer un humain quand le besoin s'en fait sentir

2

Compter sur des alliés ou des amis humains ; échouer dans une quête de la vérité sur Caïn ne comportant aucun danger

1

Boire le sang d'un animal quand des humains sont disponibles

 

Cherche la sagesse par l'exercice de l'ascèse. En toute chose, ne choisis jamais l'extrême.

 

Développe ta volonté. Cherche le sens de la force intérieure.

 

Apprends l'histoire des vampires et plus particulièrement tout ce qui concerne Caïn.

 

Saisis toutes les chances de boire le sang des générations anciennes ; tu te rapproches ainsi de Caïn.

 

Médite et prends du temps seul pour mieux te connaître.

 

Respecte ceux qui par ce Chemin sont plus proches de l'Illumination et de la vérité que toi.

 

Apprends que tu es de la race de Caïn, et que les humains sont de la race d'Abel. Tu as le droit de prendre leur vie quand tu le désires. Telle est la malédiction qui fut placée sur Caïn et ses enfants.

 

Combats la Bête qui est en toi. Maîtrise-la. Tu es plus fort. Ne succombe jamais à la frénésie. C'est cette Bête qui poussa Caïn à tuer Abel. La Bête te contraindra à tuer que tu le veuilles ou non.

 

Vis si possible en paix au sein de l'humanité. Ne révèle pas ton existence aux humains. Tu n'es pas supposé vivre avec eux comme avec un frère ou une soeur.

 


SENTIER DES CATHARI (Catharus ou Albigeois)

 

10

Refuser d'infanter de nouveaux vampires

9

Ne pas expérimenter une nouvelle forme de plaisir

8

Ne pas prendre la vague de la frénésie

7

Eviter de blesser les autres au prix de votre plaisir personnel

6

Refuser de tuer un humain quand cela pourrait servir vos intérêts

5

Refuser de commettre des actes cruels quand cela pourrait servir vos intérêts

4

Ne pas vous mettre en valeur quand vous en avez l'opportunité

3

Laisser passer une chance de vous enrichir

2

Agir de façon altruiste

1

Vous retenir sans nécessité

 

Recherche le bien être matériel. Ton existence immortelle doit être la plus agréable possible.

 

Crée de nouveau vampire sans hésiter. Tu les damnes, mais au fond l'immortalité n'est pas si désagréable.

 

Evite à tout prix la Mort Finale. Tous comme nos pères Cathari, nous croyons en la réincarnation. Malheureusement, tu retourneras dans un corps mortel et non dans celui d'un mort-vivant.

 

Succombe à la tentation. Tu n'as rien à en craindre. Laisse la Bête s'exprimer en toi quand elle décide de sortir pour s'amuser.

 

Ne fais confiance à personne car tous sont aussi corrompus que tu l'es.

 

Bois librement le sang des humains comme celui des animaux.

 

N'hésite pas à tuer les mortels. Ils reviendront dans une autre vie.

 

Accepte le mal du monde comme part naturelle de l'existence. Il n'y a pas de raison pour l'éviter ou ne pas le commettre tant que c'est dans ton intérêt.

 


SENTIER DE LA MORT ET DE L'AME (Nécronomiste)

 

10

Ne pas tuer au nom de la connaissance

9

Craindre la Mort Finale

8

Agir de façon émotionnelle

7

Prendre la vague de la frénésie

6

Montrer un signe d'animosité ou d'humanité

5

Ne pas étudier la mort quand vous en avez l'opportunité

4

Ne pas montrer intérêt pour la mort ou en avoir une aversion

3

Avoir de la compassion pour quelqu'un

2

Empêcher la mort de quelqu'un

1

Laisser l'émotion submerger votre raison

 

Etudie la mort sous toutes ses formes.

 

Ne crains pas la Mort Finale. L'âme est immortelle.

 

Apprends tout ce que tu peux sur l'Occulte. Les indices existent de toute éternité, il est temps maintenant de rassembler les pièces du puzzle.

 

Analyse la nature et la finalité de toute chose.

 

Accepte la conscience universelle à laquelle nous appartenons tous.

 

Recherche le sens des émotions et de la conscience des mortels.


SENTIER DE L'HARMONIE (Harmoniste)

 

10

Ne pas passer au moins 2 heures par nuit à méditer dans la nature

9

Tuer un animal pour une autre raison que la survie

8

Ne pas chasser quand la soif se fait sentir (maximum exigé) et que vous avez du temps de disponible

7

Agir de façon trop cruelle

6

Ne pas prendre la vague quand cela ne nuit pas à votre survie

5

Tuer un mortel pour une autre raison que la survie

4

Faillir à la sécurité de vos camarades et de ceux que vous aimez

3

Agir de façon trop humaine ou trop bestiale

2

Se sentir coupable d'une action qui devait être faite

1

Refuser de tuer quand cela est nécessaire à votre survie

 

Rien de ce qui existe dans la nature n'est entièrement mauvais - y compris les vampires

 

La vie doit être respectée. La vie humaine ne doit être prise qu'en cas de nécessité, mais tu ne dois jamais regretter ce que ta nature te pousse à faire.

 

Ne perds jamais le lien avec ton humanité et ta nature vampirique ; les deux sont les composantes premières de ta conscience. Tu te détruis toi-même si tu ne peux accepter que tu n'es plus humain ; cependant votre composante humaine sera submergée par votre composante bestiale si tu ne trouves pas un équilibre entre les deux.


SENTIER DE L'ACCORD HONORABLE

(Patriote ou Canonicus)

 

10

Ne pas agir en accord avec le Sabbat d'une quelconque manière

9

Ne pas offrir l'hospitalité à un autre Sabbat

8

Ne pas observer un Ignoblis Ritus de votre meute

7

Ne pas observer un Auctoritas Ritus du Sabbat

6

Agir contre votre guide ; ne pas protéger un compagnon Sabbat

5

Placer son bien-être personnel au dessus des intérêts de la secte toute entière

4

Manquer à sa parole

3

Etre couard

2

Manquer ouvertement de respect pour la secte

1

Ne pas honorer un accord

 

Sers ton guide fidèlement tant qu'il agit dans le meilleur intérêt du Sabbat.

 

Observe tous les Auctoritas Ritae.

 

Tiens ta parole d'honneur. Manquer à sa parole rend petit et faible, et tu ne seras pas respecté ni n'auras la confiance de ceux qui ont de l'honneur.

 

Respecte tes pairs et traite les équitablement.

 

Ne trahis jamais ceux qui ont confiance en toi.

 

Sois brave. Les couards n'ont pas d'honneur. Tu défendras le Sabbat même au prix de ta non-vie.

 

Sois généreux avec tes frères et soeurs et ils seront généreux avec toi.

 

Paye toujours tes dettes.

 

La Mort Finale plutôt que le déshonneur.

 

Traite ceux qui n'ont pas d'honneur avec sévérité.

 

Garde les traditions de notre peuple.

 

Obéis à toutes les autres règles du Code de Milan.

 


SENTIER DU POUVOIR ET DE LA VOIX INTERIEURE

(Unitaire)

 

10

Ne pas passer au moins 2 heures par nuit en méditation silencieuse

9

Ne pas user de n'importe quel moyen pour gagner en pouvoir

8

Accepter la défaite

7

Aider quelqu'un quand vous n'en tirez aucun avantage

6

Manquer de respect envers ceux qui sont plus puissants et plus sages que vous

5

Maltraiter vos subordonnés

4

Accepter  une décision que vous estimez mauvaise

3

Laisser passer une chance de vous enrichir ou d'accroître votre pouvoir

2

Perdre la face en public

1

Accepter quelqu'un d'égal ou d'inférieur à vous comme votre supérieur

 

Suis la voix de ton coeur. Suis ta Bête si cela s'avère nécessaire, mais ne suis pas tes compagnons vampires, mais guide les.

 

Mets en valeur tes qualités et cache tes faiblesses. Montre toi invincible.

 

Soutiens ceux qui suivent ce chemin tant qu'ils ne se mettent pas en travers de vos conquêtes.

 

Pas de quartier pour l'ennemi, et n'attend pas plus sa pitié.

 

Ne te laisse pas influencer par la pensée et la morale des mortels. Elles sont source de faiblesse.

 

La vérité vient de l'intérieur. Base toi sur cette vérité pour renforcer le Sabbat.

 

L'échec est une disgrâce. Ne le tolère pas et punis sévèrement quand il se présente à toi.

 

La compétition développe la force intérieure.

 

Utilise la Monomacie à ton avantage. Mets au grand jour les faiblesses des autres.

 

Choisis tes alliés avec prudence. Ne fais jamais d'alliance à long terme.

 

Traite ceux qui te suivent correctement. Utilise et manipule tout le monde pour te mettre en valeur.

 

Abandonner ce Chemin, c'est accepter la disgrâce.


 

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 20:11

LA VIA SERPENTIS


La Voie du Typhon pratiquée par de nombreux Séthites qui opèrent en Europe est une modification des Décadents, causée par leur amour de la corruption pour la corruption. L'utilisation du Typhon grec (leur version de Seth) marque son éloignement par rapport aux Hiérophantes et aux origines égyptiennes. L'originale, la vraie forme de la Voie du Serpent - la vraie Via Serpentis - a une connotation bien plus religieuse. Elle insiste sur la dévotion à Seth en tant que vrai dieu et l'utilisation de la corruption pour rendre à l'homme sa nature bestiale, restaurant ainsi l'équilibre et affaiblissant la tyrannie de Ra et Osiris. Selon les origines du personnage Séthite et ses croyances individuelles, il peut choisir la philosophie qui lui convient le mieux. Certains Séthites ont même changé de Voie. Les adhérents des deux versions de cette Voie tiennent toujours aux vertus de Conviction et d'Instinct. Les Disciples de la Via Serpentis traditionnelle cherchent à miner les fondations de l'ordre et de la société sous toutes leurs formes, à éroder les vertus et opprimer l'individu. Ils font éclater des guerres, propagent les maladies et la misère où ils le peuvent, car le désespoir est le plus court chemin vers la barbarie humaine. Parfois, comme cela a été le cas pour Rome, les Séthites soutiennent les institutions en place si leurs actions facilitent l'agitation et la corruption. En gardant ces buts à l'œil, les disciples de cette Voie se conduisent selon une Hiérarchie des péchés révisée (voir encadré). La plupart des Caïnites pensent que les Séthites suivent la Via Serpentis sous une facette particulière, mais ce n'est pas le cas. La séduction et la corruption des Caïnites peuvent les mener à devenir des serviteurs de Seth et à suivre la Voie du dieu. Cependant, pour convenir, un Caïnite doit montrer un attachement extrême aux idéaux du dieu ténébreux. La plupart de ces Caïnites suivent un rituel semblable à l'Étreinte religieuse des Séthites, décrite en p. 87. Ces Caïnites se retrouvent dans une position difficile. Comme ils n'ont pas le sang de Seth - la rivière entre la vie et la mort - dans les veines, la plupart des vrais Séthites les considèrent comme inférieurs, au même titre que les goules. Ce sont des serviteurs spéciaux certes, mais tout de même des serviteurs. Les autres Caïnites, s'ils les découvrent, pensent que ce sont de vrais Séthites ou des esclaves. Khay'tall et ses Décadents ont eu beaucoup de succès dans leur enrôlement de Caïnites, même si les Hiérophantes affirment que cela est lié au fait qu'ils sont moins sélectifs.

 

Niveau de Voie   Erreur minimale pour un test de Conviction

10                           Ne pas se laisser aller aux besoins physiques les plus naturels

9                             Ne pas rassasier immédiatement ses désirs charnels

8                             Repousser l'opportunité de corrompre un mortel

7                             Repousser l'opportunité de corrompre un vampire

6                             Repousser l'opportunité de corrompre un saint homme

5                             Ne pas miner l'environnement moral prédominant

4                             Ne pas miner l'ordre social environnant

3                             Protéger les vertus d'un individu

2                             Punir un individu coupable de comportement indécent

1                             Faire respecter les lois


 

 

LA VOIE DE L'EXTASE

 

Les pratiquants de cette Voie se complaisent dans le luxe plutôt que dans la dépravation. Il font taire la bête en la nourrissant plus qu'à satiété. Bien que proches de la Voie du Typhon en certains points, les fidèles de la Voie de l'Extase rejettent la cruauté inhérente aux Théophydiens. Plutôt que de célébrer la misère, ils glorifient le plaisir, se délectant dans les décadents extrêmes de la condition vampirique. les membres méprisent souvent les vampires du Clan Toréador, et saisissent toutes les chances qu'ils ont pour les humilier et les faire sombrer dans le désespoir.

 

Ethique :

- La poursuite du plaisir est une obligation spirituelle. Ceux qui condamnent le luxe et l'hédonisme aspirent dès lors à souiller leur esprit et sont mal orientés, corrompus.

- Les Vampires sont les enfants du pêchée de Caïn. En ce sens ils doivent pratiquer, et répandre, le péché.

- Resister à la tentation est une grande erreur.

- Ce n'est pas un crime de tuer, tant que le meurtre est accompli dans une logique esthétique.

- L'existence n'a aucun autre but que la recherche du divertissement.

 

Histoire :

Cette Voie a été fondée par les Disciples de Set installés à Constantinople après la chute de l'Egypte. Entourés par la splendeur de la culture byzantine, et associés avec les Toreadors débauchés de la cité, les fondateurs de cette Voie ont déterminé graduellement leur philosophie de la décadence. Les Setites qui suivent cette Voie s'enorgueillissent du matérialisme du monde moderne, et se vantent qu'il s'agit du résultat direct de leurs actions et par extension de leur existence.

 

Hierarchie des péchés

10        Permettre à un innocent de survivre

9          Ne pas se vautrer dans le luxe absolu

8          Permettre à une personne laide de survivre

7          Permettre à un vecteur de corruption (prêtre, nonne ...) de vivre sans une bonne raison

6          Rejeter des richesses sans raison

5          Ne pas tenter de corrompre un innocent

4          Ne pas prendre au moins une drogue de régulièrement

3          Restreindre ses impulsions naturelles sans raison

2          Refuser un cadeau

1          Détruire une source de beauté

 

LA VOIE DU GUERRIER

 

Cette Voie a vu sa popularité augmenter dans les dernières décades, devant le nombre grandissant de jeunes Sethites attirés par ses préceptes. Set fut un guerrier et un chasseur, et les adhérents de cette Voie tendent à la même chose. Ces Setites reposent leur fierté sur leurs prouesses physiques et martiales. La plupart des fidèles sont des masochistes et des fanatiques. Ils croient que la Bête est une création de l'esprit, et qu'en entraînant le corps jusqu'à ce qu'il soit plus fort que ce dernier, la Bête pourra être contrôlée.

Les fidèles de la Voie du Guerrier sont les plus dangereux adversaires que peut rencontrer un Caïnite. Ils constituent les troupes d'élite de Seth pour le Jyhad. Lupins, démons, mortels et vampires sont leurs proies. Il est normal chez eux de se tester quotidiennement jusqu'à ce qu'ils soient devenus les ultimes prédateurs urbains. Quand Set se lèvera, les vampires qui suivent la Voie du Guerrier pensent qu'ils auront à balayer ses ennemis devant eux.

 

Ethique :

- L'esprit sert le corps, et la Bête de même. Bien que le corps soit bestial en soi, il peut être perfectionné. L'Etreinte est le premier pas de ce processus de transmogrification, mais là-même la Bête peut toujours reigner - à moins qu'elle ne soit matée par l'exercice et l'effort

- Tu es un tueur. N'hésite pas à tuer.

- Le corps est bestial, et doit être puni. Meurtris toi, blesse toi, pousse toi à tes limites, et sache qu'en faisant ainsi tu blesses la Bête.

- Chaque moment possible doit être passé à rendre hommage aux pouvoirs du corps. Tes disciplines vampiriques sont une fonction de ton corps, et elles aussi doivent être entraînées.

- La Mort Ultime est préférable à l'échec et à la faiblesse. Comme Set, nous devons être implacables et insoumis dans le Jyhad lancé contre ses ennemis.

 

Histoire :

Cette Voie a évolué après que l'Empire Romain ait saccagé l'Egypte. Croyant que la faiblesse personnelle des prêtres Théophydiens était la cause directe de l'effondrement de l'Egypte, certains Disciples de Set se vouèrent à forger en eux les plus parfaits des tueurs vampiriques. Depuis ce temps, la Voie du Guerrier s'est développée lentement, bien qu'elle reste la Voie de l'Illumination la moins suivie des trois Voies Setites.

 

Hiérarchie des péchés :

10        Ne pas se soumettre aux plus douloureuses des tortures

9          Echouer à un test, qu'il soit physique ou mental

8          Ne pas développer son corps jusqu'à son plein potentiel

7          Dépenser du Sang afin de soigner ses blessures la nuit même où elles ont été infligées

6          Ne pas développer ses disciplines jusqu'à leur plein potentiel

5          Tuer rapidement et avec pitié

4          Montrer des signes de douleur

3          Ne pas s'exercer chaque nuit

2          Penser trop longtemps avant d'agir

1          Refuser un challenge physique

 

 

Repost 0
Published by MaeL - dans Vampire
commenter cet article

Qui Suis-Je ?

  • : Maelkavian
  • Maelkavian
  • : Mes aides de jeux et créations.
  • Contact

Recherche